Skip to content

<

Le secteur fortifié de Faulquemont

A cache by Ghis57 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/05/2017
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Sous-secteur de Steinbesch

156° RIF


Le secteur fortifié de Faulquemont est une partie de la ligne Maginot, situé entre le secteur fortifié de Boulay à l’ouest et le secteur fortifié de la Sarre à l’est. Il forme une ligne le long de la frontière franco-allemande, au nord-est de la ville de Faulquemont, de Niedervisse à Téting-sur-Nied. Les fortifications du secteur sont plutôt solides, mais elles sont dépourvues d’ouvrage d’artillerie pour des raisons budgétaires.

D’abord sous commandement de la 6ème région militaire (QG à Metz) jusqu’à la déclaration de guerre, le secteur passe alors sous commandement de la 3ème armée, puis dès le 25 septembre 1939 à la 4ème armée (sauf le sous-secteur de Narbéfontaine qui reste à la 3ème armée et passe au SF Boulay). Les sous-secteurs de Lixing et de Leyviller sont intégrés à partir du 15 mars 1940.

En septembre 1939, le secteur est divisé en trois sous-secteurs fortifiés :

  • Sous-secteur de Narbéfontaine, confié au 160ème régiment d’infanterie de forteresse ;
  • Sous-secteur de Steinbesch (dit aussi de Zimming), confié au 156ème régiment d’infanterie de forteresse ;
  • Sous-secteur du Bois-des-Chênes, confié au 146ème régiment d’infanterie de forteresse.

Le sous-secteur de Narbéfontaine passe le 25 septembre 1939 sous le contrôle du secteur fortifié de Boulay.

A partir du 15 mars 1940, le secteur prend en sus le commandement de deux sous-secteurs issus du secteur fortifié de la Sarre :

  • Sous-secteur de Lixing, 69ème régiment de mitrailleurs d’infanterie de forteresse ;
  • Sous-secteur de Leyviller, 82ème régiment de mitrailleurs d’infanterie de forteresse.

L’artillerie du secteur est composée des :

  • 163ème régiment d’artillerie de position (trois groupes de position avec trente-huit canons de 75mm modèle 1897, douze 155mm C 1915 Saint-Chamond, seize 155mm L 1877 de Bange, douze 155mm L 1916 Saint-Chamond et quatre 155 mm L 1918 Schneider) ;
  • 39ème régiment d’artillerie mobile de forteresse (trois groupes tractés armés avec vingt-quatre canons de 75mm 1897/1933 TTT et douze 155mm C 1917 Schneider TTT).

Dernier secteur à l’est de la région fortifiée de Metz, le secteur de Faulquemont est un secteur relativement faible puisqu’il ne compte que cinq ouvrages d’infanterie, huit casemates d’infanterie, trois casemates complémentaires d’artillerie, auxquels se rajoutent 33 blockhaus MOM (Main d'Oeuvre Militaire) et 34 tourelles STG (Section Technique du Génie).

Construit à l’ouest de la principale partie du bassin houiller lorrain Freyming-Merlebach, Stiring-Wendel, Creutzwald, Saint-Avold et Forbach) qu’il ne protégeait donc pas, ce secteur d’une quinzaine de kilomètres assure la jonction entre le secteur de Boulay et la trouée de la Sarre. Tous les ouvrages du secteur de Faulquemont sont dépourvus de blocs d’artillerie et les intervalles d’abris CORF.

Entre le secteur fortifié de Faulquemont et la frontière franco-allemande, ont été construits de petits blockhaus servant d’avant-postes (maisons fortes) tels celui de Carling (détruit), celui du Moulin d’Ambach sur la D72 (entre Saint-Avold et Porcelette), de la D26 (rue de Diesen à Porcelette-détruit), de la D633 (entre Saint-Avold et Carling), celui du Moulin-Neuf sur la D603 (entre Saint-Avold et Moulin-Neuf) et celui de Petit Ebersviller sur la D20. Ils doivent être occupés par les détachements d’action retardatrice (DAR), qui ont pour mission de freiner l’adversaire avant qu’il arrive sur la « ligne principale de résistance », mais aussi de permettre dans ce cas de récupérer les petites unités de gardes frontaliers et de la garde républicaine mobile chargées de donner l’alerte.

Les ouvrages du secteur fortifié de Faulquemont

Petits ouvrages :

  • Kerfent (A34)
  • Bambesch (A35)
  • Einseling (A36)
  • Laudrefang (A37)
  • Téting (A38)

Casemates d'artillerie :

  • Bambesch (Aca3)
  • Stoken (Aca2)
  • Téting (Aca1)

Casemates :

  • Bambiderstroff Nord (C70)
  • Bambiderstroff Sud (C71)
  • Einseling Nord (C72)
  • Einseling Sud (C73)
  • Quatre Vents Nord (C74)
  • Quatre Vents Sud (C75)
  • Laudrefang Nord (C76)
  • Laudrefang Sud (C77)

Commandement et troupes

  • Commandant le secteur : généraux Baudouin, puis Mendras (14 avril 1940), puis de Girval (29 avril 1940)
  • Chef d’état-major : commandant Vergoz
  • Commandant l’ID (Infanterie Divisionnaire) : colonel Vogel
    • 160ème RIF : part au SF Boulay le 25 septembre
    • 146ème RIF : lieutenant-colonel Prat
    • 156ème RIF : lieutenant-colonel Milon
  • Commandant l’AD (Artillerie Divisionnaire) : colonel Carbonnier
    • 163ème RAP : lieutenant-colonel Hanoteau
    • 39ème RAMF : colonel Briguet
    • Parc : EM et 701ème cie d’ouvriers, 701ème section munitions auto
  • Commandant le génie : chef de bataillon Burdeyron
    • 201ème bataillon du génie de forteresse
  • Transmissions :
    • 201/81 compagnie télégraphiste
    • 201/82 compagnie radio
  • Train :
    • 231/20 compagnie auto
  • Intendance :
    • 151/6 groupe d’exploitation divisionnaire
  • Santé :
    • 151ème groupe sanitaire

PC

Ferme Helfedange (PC bétonné et souterrain en travaux). Central téléphonique bétonné : Fouligny

Grandes unités de renforcement au 10 mai 1940

  • 9ème CA (Corps d’Armée) général Laure. PC : Marthille
    • 47ème DI (Division d’Infanterie) (réserve, série A) : général Mendras

Organisations

  • Sous-secteur de Narbéfontaine (transféré au SF Boulay)
  • Sous-secteur de Steinbesch (dit aussi « de Zimming ») :
    • 156ème RIF (lieutenant-colonel Milon)

PC : Eperon à 1km nord-est de Haute-Vigneulles

Casernement de sûreté : Zimming

  • Sous-secteur du Bois-des-Chênes (dit aussi « de Téting ») :
    • 146ème RIF (lieutenant-colonel Prat)

PC : Steinbesch puis Pontpierre

Casernement de sûreté : Téting

(Sources : Wikipédia, www.lignemaginot.com, Hommes et ouvrages de la ligne Maginot-tome 3-2003)

Merci de bien remettre la cache en place ; sa survie en dépend.


Enfin, il y a également dans la boîte, un badge "FTF" pour le premier géotrouveur.


Bonne chasse !


Flag Counter

Additional Hints (Decrypt)

Ibve fcbvyre.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.