Skip to Content

<

H-G Géocaching #248 - LABARTHE-S/LEZE...La toxique

A cache by Jean-Paul CL Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 05/18/2017
Difficulty:
4.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


H-G Géocaching pour Haute-Garonne Geocaching à la découverte des 589 communes...

Le département de Haute-Garonne regroupe 589 communes chacune répertoriée avec son code INSEE allant de #1 à #589

Cette série de caches particulières a pour but de vous faire découvrir l'ensemble des communes dtu département de la Haute-Garonne, cette série est collaborative et demande la participation de tous les geocacheurs locaux qui seraient intéressés pour y participer.

Les règles sont simples, une seule cache par commune, de type traditionnel, multiple, mystère ou pourquoi pas earthcache.

Vous pouvez, si vous le souhaitez réserver votre commune, mettre à jour votre contribution sur cette carte et faire entrer votre nouvelle cache dans la liste, pour cela n'hésitez pas à me contacter par messagerie ou rejoignez nous sur le groupe Groupe H-G Geocaching.


HAUTE-GARONNE GEOCACHING - LABARTHE SUR LEZE : Commune 248

Pour tout savoir sur la ville, suivez le lien : Labarthe-sur-Lèze.


Voici le 5ème chapitre des inventions farfelues du Pr Psychopathe. Après avoir découvert le laboratoire du professeur Laberlue, son collègue étourdi, dans la commune de Villate, nous allons découvrir sa spécialité : la chimie. Saurez-vous aider le personnage principal  à sortir de ce cauchemar moléculaire ?

 

Chapitre 5 - Une histoire de chimie moléculaire ...

 

Après une journée de travail bien remplie, je décide de décompresser en allant faire un peu de sport. Justement, un collègue m’avait conseillé de tester la base sportive de Labarthe sur Lèze. Après m’être bien dépensé, je suis tenté d’aller prendre un remontant dans le bar du centre. Arrivé au centre-ville, une étrange odeur âcre m’attaque à la gorge, comme si on faisait bruler du soufre. J’en repère rapidement l’origine : une étrange fumée colorée sortait d’une maison. Je m’approche pour voir si tout va bien, prêt à appeler les secours. Arrivé devant le bâtiment, je me fais soudain percuter par une personne paniquée sortie à toute vitesse du bâtiment. En me relevant, je reconnais vite la silhouette du professeur Laberlue qui était en pleine conversation téléphonique :
« - Je n’arrive pas à stabiliser la molécule, on a vraiment besoin de ces produits ». Je n’entendais pas la réponse mais je me doutais qui pouvait se trouver à l’autre bout du fil… « - Je sais, c’est ma faute, mais si tu n’avais pas détruit mon laboratoire avec ta roquette, on n’en serait pas là ! »… «  Oui, oui, je sais que c’est important, sans le Psychopatium, impossible de réaliser le module d’alimentation  de la Grande Comp…attend ! il y a quelqu’un ! ». Aïe, je suis repéré…
« Ah Psychopathe, devinez quoi, je suis tombé sur votre ami, celui qui avait retrouvé mon fusible … Oui, je vous attends, on va surement trouver une solution». Et me voilà coincé de nouveau… « Mais qu’est-ce que vous faites ici M. Laberlue, votre laboratoire n’est-il pas à Villate normalement ? ». « - Effectivement, mais depuis l’accident de la roquette, il est hors service et j’ai dû louer ce local ici pour finaliser mes travaux ». « Et ils consistent en quoi ? » « Oh c’est passionnant, on tente de synthétiser une nouvelle molécule avec un très haut rendement de combustion, et qui pourrait se substituer au pétrole. Cependant, il me manque quelques produit pour la créer, je les ai perdu pendant le déménagement ici à Labarthe ». A ce moment, une vieille voiture se gare et le professeur Psychopathe, accompagné de son assistant toujours aussi petit, arrive en trombe. « Laberlue, mais qu’avez-vous encore fait ?!  Plutôt que tenter des réaction hasardeuses, retrouvez moi ces produits chimiques… ». « J’ai pourtant retourné toutes mes affaires mais sans succès ». «Mais comment vous pouvez être si négligent, vous savez pourtant à quel point il a été difficile d’obtenir ces composés, on a même du parcourir les confins de ce département pour trouver certaines matières premières…. ». On peut encore fouiller le laboratoire mais ça m’étonnerait qu’ils y soient … » gémissait Laberlue. Psychopathe s’adressa à moi « Ça ne vous dérange pas de nous aider à chercher ? Mais attention, ces produits ne sont pas très stables ! ».

Une fois à l’intérieur du laboratoire, l’odeur de soufre était encore plus présente … Voilà donc cette fameuse expérience. 

Alambics, éprouvettes, tableau avec formules et réactions chimiques, j’avais l’impression de me retrouver en cours de chimie au lycée, mais c’est encore pire… un vrai cauchemar ! ». Je remarquais aussi que le mini-assistant avait pris un feutre et commençais à ajouter des choses au tableau, il devait sûrement savoir comment améliorer cette expérience. Trop occupés à voir ça, nos deux scientifiques palabraient sur différents schémas : « Laberlue, j’en ai profité pour ramener les formules des 16 composés, regardez, si ce n’est pas de la vraie science, ça ? »

M1

M2

M3

M4

M5

M6

M7

M8

M9

M10

M11

M12

M13

M14

M15

M16

 

« Magnifique, c’est presque de l’art ! » s’émerveillait Laberlue . « Kesako ? » demandais-je, abasourdi par tant de complexité … « Ce sont les molécules permettant de créer le Psychopatium, un véritable chef d’œuvre d’architecture moléculaire » se targuait Psychopathe. « - Oh oui ! » soulignait Laberlue « Equilibrer de telles molécules, leur donner la conformation idéale, optimiser les liaisons interatomiques afin que chaque élément puisse être connecté au réseau ionique …Oh… et ces liaisons doubles, ce doivent être de véritables autoroutes à électrons !». « Euh, je ne comprends vraiment rien !... Mais du peu de souvenirs de mes cours de lycée,  ça m’a pas l’air assez instable est surtout pas très bon pour la santé, je vois même des éléments lourds !».  « Euh, oui ça demande quelques précautions… c’est pour ça qu’il faut retrouver les composants manquants, car s’ils sont dans la nature… cela pourrait avoir de graves conséquences environnementales ... » répondit Psychopathe un brin décontenancé.

Bon comme la chimie, ce n’est pas vraiment ma tasse de thé et que ces produits ont l'air vraiment dangereux: il faut agir vite! Je sais ce qu’il me reste à faire : demander d'urgence de l’aide aux géocacheurs… Vu qu’ils sont sensibles à l’environnement, ils s’empresseront surement de mettre la main sur ces produits dangereux ! »

A vous de jouer! Bonne résolution!

 

Note : Vous pouvez télécharger les images ci-dessus soit par clic droit sur l'image, soit en utilisant le lien suivant:

- Dossier de l'expérience chimique (molécules+photo labo) : ! CLIQUEZ ICI !.

Si vous pensez avoir retrouvé les produits chimiques égarés, vérifiez avec ce geochecker :

Additional Hints (Decrypt)

Creqh qnaf prf zbyéphyrf? Ertneqrm ovra : 23-8-92-34-52-16-57

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.