Skip to Content

<

[#193 CEL] Langey

A cache by capat Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 04/09/2017
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Les communes d'Eure-et-Loir [CEL]

Cette cache fait partie de la série "401 communes en Eure-et-Loir [CEL]".

Il s'agit d'une idée assez simple : vous faire découvrir toutes les communes que compte notre département.

Pour relever ce défi, un groupe de géocacheurs s'est créé afin d'organiser au mieux la pose des caches. Ces dernières peuvent être de différents types et de différentes tailles.

Nom des habitants : Langéens, Langéennes

Population : 352 (recensement de 2014)

Superficie : 1948 hectares

Densité : 18 hab./km²

Un peu d’histoire :

Le village de Langey appartient au canton de Cloyes et à l'arrondissement de Châteaudun et est l’une des 15 Communes de la Communauté de communes des Trois Rivières. Il se situe à une altitude comprise entre 110 et 159 mètres.

Langey, est situé à la limite du Loir et Cher.

Le territoire de Langey, plus long que large, occupe un plateau relativement élevé au-dessus des vallées environnantes. Ce n'est pas encore le plein Perche, mais ce n'est déjà plus la plaine de Beauce. On y trouvait autrefois beaucoup de bois et de charmilles ainsi que des vignobles.

Mentionné sous les noms de :
Angeliacum avant 1080, cartulaire de Saint-Père en Vallée. Ce terme est incontestablement une forme gallo-romaine, qui provient du  possesseur primitif du lieu, mais affublé de la désinence « acum », il signifie littéralement : « demeure d'Angelus ».

Langegum en 1128.
Langi 1227, charte de l'Abbaye de Thiron.
Langeium vers 1270 (Pouillé).
Langé 1545.
Langay 1620, charte de l'Abbaye de Saint-Avit près Châteaudun.
C'est seulement au 11ème siècle qu'il est fait mention, dans les chartes de ce pays, de son église et de son château, ancienne Seigneurie, elle portait le nom de ville au 16ème siècle.

Le château était situé dans le centre du bourg, à la place aujourd'hui d'une ferme appelée la ferme de la Grand'Cour. Il avait été construit en 1706, par François de Magoutier de Laubanie, à l'emplacement d'un ancien château féodal, dont il reste encore aujourd'hui les douves.

Le château fut détruit au ras du sol en 1911. Il ne reste plus qu'une grange aux dîmes.

Cette grange aux dîmes, superbe, presque intacte, appartient aux dépendances de le ferme de la Grand'cour. Longue bâtisse rectangulaire du XVème siècle dont la largeur atteint déjà 18 mètres, elle porte une haute toiture, imposante mais élégante, aux pans descendant à 3 mètres du sol. 2 portes charretières se font face de part et d'autre de la nef ; la charpente intérieure est en châtaignier et chêne.

Le 1er janvier 2017, Langey est intégrée à la commune nouvelle d'Arrou

La commune est composée de 19 hameaux :

- La Bedaise, ferme. Bretburoe et Bretbaroe au Xème siècle. La Bébèze en 1586 (charte du comté de Dunois). Labbebaize en 1711. L'Abbabaise en 1734 (registres paroissiaux).
Bebaise en 1719 (notaire de Cloyes). La Bebaise en 1763.

- Bel-Air, Maison isolée non loin de l'ancienne voie romaine, sur le chemin de
Langey à la Filandière.

- Le Bois-Auvée, hameau. Le Bois-Auvé 1578 (chapitre de la seigneurie de Chassant).
Boscus Villici et Nenus Villici, en 1217. Le Bois-Auvé en 1578 (chartes de la seigneurie de Chassant). Le Bois_Ovai en 1699 (registres de Langey).

- Le Bois Raimbourg, manoir seigneurial et chapelle dédiée à Saint-Hubert. Le Boyslembourg, 1522 (charte de la Seigneurie de Courtalain). Bois-Raimbert, 1586 (charte du comté de Dunois). Le Bois-au-Bourg, vers 1650 (charte de l'Abbaye de la Madeleine de Châteaudun. Le Bois Rimbault (registres paroissiaux).

