Skip to content

<

H-G Géocaching #589 : VILLENOUVELLE (EARTHCACHE)

A cache by LouZoeCamNic Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/22/2017
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

[FR] Cette cache vous fera découvrir la gouttière de l’Hers Mort et le pays des mille collines dans le Lauragais

[EN] This Cache proposes to discover the Hers Mort corridor and the 1000 hills country in Lauragais (31)


[FR]

HG GEOCACHING

Le département de Haute-Garonne regroupe 589 communes chacune répertoriée avec son code INSEE allant de #1 à #589

Cette série de caches particulières a pour but de vous faire découvrir l'ensemble des communes dtu département de la Haute-Garonne, cette série est collaborative et demande la participation de tous les geocacheurs locaux qui seraient intéressés pour y participer.

Vous pouvez, si vous le souhaitez réserver votre commune, mettre à jour votre contribution sur cette carte et faire entrer votre nouvelle cache dans la liste, pour cela n'hésitez pas à me contacter par messagerie ou rejoignez nous sur Groupe Facebook H-G Geocaching.

Pour loguer cette Earthcache, lisez le texte suivant :

(Sources Couleur Lauragais N°30 - Mars 2001 et Jean Odol – Couleur Lauragais N°47 – Novembre 2002)

1 - Géologie du Lauragais

Le Lauragais correspond à des terrains géologiques qui appartiennent essentiellement à l'étage dit de l'Oligocène et, dans une moindre mesure, à ceux de l'Eocène (ces deux étages correspondent à des subdivisions de l'ère tertiaire). Il s’agit essentiellement de matériaux déposés entre 45 et 25 millions d'années, connus sous le terme général de "molasses". Ces molasses résultent de l'érosion des Pyrénées. En effet, de nombreux torrents et rivières vont transporter les boues, sables, graviers et autres galets arrachés à la chaîne pendant des millions d'années. Au sein de zones plus protégées et plus calmes, des marécages et des lacs vont pouvoir se développer. Ce sont ces dépôts fluviatiles et lacustres, qui en se consolidant au cours des temps, vont constituer les "molasses du Lauragais". Les dépôts fluviatiles seront représentés par des grès résultant de la consolidation des sables, des argiles en provenance des boues, des graviers et des galets. Les dépôts lacustres quant à eux, seront représentés par des calcaires ou des marnes (= calcaires à forte proportion d'argiles). Ces matériaux de différente composition vont avoir une influence déterminante sur le chimisme des sols et la végétation d'une part, et le relief, d'autre part.

La résistance à l'érosion des matériaux précédents va déterminer le modelé du relief. Les roches aisément érodables, représentées surtout par les argiles, vont former les dépressions. Par contre, les roches plus résistantes, soient les grès et les calcaires, constitueront les collines. Cette résistance à l'érosion des matériaux s'avère capitale quant à l'édification du relief du Lauragais. En effet, lors de la dernière phase glaciaire (entre 80 000 et 10 000 ans avant notre ère), les alternances répétées de gel/dégel vont intéresser l'ensemble du piémont pyrénéen. Or ce phénomène, dit de gelifluxion, conduit à la désagrégation des matériaux surtout dans le cas des matériaux à dominante argileuse. Ces derniers auront tendance à glisser en masse, voir même à s'écouler sous l'effet de la gravité et du ruissellement (= phénomène dit de fluage). Ces glissements estomperont les aspérités du relief, en conduisant graduellement à l'aspect adouci du modelé Lauragais actuel.

2 – La zone des mille collines

Ces collines sont formées à partir de molasse entrecoupée de bans de grès et de calcaires et qui occupe la majeure partie du Lauragais, de St Félix à Lanta, de Laurac à Castanet en passant par Nailloux et Montgiscard.
Les pentes longitudinales sont faibles : Laurac 350 m, Caraman 250, Lanta 220, St Félix 320, Nailloux 280, Montgiscard 250.
Cet immense massif de collines est coupé en deux par la gouttière de l'Hers mort.

http://www.couleur-lauragais.fr/pages/journaux/2002/cl47/schema1.gif

3 – La gouttière de l'Hers Mort (Baziège-Villefranche)

Orienté Nord-Sud, de Naurouze à Castanet, un couloir s'étire sur une trentaine de kilomètres et une largeur variable : 2 km à hauteur de Montesquieu, 2,5 vers Montlaur. Il s'agit du grand axe des voies de communication, depuis l'antique voie romaine d'Aquitaine (via aquitania) du 1er siècle avant Jésus Christ, jusqu'à l'autoroute A 61 et le canal de Riquet. Ce fossé est limité par deux cassures des couches de molasse ; entre ces deux failles un bloc molassique s'est affaissé en dessinant un couloir ; au Nord les couches ne semblent pas avoir bougé ; au Sud au contraire la molasse est beaucoup plus élevée : 271 m à Ayguesvives, 280 à Nailloux, Baziège est à 150 m.
L'Hers s'est ensuite introduit dans la gouttière à la pente très faible et l'Hers vieux dessinait de multiples méandres dans des marécages boisés : c'est la célèbre forêt de Baziège-Saint Rome, 10 000 hectares sauvages où l'on chassait l'auroch à l'époque de Charlemagne.
Au delà de Naurouze, la gouttière se prolonge par une longue échine de terrain, une serre, jusqu'au Présidial de Castelnaudary ; cette serre sépare le bassin versant du Triboul et celui du Fresquel. Le pointement rocheux du présidial est la clef du col de Naurouze par sa position dominante ; toujours couronné par une forteresse il l'est encore par le château du pastel (XVIème) construit par Catherine de Médicis (actuel musée).

