Skip to content

<

RIANS TOUR 1- Ici on bavasse!

A cache by tineochris Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/03/2017
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:

Voici une série de 6 caches qui vous feront découvrir les entrailles de Rians. Vous pouvez découvrir les caches dans l’ordre que vous voulez, mais le circuit a été organisé pour une visite optimisée.

Vous aurez l’occasion de croiser les indices à relever de la multi de Pablo13 « La plus belle vue de Rians ».

Les coordonnées gps ont été relevées avec un smartphone.

Bonne visite !


Rians3 - LIPS-300dpi

Ici on bavasse... comme une lavandière !

La plupart des lavoirs qui parsèment nos villes et nos villages sont de construction tout au plus centenaire. Ces espaces dédiés à la ‘bugade’ (en provençal : la lessive) sont nés avec le XXème siècle et, dès son milieu, se sont retrouvés techniquement dépassés…

Pourtant, source de progrès hygiénique indéniable, ils ont permis une petite révolution. Avant, ce n’était qu’au château, chez les nobles et chez quelques très riches bourgeois que l’on faisait laver le linge dans des bassins privés. La majorité de la population avait à peine de quoi manger et, de ce fait, tous les autres soucis passaient au second degré.

Le progrès industriel aidant, les mœurs évoluant, petit à petit l’achat et donc l’entretien du linge devint un problème. L’eau au robinet n’étant pas encore inventée, il fallut dédier des endroits à cette unique possibilité, les lavoirs étaient nés…

Dans les petites villes ou villages installés dans les plaines, ils ont été construits avec les matériaux du pays sur les berges des rivières ou ruisseaux. Dans les grandes villes bâties sur les fleuves, c’est dans des bateaux prévus pour cette seule fin que nos ancêtres tapaient du battoir. En montagne, généreuse quant à ses sources, ils étaient légion et avaient souvent la double fonction d’abreuvoir-lavoir…

Parler des lavoirs sans mentionner les lavandières serait une hérésie !!! Ces grandes travailleuses, dures à la tâche comme toujours quand un travail est spécifiquement féminin, étaient surtout des mères de familles souvent nombreuses. Quelques-unes avaient fait profession du métier et se louaient aux ‘riches’ qui pouvaient se permettre de ne pas se mouiller les mains. Ces femmes aux biceps durcis par les coups de battoirs, aux mains percluses de rhumatismes, aux doigts perlés de bulles de savon c'étaient nos arrières grands-mères, nos grands-mères, nos aïeules. Mais, comme toujours dans ces cas-là, rassembler dans un endroit ‘discret’ plus de trois bazarettes aux mœurs rudes et au langage châtié ne pouvait que se terminer en ‘radio village’ même si ce terme futuriste n’était pas encore inventé… Étaient passées en revue toutes les bonnes ou mauvaises nouvelles de la contrée, les secrets les mieux gardés se muaient en racontars plus ou moins trafiqués, les tendances vestimentaires épluchées, les couples illégitimes forcément éventés, les fiançailles cancanées et les mariages pas encore en projet…inventés !!! Parfois, c’est entre elles que se fabriquaient des rancœurs qui se terminaient parfois en pugilats au grand bonheur des gazettes locales et de leurs lecteurs réjouis… Mais aussi, mélange d’âge oblige, se transmettaient des recettes culinaires compliquées, des conseils ménagers réputés, des remèdes locaux miraculeux, des astuces antitaches nécessaires et…des cours d'éducation sexuelle indispensables !!!

Ne les ignorez pas, bien au contraire, regardez-les d'un œil admiratif et écoutez-les soigneusement, ils résonnent encore de secrets de beauté…

Source : Guy, Lavoirs du Var

Image/>

Merci de laisser la petite déco de la boite en place !

 

Pour la suite du parcours, remontez l’avenue F. Roosvelt et tournez à gauche après les pompiers, montez la rue R.Cassin et avancez-vous vers la Poste sur votre droite, votre GPS fera le reste.

Additional Hints (Decrypt)

Qnaf yr zhe, purepure yn cvreer vagehfr.
Va gur jnyy, ybbx sbe gur vagehqre fgbar.
Crafrm à ovra ersrezre yn cbegr ra cnegnag.
Qba'g sbetrg gb pybfr gur qbbe.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.