Skip to Content

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.

EarthCache

Polychromie de la fontaine Saint-Michel

A cache by junkys Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 4/13/2017
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

La fontaine Saint-Michel est une fontaine monumentale parisienne où fut utilisée la technique de la polychromie des matériaux. 

The fountain Saint-Michel is a monumental fountain in Paris where the technique of polychromy of materials was used.


 


Un peu d'histoire ...

Lorsque Paris n'occupait encore que l'île de la Cité, on cultivait des vignes dans tout le quartier au centre duquel se trouve située cette fontaine. Cette fontaine n'avait alors pas la forme de celle que nous pouvons admirer de nos jours, et nous aurons bien de la peine à retrouver les vignes ...

La place Saint-Michel sera ornée d'une fontaine monumentale au XIXème siècle, époque où la ville de Paris subit de grands bouleversements sous l'impulsion du préfet Rambuteau et du baron Haussman.

Pour satisfaire les besoins en eaux des Parisiens, les eaux de l’Ourcq sont captées et acheminées par le canal de la Villette en 1821, puis par le canal Saint-Martin en 1825. Les forages de puits artésiens sont rendus possibles grâce à une meilleure maîtrise des systèmes hydrauliques et de nouveaux aqueducs, plus performants, sont construits.

Ces quantités d’eau supplémentaires permettent la multiplication rapide du nombre de fontaines, certaines artistiques, d'autres utilitaires pour les besoins des parisiens.

Les fontaines destinées à embellir Paris servent à rendre hommage à d’illustres personnages ou à commémorer des événements. La fontaine Saint-Michel est de celles-ci, et sera inaugurée le 15 août 1860.

Conçue par l'architecte Gabriel Davioud, elle est haute de 26 mètres et large de 15 mètres à la manière d'un arc de triomphe antique, avec une niche centrale où se trouve la sculpture "Saint Michel terrassant le démon", et un bassin encadrée par deux chimères ailées crachant de l'eau, domptées par les petits génies.


Un peu de géologie ...

La fontaine Saint-Michel fait partie du plan d'aération de la ville prévu par Haussmann sous Napoléon III. Le percement du boulevard Saint-Michel dans l'axe de la Sainte-Chapelle entraînait la création d'une place au débouché du pont Saint-Michel. Haussmann a ordonné la mise en place de cette fontaine afin de combler l'angle entre le boulevard Saint-Michel et la place Saint-André-des-Arts.

Si l'intention architecturale est louable, l'emplacement reste ingrat : la fontaine est une fontaine-mur, contre un pignon très haut et mal éclairé, orienté plein nord et subit donc un manque de luminosité très important.

C'est pour cela que la technique de la polychromie a été utilisée.

La technique consiste à utiliser divers matériaux, particulièrement de teintes différentes, afin d'équilibrer le manque de luminosité de cette fontaine.

Ainsi la fontaine est composée principalement de cinq matériaux de teintes bien distinctes :
- le marbre rouge du Languedoc
- le marbre vert de mer
- la pierre bleue de Soignies
- le calcaire jaune de Saint-Ylie
- une pierre blanche de banc royal de Méry (Oise)

Le marbre rouge du Languedoc

Le marbre de Caunes-Minervois, appelé aussi marbre du Languedoc, est de couleur rose pâle à rouge sang, veiné de blanc.

Ces marbres se sont formés à partir d' un gigantesque dépôt de calcaire qui s 'est réalisé entre la période du Dévonien supérieur et celle du Carbonifère inférieur, dans un intervalle de temps d' environ de 50 millions d' années, entre - 380 et - 330 millions d' années. A cette période, la région était sous la mer, seuls émergeaient les monts du Minervois.

Dans cette mer peu profonde vivaient de nombreux animaux et plantes, notamment les Goniatites, ancêtre des Ammonites, espèce de poulpe vivant dans une sorte de coquille, et les Orthocères, fossile doté lui aussi d'une coquille toute droite.
Durant des millions d'années, à leur mort, tous ces animaux et plantes se sont entassés au fond de l'eau s'accumulant les uns sur les autres, entraînés par les courants formant des poches d'accumulation. Mélangés aux planctons, ces dépôts se sont peu à peu transformés en calcaires dolomitiques.
C'est ce phénomène, nommé métamorphique, qui, sous l'effet de la température et de la pression exercée par les plaques souterraines et avec l' apport, entre autre, de l'oxyde de fer qui permet d'avoir des des couleurs ainsi que la consistance du marbre d' aujourd'hui.

 

le marbre vert de mer

Le marbre vert de mer est un type de marbre qui doit son nom aux formes de ses veines rappelant les vagues de la mer, à base de serpentine, fort tendre, d'une couleur verte assez obscure, tachetée de différentes couleurs.

Ce marbre appartient à l’unité tectonique de Monte Figogna, qui forme à peu près la limite entre Alpes et Apennins.
Ce marbre alpin daterait du Paléozoïque supérieur fossilifère, allant du Dévonien au Silurien.