- Bouard, ferme. Bouart, 1474 (charte du prieuré de Saint-Hilaire-sur-Yerre).
Bouard 1586.

- Chavigny, hameau. Les religieux de la Madeleine de Châteaudun y percevaient
la dîme en 1207.

- Clairbois, hameau, ancienne petite seigneurie (1586) dépendante de celle de la
Touche-Hersant à Lanneray.
Clairboys, 1446 (charte de l'Abbaye de la Madeleine de Châteaudun et aussi dans l'aveu de 1586. Clerc-Boys, 1508 (charte du prieuré de Saint-Hilaire-sur-Yerre).
- La Filandière, château mentionné comme métairie en 1586. La Flandière, 1511 (notaire de Courtalain). La Fillardière, 1554 (charte de l'Abbaye de Saint-Avit près Châteaudun. Les Filandières en 1748. La petite Filandière en 1763. La Flanguère en 1764 (registre de Langey).

- Germenet, hameau. C'est l'une des métairies possédées à Langey jusqu'à la Révolution par les Bénédictines de Saint-Avit. Germinetum, 1177 (charte de l'Abbaye de Thiron). Germenay, 1554 (charte de l'Abbaye de Saint-Avit près Châteaudun). Gromenet, 1586 (charte du Comté de Dunois). Germeinet en 1669 (registres paroissiaux).

La Goëspierre, ferme. La Goueppière, 1532 (charte de l'Abbaye de Saint-Avit Près Châteaudun). La Goispière, 1576. La Gouespière, 1595, 1633 (charte de la fabrique de Boisgasson). La Goypière, 1661.

- Houldebrand, Hameau. Ancien village, devenu plus tard seigneurie dépendante
de celle de Langey, à successivement porté les noms de Houdebran, 1511 (notaire de Courtalain). Hodebrun, 1526. Houdebrain, 1566 (charte de l'Abbaye de Saint-Avit près Châteaudun. Houdebray, 1606 (charte de la fabrique de Boisgasson).

- La Lardière, ferme, qui est un écart du hameau de Germenet, dépendait
primitivement de la Touche-Hersant. La Lyardière, 1525, (notaire de Châteaudun). La Liardière, 1586 appelée la métairie à cette date (charte du comté de Dunois). Lillardière en 1769.

- Les Maisons Vertes. Ancienne briqueterie. La fabrication des briques Dubouchage a commencé aux environs de 1893 au lieu-dit « Les Gas » (actuel Maison Verte route de Châteaudun). Pratiquement tous les entrepreneurs de maçonnerie se ravitaillaient à la briqueterie de Langey connue des environs. La fermeture définitive aura lieu en 1975.

- Les Maisons Rouges, hameau,

- Les Murs, ancienne métairie en 1762. Les Mures, 1767.

- Le Rameau, Ramellum, 1213 (charte de l'Abbaye de Saint-Avit près-Châteaudun.
Ancienne Seigneurie avec un château fortifié au moyen-âge appelé Ramel en 1177, 1191 et 1226.

- Le Souchay, hameau le plus peuplé de la commune. Le Soulchay, 1556 (charte de l'Abbaye de Saint-Avit près Châteaudun. Le Souché, 1650. Le Souchet ensuite.

- La Tréhandière, ferme. La Tréaudière, en 1479. La Treshandière, en 1549. La Préhendière, 1710 (charte de l'Abbaye de Saint-Avit près Châteaudun.

- Veillez, ferme. Veilleium, 1110 (charte du Prieuré de Saint-Hilaire-sur-Yerre. Veillo, 1184 (charte du Prieuré de Montigny. Veilla. Veillé, 1251. Voillé, 1331. Veilley, 1509 (charte de l'Abbaye de Saint-Avit près Châteaudun. Veillez, 1633.