POUR VALIDER LA CACHE

Merci de répondre aux questions suivantes :

1) Comment s’est formée la zone des mille collines

2) Comment s’est formé la gouttière de l’Hers

3) comment s’appelle le phénomènes d’alternances répétées de gel/dégel (qui conduit à la désagrégation de certains matériaux).

Pour les questions suivantes, il faudra vous rendre aux coordonnées indiquées. Vous serez sur un pont.

4)  Décrivez le paysage autour de vous (relief)

5) Combien de croix observez-vous sur le barrage depuis le pont

6) OPTION: si vous le pouvez, prenez-vous (ou votre GPS) en photo près des coordonnées

Loguez cette cache "Found it" et envoyez-moi vos propositions de réponses soit via mon profil, soit via la messagerie geocaching.com (Message Center), et je vous contacterai pour valider ou en cas de problème

-----------------------------------------

[EN]

HG GEOCACHING

These geocaches are aimed to discover all the communes from Haute-Garonne departement (31), in a collaborative way, with the participation from all local geocachers who would like to participate.

To log this Earthcache, please read the following text :

(Sources Couleur Lauragais N°30 - March 2001 & Jean Odol – Couleur Lauragais N°47 – November 2002)

1 - Geology of Lauragais

The Lauragais corresponds to geological grounds which belong essentially to the Oligocene era and, to a lesser extent, to the Eocene (both correspond to subdivisions of the tertiary era). They consist essentially in materials deposited between 45 and 25 million years, known under the general term of "molasses". These molasses result from the erosion of Pyrenees mountains. Indeed, numerous torrents and rivers are going to transport muds, sands, gravels and other pebbles torn away from the Pyrénées chain during millions of years. Within more protected and quieter zones, swamps and lakes are going to be able to develop.

These deposits will strengthen during the times and are going to produce the molasses of Lauragais. The deposits will be represented by stonewares resulting from the consolidation of sands and clays from muds, gravels and pebbles. The lakeside will be represented by limestones or marls (= limestones with strong proportion of clays). These materials of various composition are going to have a determining influence on the chemistry of grounds and vegetation on one hand, and relief, on the other hand

The resistance in the erosion of the previous materials is going to determine the relief. Rocks easily erosive, represented especially by clays, are going to form the depressions. On the other hand, the more resistant rocks (stonewares and limestones), will constitute the hills.This resistance turns out major as for the construction of the relief of Lauragais. Indeed, during the last glacial phase (between 80 000 and 10 000 years BC), the alternations repeated by frost / thaw are going to interest the whole Pyrenean Piedmont. This phenomenon, also called gelifluxion, leads to the disintegration of materials especially in the case of materials with clayey dominant.The latter will tend to slide massively, even to pass by under the influence of the gravity and of the streaming. These slidings will shade off the harshness of the relief, by leading gradually to the aspect softened by the current Lauragais relief.

2 – 1000 Hills area

These hills are formed from molasse interrupted with layers of stoneware and limestones and which occupies the major part of Lauragais, from St Félix to Lanta, from Laurac to Castanet including Nailloux and Montgiscard.

3 – The Hers-Mort Corridor (Baziège-Villefranche)
 

North-south oriented, from Naurouze to Castanet, a corridor stretches on around thirty kilometers and a variable width: 2 km at the level of Montesquieu, 2,5 towards Montlaur. It is the main line of the communication routes, since the classic art Roman way of Aquitaine (via aquitania) of the 1st century before Jesus Christ, up to the highway A 61 and the channel of Riquet. This gap is limited by two breaks of the layers of molasse; between these two faults a molassic block subsided by drawing a corridor; in the North, the layers do not seem to have moved; in the South on the contrary the molasse is much higher: 271 m in Ayguesvives, 280 in Nailloux, 150 m in Baziège.

Hers then got into the gutter in the very low slope, and old Hers drew multiple meanders in wooded swamps: it is the famous forest of Baziège-Saint Rome, wild 10 000 hectares where men hunted the aurochs at the time of Charlemagne.
Beyond Naurouze, the gutter goes on by a long spinal column of ground, a greenhouse, until the Présidial of Castelnaudary; this greenhouse separates the pond overturning of Triboul and that of Fresquel. The rocky pointement of the présidial is the key of the “Seuil of Naurouze” by its dominant position.

TO VALIDATE THE EARTHCACHE

Thank you for answering to the following questions:

1) How was formed the 1000 hills area ?

2) How was formed the Hers-Mort corridor ?

3) What is the name of the phenomena of alternations repeated by frost / thaw (which leads  to the disintegration of certain materials ?

For the following questions, you will have to go to the given coordinates. You will be on a bridge.

4)  Describe the landscape around you (relief) ?

5) How many crosses do you observe on the dam from the bridge ?

6) OPTION: If you can , please take a photo of yourself (or your GPS) near the coordinates

Log this earthcache as "Found it" then send me your answers via my profile, or via geocaching.com Message Center, and I will contact you to validate your answers or in case of problem

Additional Hints (No hints available.)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.