Skip to Content

<

Stéphane Mallarmé.

A cache by papybiker Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 04/29/2017
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

…UNE CACHE PROPOSEE PAR :
 
coordonnées moyennées Galaxy Note4 et Garmin 25


Étienne Mallarmé, dit Stéphane Mallarmé est un poète français.


Admirateur de Théophile Gautier, Charles Baudelaire et Théodore de Banville, Stéphane Mallarmé fait paraître en revue quelques poèmes en 1862. Professeur d'anglais par nécessité, il est nommé en septembre 1863 au lycée de Tournon-sur-Rhône en Ardèche et passe par Besançon ou Avignon, avant d'arriver à Paris en 1871. Il fréquente alors des littérateurs comme Paul Verlaine, Émile Zola ou Auguste de Villiers de L'Isle-Adam et des artistes comme Édouard Manet qui a peint son portrait en 1876.


S'il rencontre des difficultés dans son métier de professeur (il est chahuté par ses élèves), il mène une vie familiale paisible, avec cependant des difficultés financières et des deuils. Il poursuit l'écriture de poèmes très élaborés et reçoit ses amis créateurs lors des Mardis de la rue de Rome ou dans sa maison de campagne, à Valvins, près de Fontainebleau.


Attiré par l'esthétique de l'art pour l'art, il collabore au Parnasse contemporain dès 1866, cherchant à dépasser son sentiment d'impuissance lié à un état dépressif, il est dès lors en quête d'une beauté pure que seul peut créer l'art : «le monde est fait pour aboutir à un beau livre», affirme-t-il. Il entreprend des œuvres ambitieuses qu'il retravaille longtemps comme "Hérodiade" (1864-1887) ou "L'Après-midi d'un faune" (1865-1876, mis en musique par Debussy en 1892-94).


Admirateur d'Edgar Poe il traduit "Le Corbeau", publié en 1875 et illustré par Édouard Manet, et écrit le "Tombeau d'Edgar Poe" en 1876 avant de traduire en prose d'autres poèmes.


En 1887, il fait paraître une édition de ses "Poésies" qui montrent sa recherche stylistique. L'aboutissement de cette ambition du poème absolu apparaît dans le poème graphique de 1897 "Un coup de dés jamais n'abolira le hasard". Cette recherche d'une expression tendue vers l'épure lui vaut cependant dès l'époque le reproche d'hermétisme qui reste attaché à l'art mallarméen.
 

A partir de 1893, année où il prend sa retraite anticipée, Mallarmé séjourne plus régulièrement dans la petite maison de Valvins, découverte en 1874. Il y loue davantage de pièces, y fait d’importants travaux et s’y installe toute la belle saison d’avril à octobre.
 
Le 9 septembre 1898, alors âgé de 56 ans, Mallarmé meurt à Valvins d’un spasme du larynx. Il rejoint son fils au cimetière de Samoreau face à la Seine.

Additional Hints (Decrypt)

Pynffvdhr nh-qrffhf qh 303...

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.