Skip to Content

<

Le tour du Pic de BANNELLE

A cache by aliénor d'aquitaine et A.O.C. Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 01/19/2017
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
4 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Le Pic de Bannelle (499m) est une montagne très particulière de la région des Vans et de Banne, de par son aspect en forme de corne (d’où son nom de Banèla –corne = bana en occitan)* avec une falaise imposante au-dessus du hameau de Pigère.


AVERTISSEMENT : chaque cache intermédiaire contient un indice inscrit sur un logbook que vous n'êtes pas obligés de compléter et sur une petite plaquette de bois que devrez laisser. Il convient de tout remettre comme vous l’avez trouvé. Sinon les géocacheurs suivants  ne pourront pas trouver la cache finale…. Pas de checker ….. Donc priorité à la recherche d’indices sur le terrain et à la découverte de sites et paysages peu connus.

 

Attention DIFFICULTÉ  TERRAIN 4 si vous montez au sommet. Sinon Difficulté 2 pour le reste du parcours.

Les coordonnées indiquées sont celles du Waypoint 1 -première cache. Les indices des six caches vous permettront de trouver les bonnes coordonnées.

N 44°22.XYZW E 4°08. ABCD

Le Pic de Bannelle (499m) est une montagne très particulière de la région des Vans et de Banne,

- de par son aspect en forme de corne = banela en occitan (*mais il y a une autre étymologie possible de Bannelle. La bannelle est un  petit panier en osier servant à recueillir les bouchons en liège).

Pour ma part j’opte pour la corne occitane = banèla devenue bannelle.

 

 

- de par sa géologie,

- de  par la présence d’anciennes mines à sa base (mines de Pigère et du Mazel),

-de par la présence de grottes parfois haut perchées.

 

 

 

 

La montagne de Bannelle est, en outre, recouverte d’une forêt de chênes verts qui ont recouvré leurs terrains d’origine autrefois partiellement cultivés. C’est la forêt climax des botanistes, qui a atteint son équilibre bio-écologique. C’est malheureusement un lieu géographique à éviter en période de chasse. Promener sur la montagne de Bannelle lors d’une battue au sanglier est un risque à éviter.

Géologiquement Bannelle est la preuve concrète des forces tectoniques puissantes qui ont fait coulisser et qui ont poussé   les terrains sédimentaires  essentiellement trias et jurassique contre le socle hercynien, cristallophyllien constitué des roches  métamorphiques telles que les micaschistes et les gneiss des Cévennes. Lui-même au cours de cette collision s’est trouvé soulevé et les terrains qui se trouvaient en grande profondeur ont été  mis à nu par l’érosion.

La faille d’Orcières qui séparent  ces terrains a fonctionné durant la surrection de la chaîne pyrénéo-provençale avec une direction essentiellement Sud-Est- Nord Ouest, puis durant la surrection de la chaîne des Alpes. Elle a encore joué lors de phases d’extension à l’Oligocène.

 Au niveau  de cette faille qui  met  la plupart du temps en contact les roches  sédimentaires et le socle hercynien, les forces ont été telles que les strates de calcaires ont été plissées, fracturées, redressées voire renversées. Ici le socle hercynien est recouvert de terrains du carbonifère qui se trouvent en contact anormal  avec la montagne de Bannelle. On peut facilement imaginer que ces terrains qui contiennent  du charbon ont été poussés, plissés, fracturés. On y  voit même des chevauchements. Le rêve pour les géologues tectoniciens

 Des terrains plus profonds comme les marnes du Callovien ont été remontés et affleurent dans le ruisseau de Pigère. Comme la tranche d’un livre du côté de la falaise de Bannelle on  peut découvrir tous les étages géologiques du jurassique de la base au sommet de Bannelle (Callovien, Oxforfien, Kimméridgien).; Au sommet de Bannelle on retrouve les calcaires ruiniformes du Kimméridgien supérieur rencontrés dans le Bois de Païolive.

voir carte géologique en spoiler (merci à Infoterre I.G.N). 

Le circuit proposé pour cette multicache, suit d’abord la route départementale D251 parallèle au Granzon ( Waypoints  Vallée du Granzon à proximité), puis le chemin communal  qui va à Le Mazel., enfin un sentier de petite randonnée, fléché de jaune ; sur une partie et comprend un petit circuit avec un sentier botanique avec des panneaux explicatifs de la flore , des méthodes de cultures, des méthodes de greffes,…

Vous pourrez accéder au sommet de Bannelle (499 m d’altitude) mais il  faut être averti de la difficulté à rejoindre le sommet  et de la dangerosité du lieu (crevasses, lapiaz, falaise abrupte,…). L’ascension est plutôt très sportive d’où le 4  pour la difficulté du terrain.  Le sommet de Bannelle n’est pas un lieu pour les enfants, ce qui n’empêche pas de faire le tour de la montagne  sans accéder au sommet (difficulté 2 pour le tour de Bannelle hors ascension au sommet).

 

Au waypont 5 (croisement vers le sommet)

Une fois la cache trouvée, deux solutions se présentent avant d’aller à la cache finale:

-1- grimper au sommet de Bannelle par le sentier de gauche, sachant que ce sentier est dangereux (crevasses, rochers, végétation parfois difficile à passer, à-pic vertigineux au sommet) et a été « débalisé » en raison de sa dangerosité. On peut monter au sommet, mais cela est déconseillé si vous avez des enfants ou si vous êtes sujets au vertige. Prendre le sentier à gauche pour monter au sommet (le retour se fait par ce même sentier). Le sommet de Bannelle vous permet de voir un des plus beaux panoramas du Sud Ardèche. Il est conseillé de suivre le balisage bleu (non officiel) pour rejoindre le sommet.

OU

-2- Prendre le sentier de droite et continuer le tour du Serre de Bannelle, rejoindre immédiatement la cache finale, puis le parking

WP 1: Anfractuosité d'un rocher. Côté gauche de la route (côté Bannelle) à 2m + Spoiler

WP2: Petit muret sous Quercus sempervirens + Spoiler

WP3: ce n'est pas encore le pot aux roses. Pas de spoiler.

WP4: Pigeons ramiers attention à vous. L'érosion d'un rocher avait préparé cette petite cache. Spoiler.

WP5: à la base d'un rocher, sous des pierres. A gauche en montant.

WP6 pour ceux qui montent au sommet : "sous la tortue" - Pas de spoiler.

Additional Hints (Decrypt)

JC svany:
-Qnaf har sragr qh cynapure pnypnver, erpbhireg cne ha pnvyybh.
-P'rfg fûe ibhf a'êgrf cnf yrf cerzvref à cnffre cne yà !

ZREPV QR AR CNF ZRGGER QR FCBVYRE qh JC SVANY !!!

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.