Skip to Content

<

Le cimetère

A cache by PetitPoucet89 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 5/25/2017
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Veuillez respecter cet endroit ainsi que toutes les personnes qui y reposent


1939 – 1945 DES NANCRASSIENS SE SOUVIENNENT

Par Monsieur Yves BESSON (2 articles parus dans le journal municipal « Le Mérard » en 1995 à l'occasion du 50èmme anniversaire)

Pendant la guerre 39-45, des communes situées à proximité de l'Atlantique ont plus ou moins subi des éclats de ces faits. Le récit qui suit a été raconté par deux jeunes Nancrassiens, engagés comme FFI (Forces Française de l'intérieur). Tout débute en septembre 1944. Nos deux engagés volontaires sont BESSON Georges et HERVE Roger . Avant cette époque, les Allemands, présents dans le canton de Saujon, venaient contrôler les lieux presque journellement de 1940 à 1944.

Le 9 septembre 1944 a débarqué à Nancras la 5ème compagnie de la Brigade RAC. Le lieutenant Colonel RAC commandait les maquis de A. S5 Dordogne Nord, la Brigade RAC et le 50ème R.I. Son vrai nom était CEZARD Robert. Sa femme s'occupait du social. A cette date, la 2ème compagnie avait son campement à Corme-Royal. Nos deux résistants volontaires se rappellent des chais à vin qui servaient de dortoirs dans les bâtiments de la mairie actuelle et dont Mr CHATELIER était propriétaire.« Nous prenions le 1er portail, ensuite le couloir, au fond de la cour, pour aboutir aux cuisines qui se trouvaient à droite ». BESSON Georges et HERVE Roger faisaient partie de la 3ème section. Pour dormir, ils rentraient dans leur famille habitant le bourg. Cette compagnie avait pour capitaine, ROL, remplacé ensuite par le capitaine POITEVIN.

La chambre du capitaine était dans le château. Le 10 septembre 1944 , la 5ème compagnie se déplace à Cadeuil. Le 13, la 6ème rentre à Saujon malgré les difficultés allemandes. Le 17 septembre, la population de Saujon doit évacuer.

LA MEMOIRE DES HABITANTS DE NANCRAS

Avant la présence de la Brigade RAC, sous la présence perpétuelle des Allemands, quatre Américains étaient cachés dans une habitation du bourg. Plusieurs familles, au risque de leur vie, apportaient de la nourriture, même les adolescents allaient cueillir des fruits dans les vergers voisins. Cela a duré près de 3 mois. Pour nos américains, toute affaire a une fin. Les résistants de Nancras avaient prévu une évacuation. C'est un matin qu'une voiture de la gendarmerie de Saintes les attendait pour les conduire à RUFFEC en Charente où Mr et Mme AUBON avaient préparés leur nouveau domicile. Ils y restèrent quelques temps puis ils seront dirigés vers l'Espagne et l'Angleterre. Pendant ce temps, les résistants continuaient à risquer leur vie pour vaincre.

C'est le cas de Mr et Mme  CHOTARD, résistants dans le canton de Marennes où ils dirigeaient les parachutistes américains au terrain d'aviation. Ils furent vendus et recherchés par la Gestapo. Leurs têtes étaient mises à prix pour 500 000 F. Cachée peu de temps à Corme-Royal, Mme Yvette CHOTARD, née CHIRON, fut dirigée sur NANCRAS dans la famille d'accueil, les PORTRON, rejoindre les 4 aviateurs . Par la suite, les résistants lui ouvriront la route de l'Espagne pour qu'elle puisse rejoindre son mari en Afrique du Nord. Pendant la présence de la 5ème compagnie, les F.F.I. avaient monté un baraquement parallèle à la route et qui servait d'infirmerie. C'était même le docteur de Nancras, RYCKBUSH qui faisait des soins aux blessés. Certaines personnes se souviennent d'y avoir dansé quand les F.F.I. organisaient un bal. Les résistants de la 5ème compagnie, avant leur départ pour l'Allemagne suite à la victoire, ont organisé un banquet en l'honneur des prisoniers en mai 1945.

A quelques kilomètres au Nord de la commune, sur la route de Pont l'Abbé, existait un terrain qui servait d'atterrissage aux petits avions ( Ex terrain de l'Armée française ). Pour empêcher tout atterrissage des avions, l'armée allemande employait de la main d'œuvre du Bourg pour les aider à rendre la piste inutilisable. Des jeunes de 17 à 20 ans à l'époque, dont Mr GEOFFROY Gilbert, se souviennent aujourd'hui d'avoir été employé par l

 les Allemands. Leur travail, obligatoire, consistait à implanter des pieux appelés « asperges de Rommel » .

 

Leur hauteur était comprise entre un mètre cinquante et deux mètre cinquante. Les pieux étaient récupérés dans les bois

 

appartenant à la famille PACAUD de Magné (Ste Gemme), le transport se faisait en charrette à cheval dont le propriétaire était Mr MICHAUD de Nancras. Ils étaient reliés par des fils barbelés. Il y en avait également une grande quantité sur l'emplacement actuel du lotissement (Pommier rouge). Un groupe de six personnes le matin et un autre l'après-midi était chargé du travail sous la conduite d'un chef et cela tous les jours. Pendant ce temps, d'autres personnes dont Monsieur BESSON Georges, étaient employées sur l'Île d'Oléron pour la construction de blochaus.

Une personne raconte que pendant l'occupation allemande, l'armée allemande avait placé un canon dans les bois de la Casse en direction de Royan

 

 

Additional Hints (Decrypt)

Bfrm

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

58 Logged Visits

Found it 54     Didn't find it 1     Write note 2     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 4 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.