Skip to content

<

Ô Canada #52 - Saguenay-Lac-St-Jean #2

A cache by Adamoth & Family Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 06/04/2017
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
3 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Ô Canada #52 - Saguenay-Lac-St-Jean #2


Pour des informations générales sur la série, voir la cache Ô Canada #1

La cache ne se trouve pas aux coordonnées indiquées dans le listing.
Pour trouver les coordonnées finales, il faudra répondre aux questions ci-dessous:

Le Saguenay et la pâte à papier...

Val-Jalbert est un ancien authentique village de compagnie des années 20. Située à la limite des municipalités de Roberval et de Chambord, il fut fondée en 1901 quand Damase Jalbert y construit une usine de pâte à papier. L'emplacement est idéal, car l'énergie nécessaire à l'actionnement des machines peut être produite par les deux chutes de la rivière Ouiatchouan, respectivement de 72 et 35 mètres.
En 1904, au décès de M. Jalbert, la compagnie est achetée par des Américains mais ceux-ci furent bientôt acculés à la faillite. En 1909, elle devint propriété de la Compagnie de pulpe de Chicoutimi. Presque dix ans plus tard, l'épidémie de grippe espagnole de 1918 fait des ravages parmi sa petite population. En 1927, la Quebec Pulp and Paper Mills Ltd., qui possède l'usine depuis seulement un an, cesse toute activité en raison de la baisse de la demande de pâte mécanique non transformée. Son territoire, abandonné dès lors, a été transformé en attraction touristique dans les années 1960.
Sous des allures de ville fantôme, le site touristique comprend pour principales attractions: Son restaurant dans le vieux moulin, l'usine à pulpe partiellement restaurée et reconstruite, ses acteurs en costumes d'époque, la visite des maisons du temps d'alors, un téléphérique donnant une vue spectaculaire du village, et bien d'autres...
En quelle année le site a t'il été classé site historique?
A: 1996, B: 1997, C: 1998, D: 1999

Une pulperie est une usine de fabrication de pâte à papier à partir de bois. Le terme s'applique principalement aux usines construites au début du XXe siècle au Québec et principalement au Saguenay-Lac-Saint-Jean, dont la principale caractéristique est d'être installé sur un cours d'eau.
« La Compagnie de Pulpe de Chicoutimi », fondée en 1896, est la première compagnie gérée par des canadiens-français oeuvrant dans les pâtes et papiers. La richesse forestière immense en amont de la rivière Chicoutimi facilite grandement la croissance de la compagnie qui devient, en peu de temps, une exportatrice de pulpe de bois renommée internationalement. Sous la gestion de Julien-Édouard-Alfred Dubuc, la Pulperie de Chicoutimi prend de l’expansion et, en tout, trois moulins sont construits. La rivière devient un moyen de transport du bois et une source d’énergie suffisante pour que Chicoutimi devienne la capitale mondiale de la pulpe qui fournira l’Angleterre durant la Première Guerre mondiale. La compagnie connaît sa chute à la suite de la guerre, dans les années 1920, et la Pulperie de Chicoutimi ferme en 1930.
Aujourd'hui en partie restaurée, l'ancienne usine de Chicoutimi est désormais un vaste complexe d’animation culturelle et touristique. C’est dans le bâtiment 1921, véritable cathédrale industrielle et ancien atelier de réparation mécanique, à l’architecture hollandaise, que se retrouve le Musée régional du Saguenay−Lac-Saint-Jean. Abritant la plus grande collection d’objets historiques, soit plus de 26 000 objets et oeuvres, le Musée présente annuellement plusieurs expositions sur les thèmes de l’art et de l’histoire. Reconnue depuis 1984, tant à l’échelle provinciale que fédérale, La Pulperie de Chicoutimi est classé site historique national et possède une importance patrimoniale évidente.
Combien d'années se sont écoulées entre la fermeture de l'usine et l'inauguration du musée?
A: 62 ans, B: 72 ans, C: 82 ans, D: 92 ans

La Société des vingt-et-un ou Société des Pinières du Saguenay est un groupe d'investisseurs et pionniers originaires de La Malbaie. En 1838, Ils s'installent à Grande-Baie (aujourd'hui arrondissement La Baie de Saguenay) pour l'exploitation du pin blanc et du même coup lancent la colonisation de la région du Saguenay-Lac-Saint-Jean. La société est ensuite achetée en 1842 par William Price, qui sera par la suite surnomé "Le Père du Saguenay". Il s’associe avec Peter McLeod pour exploiter les scieries de Chicoutimi. En 1852, après la mort de Peter McLeod, il porte le titre de roi du bois et conserve au Saguenay le monopole dans ce domaine.
Puis Price s'associe à trois de ses fils (William Evan Price, Evan John Price et David Edward Price en créant la William Price and Sons en 1855. Ceux-ci lui succèdent à sa mort en 1867 en créant la Price Brothers and Company. Puis, à la fin du XIXe siècle, William Price (neuveu de William Evan Price et petit-fils de William Price "Le père du Saguenay".... ces histoires de familles sont bien compliquées!!) prend la relève.
Ce dernier réussira en quelques années à développer l'entreprise. Il débute d'abord en faisant l'acquisition de la totalité des actions de la Pulperie de Jonquière, où il installe une première machine à carton puis une machine à papier, qui est la première dans la région du Saguenay–Lac-Saint-Jean. Ces premiers tests lui permettent de comprendre que son entreprise doit prendre le virage de la fabrication du papier. C'est ainsi qu'en 1912, il fonde la municipalité de Kénogami. Cette ville de compagnie abritera ce qui deviendra la plus grande usine de fabrication de papier au monde, avec ses sept machines et 1 800 travailleurs. En 1925, une autre papeterie conjuguée à une zone urbaine est aménagée dans ce qui deviendra la ville de Riverbend, à proximité de Saint-Joseph-d'Alma.
Mais William Price n'aura pas la chance de voir ses deux villes à leur apogée. Il disparaît lors d'un glissement de terrain en octobre 1924. Son corps est repêché quelques jours plus tard.
La Price Brothers and Company a été fusionnée à Abitibi Pulp and Paper Company en 1974 qui deviendra Abitibi-Price, laquelle est devenue Abitibi-Consolidated en 1997 puis AbitibiBowater en 2007 enfin Produits forestiers Résolu en 2011 (3ème plus gros groupe forestier d'Amérique du Nord).
De nos jours, il existe à Saguenay un parc commémoratif William Price. Il est dédié à:
A: William Price (le grand-père), B: William Evan Price, C: William Price (le petit-fils).



Vous pouvez valider votre solution d'énigme avec Certitude

La réponse sera sous la forme ABC


Additional Hints (No hints available.)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.