Skip to Content

<

17120 - MORTAGNE sur GIRONDE - L'ancien TEMPLE

A cache by CRISFIL17 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/02/2017
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Une série de caches avec pour thème

le code postal 17120

regroupant 14 communes sur le département.



Une cache de MrLHN découverte dans le Loiret nous paraîtra particulièrement intéressante et nous donnera l'idée d'exporter le concept sur la Charente-Maritime : Faire une série sur les communes qui ont un code postal commun.
Cette série vous permettra de découvrir non pas forcément les mairies ou les bureaux de poste des 14 communes concernées, mais aussi des lieux qui pourraient être méconnus. En tenant compte aussi des caches déjà en place.
Suite à quelques problèmes concernant certaines caches de la série, nous abandonnons l'idée d'une cache bonus, comme prévu initialement.
Bonne promenade.


Listes des 14 communes pour cette série :



Description  :


Mortagne sur Gironde est une commune du centre-ouest de la France, située dans le département de la Charente-Maritime, région Nouvelle-Aquitaine (anciennement Région Poitou-Charentes). Elle est installée sur les bords de la Gironde
Elle fait partie des 34 communes de la Communauté de communes de l’Agglomération de Royan Atlantique.
Ses habitants sont appelés les Mortagnais et les Mortagnaises. La commune s'étend sur 18,87 km² et compte 955 habitants depuis le dernier recensement de la population, avec une densité de 51 habitants par km². La moyenne d’altitude est de 40 m.
Entouré par les communes de Virollet, Chenac-Saint-Seurin-d'Uzet, Floirac, Boutenac-Touvent et Brie-sous-Mortagne, Mortagne sur Gironde se situe, à vol d'oiseau à 31,43 kilomètres de Saintes.

Historique  :



La communauté protestante autour de Mortagne sur Gironde, mais aussi sur Saint Seurin d'Uzet s'est formée dès 1562.
Un temple est construit entre ces deux communes vers 1625, puis démoli en 1681, quatre ans avant la révocation de l'édit de Nantes. Après la destruction de leur temple, les protestants de Mortagne et Saint-Seurin restent sans temple jusqu'en 1755, date à laquelle un petit lieu de culte est édifié au hameau de Chez-Bonneau, c'est-à-dire à mi-chemin entre Mortagne et Saint-Seurin pour pouvoir servir aux deux communautés. Ce temple est détruit en 1768, et les protestants des environs tiennent leurs assemblées clandestines à Font-Pâques notamment.
En 1774, après l'édit de Tolérance, les protestants de Mortagne et de Saint-Seurin sont autorisés à édifier un nouveau temple, de dimensions réduites, sur un terrain donné par M. des Rivières, toujours au village de Chez-Bonneau. Le bâtiment est encore en construction en 1776. Les travaux seront arrêtés suite à la visite du représentant de l'intendant de La Rochelle, représentant du roi, le 26 juillet 1776 en la paroisse de Saint-Etienne de Mortagne. Ces travaux avaient été commandés par les sieurs Dumas, constructeur de navires, et autres Dumas, marchand, ainsi que Pierre Guillot, meunier dudit bourg de Mortagne et le sieur Gouin frères de la paroisse de St-Seurin d'Uzet.
Un temple existera dans les bois de Chez-Bonneau ; Les chemins qui y aboutissent sont impraticables pendant la mauvaise saison et il est éloigné de toute habitation, en 1824, M. le maire, quoique catholique, forma le projet de transférer le temple sur le bourg. Un plan et un devis avaient été dressés, une souscription volontaire était ouverte, les fonds allaient être votés par le conseil, il se proposait de solliciter même les secours du gouvernement, mais la mort vint frapper ce digne magistrat. Ce projet restera sans exécution.
En 1835, les protestants parviennent finalement à faire transférer leur temple dans le bourg. Peu après, la vente de l'emplacement et des matériaux de l'ancien temple de Chez-Bonnet est autorisée par ordonnance royale.
Le temple existant sera mis en service en 1836.
Suite à une convention avec la municipalité, il est maintenant utilisé comme salle communale. Les offices sont célébrés aujourd'hui au Temple de Cozes..

Cf. dossiers.inventaire.poitou-charentes.fr et huguenotsinfo.free.fr.

Additional Hints (Decrypt)

(S) Rger nh pbva a'rfg cnf sbepézrag har chavgvba.
N 1,70z qr unhgrhe qreevèer fn crgvgr cvreer.
Crafrm à eryrire y'vaqvpr.
(R) Orvat ng gur pbeare vf abg arprffnevyl n chavfuzrag.
Ng 1,70z urvtug oruvaq vgf fznyy fgbar.
Guvax bs envfvat gur vaqrk.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

112 Logged Visits

Found it 103     Write note 7     Publish Listing 1     Owner Maintenance 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 9 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.