 

La pierre bleue de Soignies

La pierre bleue est une roche sédimentaire calcaire de couleur bleu gris, principalement utilisée en architecture comme pierre de taille.
C'est la pierre la plus répandue et la plus marquante du bâti traditionnel et du patrimoine architectural de la région wallonne en Belgique.
Elle est constituée de fossiles calcaires d'organismes marins, des crinoïdes cimentés par une boue calcaire.
C'est une roche calcaire dure et solide, lourde, compacte comme du marbre (mais ce n'est pas un vrai marbre au sens pétrographique, car ce calcaire sédimentaire n'est pas métamorphisé).

Une même pierre peut donner des coloris très différents simplement selon la manière dont sa surface est travaillée : noir, gris clair, bleu-gris, bleu... De manière générale, elle est d'un gris bleuté très clair, jusqu'à blanchâtre, lorsque la surface non polie est mate (non brillante), mais elle devient presque noire lorsqu'elle est polie et brillante comme du marbre.

 

le calcaire jaune de Saint-Ylie

Les pierres qui proviennent de ces carrières sont dans les tons rose, rose vineux, rose violacé, rouge chair. L'aspect granité offert par certains bancs est dû à la présence d'une foule de petits coquillages jaunâtres dissiminés dans la pâte. Quelquefois, les couleurs dont nous venons de parler se présentent sous la forme de tâches ou de marbrures sur un fond ocre jaune pâle.

Cette variété de calcaire a l'aspect du granit et peut être polie comme du marbre. Elle est ainsi employée principalement dans la décoration des monuments (soubassements, socles, fûts de colonnes, frontons, vasques, etc ...).
Cette pierre est extrait dans des carrières appartenant à l'astartien.

 

Pierre blanche de banc royal de Méry (Oise)

Il s'agit là en fait du calcaire lutétien bien connu des parisiens.
Cette roche est caractéristique de la ville de Paris (Lutèce, de Lutetia en latin), aussi a-t-on baptisé cet étage du nom de Lutétien. Le calcaire lutétien est une roche sédimentaire carbonatée dont les éléments constitutifs se sont déposés dans un contexte de mers épicontinentales peu profondes réparties à l'Éocène moyen dans le Bassin parisien. Les sédiments organiques y sont bien représentés. Les fossiles qui composent ces roches sont variés, mais les plus caractéristiques sont de grands foraminifères marins, les nummulites.

Les calcaires lutétiens ont été intensivement exploités dans la région parisienne ainsi qu'à Paris même (carrières souterraines de Paris). Cette pierre blonde a l'avantage d'être facile à travailler tout en étant solide et plus ou moins résistante aux injures du temps, et elle peut fournir des blocs assez massifs. Elle a donc servi à ériger la majeure partie des grands monuments et des immeubles en pierre de taille à Paris et dans toute la région parisienne.

 


Pour loguer cette cache :

Pour valider votre visite sur le site, envoyez-moi vos réponses par mail ou centre de messagerie aux questions suivantes. Vous pouvez loguer "Found it" sans attendre mon accord, je vous contacterai si nécessaire.

Q1. Ces cinq matériaux sont présentées sur la frise suivante, numérotées de A à E.
Associez chaque lettre à son nom présent dans le descriptif.

Q2. Associez chacun de ces matériaux à l'un des éléments de la fontaine, numérotés de 1 à 6 sur la carte postale ancienne ci-dessous.
Un des matériaux est utilisé sur deux éléments.

Q3. Le calcaire lutétien est connu pour ses nombreux fossiles qui le composent. Essayez d'en repérer sur le mur de la fontaine. Quels formes ont-ils ?

Q4. Optionnel, une photo de vous ou de votre GPS en ce lieu sera fortement appréciée.

 


Some history ...

When Paris still occupied only the center ("Ile de la Cité"), vineyards were cultivated throughout the neighborhood in the center of which is situated this fountain. This fountain did not have the shape of the one that we can admire today, and we will find it hard to find the vines ...

The Place Saint-Michel will be decorated with a monumental fountain in the XIXth century, when the city of Paris underwent great upheavals under the impetus of the prefect Rambuteau and the baron Haussman.

To satisfy the water needs of the Parisians, the waters of the Ourcq are captured and transported by the Canal de la Villette in 1821 and then by the Canal Saint-Martin in 1825. The wells of artesian wells are made possible thanks to a better Hydraulic systems and new, more efficient aqueducts are being built.

These additional quantities of water allow the rapid multiplication of the number of fountains, some of them were artistic, other were utilities for the needs of the Parisians.

The fountains designed to embellish Paris serve to pay tribute to illustrious personages or to commemorate events. The fountain of Saint-Michel is one of these, and has been inaugurated on 15 August 1860.

Designed by the architect Gabriel Davioud, it is 26 meters high and 15 meters wide in the style of an ancient triumphal arch, with a central niche where is the sculpture "Saint Michael slaying the demon", and a basin Framed by two winged chimeras spitting water, tamed by the little geniuses.


Some geology ...

The fountain of Saint-Michel is part of the aeration plan of the city planned by Haussmann under Napoleon III. The opening of the boulevard Saint-Michel on the axis of the Sainte-Chapelle led to the creation of a square at the mouth of the Saint-Michel bridge. Haussmann ordered the installation of this fountain to fill the corner between Saint-Michel Boulevard and Place Saint-André-des-Arts.

