Skip to Content

<

12 - En descendant...

A cache by Crowtwain et les Betty P Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 08/15/2017
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
2.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:



Altitude 1761m. C'est fini pour le dénivelé positif : maintenant, ce n'est que de la descente, un peu tels les sangliers, pour rallier la cabane de Courrau-Vieil. La balade se termine déjà ! Mais sur notre chemin, voilà que nous trouvons tout un parterre d'aconits napel (voir photo), des fleurs capables de tuer un homme en 1/2h !!!
**************************************************
Il faut absolument vous dire tout ce que nous avons appris sur cette fleur diabolique :
C'est une plante redoutable, l'une des plus dangereuses de la flore de France. (Il existe 7 à 8 espèces d'aconits en France. Toutes toxiques.)
Si vous voulez avoir un aperçu frappant des effets de cette fleur, regardez l'épisode 1, saison 1 de "Forever".
Si vous venez ici entre juillet et Octobre, sûr que vous serez émerveillés et que vous vous extasierez, tout comme nous, sur ces magnifiques plantes des montagnes aux longues grappes de fleurs bleu violacé que sont les aconits napel ou "casques-de-Jupiter", communément appelées à tort "gueules de loup". ET POURTANT !!! DANGER !!! Allez donc consulter cette page wikipedia, et même d'autres pages sur l'aconit napel.

Pour vous résumer
:
En médecine, la toxicité des aconits est connue depuis longtemps. Un empoisonnement par l'aconit a été décrit dès 1845. L'aconitine, principal de ses alcaloïdes, peut entraîner la mort par paralysie progressive des différents systèmes vitaux (respiratoire, circulatoire). L’ingestion d’un simple morceau de la plante peut entraîner un problème cardiaque pouvant aller jusqu’à la mort.
C'est la racine qui en contient le plus : l'ingestion de 2 à 3 g serait suffisante pour entraîner la mort.
Il n'existe aucun antidote à cette toxine.

Pour développer un peu l'histoire de cette "sympathique" fleur, voici ce que nous trouvons sur divers sites :

L'aconit est connu depuis l'Antiquité pour l'activité toxique de ses alcaloïdes puisqu'on en enduisait les flèches pour la chasse ou empoisonner de l'eau potable.
Une légende grecque antique le disait issu de la bave des crocs du Cerbère (chien féroce à 3 têtes ramené des enfers par Hercule), ce qui montre à quel point on redoutait les effets de son poison.
Plus tard, au Moyen Âge, il aurait également été considéré comme une plante magique éloignant les loups-garous, les vampires et autres démons et été utilisé comme tel par des guérisseurs.
 Toute la plante est vénéneuse par ses alcaloïdes. Confection de bouquets dangereuse, risque de porter à la bouche : - engourdissement des muqueuses ; - troubles de l'équilibre ; - dépression cardiaque. le simple fait de cueillir la plante suffit à provoquer des dermites, voire des intoxications si son suc pénètre par des écorchures au niveau des bois. L'empoisonnement est très rapide. Les premiers symptômes apparaissent quelques minutes après l'ingestion : sensation de brûlures, fourmillement puis engourdissement de la bouche, diarrhées, angoisse, vertiges, troubles de la vue, faiblesse, puis perte de l'ouïe et de la vision, affaiblissement et irrégularité de la respiration, crampes convulsives, mydriase (augmentation du diamètre de la pupille), paralysie des muscles, perte de connaissance, paralysie et arrêt du coeur. La mort survient 1/2h à 3/4 d'heures après l'ingestion, le malade reste conscient presque jusqu'à la mort.

Bon, disons que pour ce genre de fleurs de montagnes : mieux vaut les admirer de loin, sans les toucher ...

C'est bien connu, les poisons peuvent aussi guérir... après conditionnement : l'anaconite est analgésique, anticongestive et sudorifique, antirhumatismale. La napelline est démorphinisante, on s'en sert lors des cures de démorphination. On l'utilise dans les névralgies faciales, les sciatiques, le zona ophtalmique, les névralgies dentaires et les ulcères.

**************************************************
Voilà... C'était notre séquence "découverte des beautés de la montagne"... Merci de nous avoir lus jusqu'au bout et merci de préserver votre vie !!!
Sinon, vous descendez vers le parking et la fin de la balade-rando... Nous espérons qu'elle vous a plu et que vous en garderez un bon souvenir !



Additional Hints (Decrypt)

Fbhf ha ebpure ra pbageronf qh fragvre, à tnhpur ra qrfpraqnag.
Onwb han ebpn ra pbagenonwb qry pnzvab, vmdhvreqn onwnaqb.
Haqre n ebp orybj, yrsg tbvat qbja.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

18 Logged Visits

Found it 13     Didn't find it 4     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 6 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.