- Villebalay, Les carrières de pierres de Villebalay sont mentionnées en 1517 (charte de la Madeleine de Châteaudun). Villerbalay, 1209. Vilerbalai, 1212. Villebalay, 1517. Villeballé, 1655.
Hameaux disparus : La bigotterie. La Bouquetière. Le Grand-Chemin. La Canterie.

Les Friches. La Goulardière. La Grinetière. La Guinatenerye. L'Hostellerie. La Mauguinière. Le Moulin de Bois. Le Perruchay. La Pichaudière. La Renardière. La Valanderie. Les Vignes.

Église Saint Pierre :

Cet édifice rectangulaire de style roman date du XIè siècle et mesure 32,50 m de long et 8.80 m de large à l'intérieur. Il est terminé au couchant par un pignon à rampants de pierres de taille et au levant, par une abside semi-circulaire. Le monument est éclairé au nord par quatre fenêtres à plein cintre et au midi, par cinq fenêtres. La façade du midi était jadis masquée dans la moitié de sa longueur par un porche en bois à arcades cintrées dont la toiture en appentis cachait deux fenêtres encore aujourd'hui bouchées. Le clocher, à cheval sur la toiture de l'église, à l'extrémité ouest, est en charpente et recouvert d'ardoises. Ce clocher est très élancé et de forme octogonale à sa base. Sa flèche est la plus belle et la plus haute de la contrée, bien qu'elle ait été quelque peu raccourcie plusieurs fois pour cause de réparations. Depuis la révolution, le clocher n'a plus qu'une seule cloche, fondue sur place dans le bourg en 1811. Elle est nommée Marie et pèse 560 kgs.

L’église renferme une sculpture en bois polychrome du milieu du XVIe siècle représentant saint Jacques de Zébédée, dit saint Jacques le Majeur.

Maison dite de « François Rabelais » :

François Rabelais fut un protégé de Guillaume du Bellay, seigneur de Langey. Sous François Ier, ils sont 4 frères du Bellay (Guillaume, Jean, René et Martin). Chacun est destiné à porter soit les armes soit la toge. Guillaume étant l'aîné, il hérite du titre de seigneur de Langey. il n'est pas certain que François Rabelais soit réellement venu à Langey dans la maison que Guillaume lui fit construire.

Cette modeste maison aujourd'hui habitation particulière porte le cachet caractéristique de l'époque Renaissance et mérite une attention toute particulière malgré de regrettables mutilations. Au rez-de-chaussée, il existe une belle fenêtre surmontée d'une lucarne et sur le fronton de la façade nord apparaît une sorte de médaillon mettant en relief un buste, malheureusement mutilé. La tradition veut que ce soit « l'image fidèle de l'hôte de cette demeure ».

La voie romaine :

Un ancien chemin, connu sous le nom de chemin de César, traverse la commune de l'est à l'ouest. Il représente une portion, par endroits tout à fait méconnaissable, de l'ancienne voie romaine de Genabum (Orléans) à Suindinum (Le Mans). Cette voie antique entre sur le territoire de Langey au sortir des bois de la Roche, près de la Tréandière, puis elle franchit la rivière.

Halte ferroviaire :

Langey disposait jusqu'en 1943 d'une halte de la ligne de Courtalain - Saint-Pellerin à Patay, permettant de rejoindre Châteaudun. La ligne de chemin de fer qui reliait Châteaudun à Courtalain (ligne de Patay à Nogent le Rotrou), traversait la commune de Langey. La gare était au Rameau. Dès décembre 1940, il n'y a plus de trafic à la gare. Les voies seront démontées plus tard, en 1944. En septembre 1949, la section de Châteaudun à Courtalain de la ligne Patay-Nogent le Rotrou est déclassée.
 

Sources :
Wikipédia
Cercle de recherches généalogiques du Perche-Gouet
Site de l’OT de Cloyes/Loir
Bulletin de la société dunoise

Additional Hints (Decrypt)

Nh cvrq

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

24 Logged Visits

Found it 21     Didn't find it 2     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 11 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.