If the architectural intent is praiseworthy, the site remains ungrateful: the fountain is a fountain-wall, against a gable very high and poorly illuminated, oriented full north and therefore suffers a lack of brightness very important.

This is why the polychromic technique was used.

The technique consists in using various materials, especially of different shades, to balance the lack of luminosity of this fountain.

Thus, the fountain is composed mainly of five materials of distinct tints:
- The red marble of Languedoc
- The green sea marble
- The blue stone of Soignies
- The yellow limestone of Saint-Ylie
- A white stone of royal bench of Mery (Oise)

The red marble of Languedoc

The marble of Caunes-Minervois, also called marble of Languedoc, is of pale pink to red blood, veined with white.

These marbles were formed from a gigantic limestone deposit that occurred between the Upper Devonian and the Lower Carboniferous periods in a time interval of about 50 million years between - 380 and - 330 million years. At that time, the region was under the sea, only the Minervois mountains emerged.

In this shallow sea lived numerous animals and plants, notably the Goniatites, ancestor of the Ammonites, a species of octopus living in a kind of shell, and the Orthoceras, a fossil also endowed with a straight shell.
For millions of years, at their death, all these animals and plants have piled up in the bottom of the water accumulating on top of each other, dragged by the currents forming pockets of accumulation. Mixed with plankton, these deposits gradually transformed into dolomitic limestones.
It is this phenomenon, called metamorphic, which, under the effect of the temperature and the pressure exerted by the underground plates and with the contribution, among other things, of the iron oxide which makes it possible to have colors As well as the consistency of today 's marble.

 

The green sea marble

Marble green marble is a type of marble that owes its name to the forms of its veins recalling the waves of the sea, based on serpentine, very tender, of a green color quite obscure, spotted in different colors.

This marble belongs to the tectonic unit of Monte Figogna, which forms approximately the boundary between the Alps and the Apennines.
This alpine marble would date from the fossiliferous Upper Palaeozoic, ranging from the Devonian to the Silurian.

 

The blue stone of Soignies

The blue stone is a calcareous sedimentary rock of blue gray color, mainly used in architecture as stone.
It is the most widespread and most striking stone of the traditional building and architectural heritage of the Walloon region in Belgium.
It is made up of limestone fossils of marine organisms, crinoids cemented by a limestone mud.
It is a hard limestone rock, solid, heavy, compact like marble (but it is not a true marble in the petrographic sense, because this sedimentary limestone is not metamorphosed).

The same stone can give very different colors simply according to the way its surface is worked: black, light gray, blue-gray, blue ... In general, it is of a very light blue, whitish gray , When the unpolished surface is dull (non-glossy), but becomes almost black when polished and glossy like marble.

 

The yellow limestone of Saint-Ylie

The stones that come from these quarries are in pink, vinous pink, purplish pink, red flesh. The granite aspect offered by some benches is due to the presence of a host of small yellowish shells hidden in the dough. Sometimes the colors we have just mentioned are in the form of stain or mottling on a pale yellow ocher background.

This variety of limestone has the appearance of granite and can be polished like marble. It is thus used mainly in the decoration of monuments (foundations, pedestals, barrels of columns, pediments, basins, etc ...).
This stone is extracted in quarries belonging to the astartian.

 

A white stone of royal bench of Mery (Oise)

This is actually the Lutetian limestone well known to Parisians.
This rock is characteristic of the city of Paris (Lutetia, Lutetia in Latin), so it was baptized this floor named Lutetien. Lutetian limestone is a carbonated sedimentary rock whose constituent elements have been deposited in a context of shallow epicontinental seas spread over the Middle Eocene in the Paris Basin. Organic sediments are well represented. The fossils which compose these rocks are varied, but the most characteristic are large marine foraminifera, the Nummulites.

Lutetian limestones were intensively exploited in the Paris region and in Paris itself (underground quarries in Paris). This blond stone has the advantage of being easy to work while being solid and more or less resistant to the insults of time, and it can provide quite massive blocks. It was used to erect most of the great monuments and stone buildings in Paris and throughout the Paris region.

 


To log this cache:

To validate your visit on the site, send me your answers by mail or message center to the following questions. You can log in "Found it" without waiting for my agreement, I will contact you if necessary.

Q1. These five materials are presented on the following frieze, numbered A to E.
Associate each letter with its name present in the description.

Q2. Associate each of these materials with one of the elements of the fountain, numbered from 1 to 6 on the old postcard below.
One of the materials is used on two elements.

Q3. Lutetian limestone is known for its many fossils. Try to spot on the wall of the fountain. What forms do they have?

Q4. Optional, a photo of you or your GPS in this location will be highly appreciated.

 

Additional Hints (No hints available.)



 

Find...

289 Logged Visits

Found it 283     Didn't find it 1     Write note 4     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 192 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated: on 5/25/2018 1:35:11 PM Pacific Daylight Time (8:35 PM GMT)
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page