Skip to Content

<

Jadis en Eure et Loir : Le moulin perdu

A cache by johnlimousi Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/01/2017
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Cette cache fait partie d'une série coopérative intitulée : " Jadis en Eure et Loir"

Il s'agit de faire (re)découvrir le patrimoine eurélien tombé dans l'oubli. 

Si vous souhaitez apporter votre culture ou contribuer, n'hésitez pas, les propriétaires de ces caches vous aideront.

 

Jadis en Eure et Loir, aux abords du domaine de madame de Maintenon, se trouvait une pièce maitresse de ce château tant renommé. Bien avant les quelques vestiges que celui-ci nous laisse encore admirer aujourd'hui, quand celui-ci était encore fier et debout, il brillait par les nombreux services qu'il permettait de rendre au château, ainsi qu'aux riverains, puis peu à peu tombé dans l'oubli, à la merci d'une nature reprenant peu à peu ses droits, il se meurt : Le Moulin Perdu. 

 

A l'époque, le moulin de Maintenon est encore un petit moulin, bien qu'excentré de la propriété du château il n'en reste pourtant pas moins une annexe du domaine de celui-ci. Comme bon nombre d'entre eux à l'époque en Eure et Loir, il permet de faire le pain à base de la farine créée par les blés importés des cultures environnantes. Son principe de fonctionnement reste assez simple.

Pour fonctionner, un moulin doit disposer d'une certaine hauteur de chute d'eau, ainsi qu'une proximité avec le village afin de permettre son accès et son utilisation aisée à chacun. Ainsi on ne pouvait les placer sur des zones trop accidentées, malgré de bonnes chutes d'eau. Le principe le plus répandu était donc d'utiliser des canaux pour dévier une partie de la rivière, et ainsi la mener dans un réservoir appelé bief.

La roue utilisée dépend de la hauteur de chute disponible. Au dessus de 3 mètres, on utilise des roues verticales. En effet il existe différents types de roue qui ont également un impact sur la structure et l'architecture du moulin.

- Les roues horizontales fonctionnent grâce à la force de l’eau (écoulement) appliquée sur les pales de la roue. L’eau provient d’un réservoir en amont. Pour augmenter la hauteur de chute de l’eau, les roues horizontales sont souvent placées sous le moulin, et donc par conséquent ne sont pas visibles de l'extérieur.

- Les roues verticales (bien plus répandues) fonctionnent grâce à la hauteur de chute d’eau appliquée sur les pales de la roue. L’eau provient d'un bief.

Une fois passée dans la roue, l'eau est rendue à la rivière par un canal d'évacuation. Ainsi la roue tourne et transmet son mouvement à la meule. C'est d'elle en grande partie que va dépendre la qualité de la farine. Un moulin à eau peut fournir une puissance de 3000 à 30000 watts selon le débit qu'il est capable d'exploiter et la hauteur de la chute d'eau.

 

Si le moulin de Maintenon était à la base un simple moulin permettant d'alimenter le château, il n'en a pas toujours été ainsi. Appartenant à la famille du Duc de Noailles (descendant de la famille de Maintenon), celui-ci a considérablement été aménagé afin d'y devenir au XIXe siècle une véritable usine située sur la Marolle (bras de l'Eure), qui alimentait des commerces Parisiens ainsi que les habitants de la communes.

  

Longtemps, le moulin fut exploité par les établissements Bresson en association avec le Duc de Noailles. Le commerce fut prospert pendant de nombreuses années, puis à la mort du Duc, le moulin est cédé à un nouveau propriétaire, dès lors, le moulin connaitra un changement radical.

En 1881, une grande inondation eut lieu à Maintenon, le moulin sera alors incriminé car il sera démontré, que les vannes de celui-ci font obstacle à l'écoulement des eaux de crues. Il sera par la suite également démontré que le moulin connaît de gros soucis de vannages qui n'ont pas été remplacés, et le moulin lui-même n'a jamais été révisé.

      

C'est à ce moment le déclin du moulin, durant le siècle dernier, une grave crise de chômage au moulin éclata en cause: sa vétusté mais aussi ses rendements. Bien qu'une demande fut faite pour qu'il soit transformé afin de produire de l'electricité, celui-ci continua de fonctionner par intermittence. Il sera finalement mis aux enchères en 1985, puis détruit partiellement.

    

De sa grandeur il ne reste aujourd'hui que quelques vestiges à commencer par cette superbe roue à aubes peu à peu reprise par la nature, mais toujours aussi éclatante, témoin d'une époque révolu, où elle ne cessait de tourner rendant fier ses habitants et son propriétaire, ce fut jadis ...

Complément:

Je souhaiterais remercier Claudan35 pour son apport de culture fait à cette cache, et qui pourra compléter les recherches que j'ai pu effectuer aux archives départementales d'Eure et Loir. Vous trouverez sur le lien ci dessous un bulletin municipal (à partir de la page 30), où il est relaté une partie de la vie qui a été celle du moulin au début du siècle dernier.

Un grand merci pour ce complément Claudan35

Bulletin

Source:

Archives départementales

 

 

 

 

Additional Hints (Decrypt)

Dhnaq vy rfg zûe, vy gbzor qvg yr cebireor.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.