Skip to Content

<

Le blockhaus du Général Dollmann

A cache by JB 77 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/21/2017
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Suite à une visite absolument passionnante lors des journées du patrimoine avec mes amis géocacheurs bamboo72, ligotfamily et 4winds72, j'ai pu découvrir le blockhaus du collège Berthelot.

 

 

Il me semblait évident de vous faire découvrir l'un des rares exemplaires d'un blockhaus de commandement (l'un des derniers intacts en Europe de l'Ouest !) construit pour le Général Friedrich Dollmann, chef de la 7ème Armée Allemande, et son état-major, l'AOK 7 (Armee OberKommando 7).

Ce bâtiment a été restauré par des passionnés d'Histoire et fait désormais partie du patrimoine Manceau.

 

Plutôt que de poser une cache traditionnelle classique, je vous propose une cache mystère qui vous permettra (ou obligera un peu) à lire ce descriptif, une histoire passionnante de notre histoire Mancelle.

 

Les coordonnées de la page ne sont donc pas celles de la cache, et toutes les réponses aux questions sont dans ce descriptif, pas besoin de chercher sur internet !!

 

Allez, maintenant un peu d'Histoire !!!! :-)

 

Afin de bien comprendre l'utilité de cette construction et l'utilisation qui en a été faite, il nous faut replonger dans le temps, en 1940 !

C'est en effet le 18 juin 1940, jour de l'appel du Général de Gaulle, que les troupes allemandes arrivent en Sarthe et au Mans. Les forces d'occupation s'installent et, comme dans toute ville de France, elles réquisitionnent les bâtiments officiels, hôtels, restaurants, casernes, etc...pour y installer leurs troupes et leur administration militaire.

En effet, le 5 juillet 1942, l'état-major de la 7ème Armée Allemande, stationné à Bordeaux, vient s'installer au Mans. Il réquisitionne la totalité des bâtiments de la Mutuelle Générale de France (ancêtre des MMA), les seuls qui aient une superficie et une capacité d'accueil suffisante pour y recevoir cet état-major, et s'y installe. Ce bâtiment contruit en 1903 est situé juste en face du collège Berthelot, rue Chanzy.

Mais en 1942, les bombardements alliés sur la France obligent les Allemands à construire plusieurs blockhaus au Mans et à sa périphérie. Ainsi au voisinage de la Place de République, il en construit une bonne demi-douzaine entre mars et juillet 1942, soit en 5 mois seulement.

Dans les jardins de la Préfecture réquisitionnée, la construction du premier ouvrage démarre le 11 janvier 1942, suivie ensuite de ceux de la rue Erpell, de la rue Joinville, de la rue Chanzy (sous l'actuelle Cité administrative aujourd'hui désaffectée, on le voit toujours !) et à quelques mètres seulement des bâtiments de la Mutuelle et de celui du lycée Berthelot (devenu collège dans les années 70).

Pourquoi cet état-major a-t-il choisi de s'installer au Mans ?

Le Mans est un noeud routier et ferroviaire important, proche de l'Atlantique du sud-ouest, de Paris, de la Bretagne et surtout de la Normandie ! Car les futures plages du débarquement font partie du secteur défensif attribué à l'AOK 7...

La 7ème Armée est commandée par le Général Friedrich DOLLMANN, né à Würzburg le 2 février 1882. Officier depuis 1901, c'est un militaire de l'ancienne école qui ne s'occupe pas de politique et n'est pas affilié au parti nazi. Après les académies militaires et l'école de guerre, il fait la Première Guerre Mondiale, puis en 1940 il défait les armées françaises sur la ligne Maginot et prend les villes de Colmar et Strasbourg. A son arrivée au Mans, il a 60 ans et on le décrit comme un " homme de haute stature, voûté, le visage rougeaud, marchand d'un pas lent et indécis ". On le dit de santé précaire et souffrant de diabète.

 

 

Dès son arrivée au Mans, il réquisitionne et loge au château de la Blanchardière à Sargé-les-le-Mans. Il se rend à son QG, à 3km de là, trois fois par semaine, les lundis, mardis et samedis à 9h50 précises ! En cas d'alerte aérienne, il lui suffisait de traverser la rue pour s'abriter, avec ses officiers, dans le blockhaus du lycée juste en face. Son emploi du temps est donc très régulier jusqu'à ce que deux événements le modifient, le débarquement allié du 6 juin 1944 et la prise de Cherbourg.

Dollmann est responsable de la prévention d'une invasion alliée en zone occupée. Alors qu'il s'attend à une invasion pour le début de juin 1944, le 5 juin, Dollmann abaisse les procédures d'alerte du fait des conditions atmosphériques catastrophiques et assiste à une simulationsur carte à Rennes. Prévenu du débarquement, il retourne au Mans et reste dans son blockhaus dont il ne sort que pour se raser et boire un café dans sa chambre des Mutuelles, chaque jour à 8h00 !!

Après 3 semaines de combats intensifs en Normandie et dans le Cotentin, Adolf Hitler déclare Cherbourg ville-forteresse et donne l'ordre de se battre jusqu'au dernier homme,ordre considéré comme insensé par Dollmann. La bataille de Cherbourd tourne vite à l'avantage des alliés et la ville est libérée le 25 juin. Apprenant la nouvelle, Hitler diligente une enquête et menace Dollmann de le rendre responsable de cet échec er de le tradure en cour martiale. Dans une lettre, Dollmann expose les raisons de la défaite de Cherbourd, s'explique et se justifie. Mais Hitler ne veut rien savoir.

Le 28 juin 1944, Dollmann est retrouvé mort dans sa chambre des Mutuelles, officiellement mort d'une crise cardiaque comme annoncé dans le communiqué officiel de Berlin. Mais certaines sources évoquent un suicide (pour protéger les membres de sa famille résidant en Allemagne) au cyanure, hypothèse la plus probable, mêm si on a évoqué un infarctus, une exécution sommaire de la Gestapo ou un empoisonnement de son lait par la Résistance.

Friedrich Dollmann avait parfaitement compris que la guerre était perdue pour l'Allemagne.

Emmenée précipitamment dans un cercueil plombé, la dépouille du Général est acheminée à Paris pour des funérailles en grande pompe. Il est enterré à Champigny-la-Futelaye dans l'Eure, au sud d'Evreux. Dollmann sera fait chevalier de la croix de fer avec feuilles de chêne.

Dollmann est remplacé le lendemain de sa mort, le 29 juin, par le Général Paul Hausser, ancien combattant de la 2ème SS Panzer Division Das Reich et du 2ème corps blindé SS. Il prend les commandes de la bataille de Normandie et parviendra à s'échapper, blessé. Il survivra à la guerre et décédera en 1972. Il fera également du blockhaus son QG. Ce dernier sera évacué par ses trois derniers officiers le 7 août 1944, veille de la libération de la ville non sans que les Allemands aient tenté d'incendier le lycée avant leur fuite, en entreposant dans ses caves 2250 litres d'essence et plus d'une tonne d'explosifs. Heureusement les habitants du quartier réussirent à éteindre l'incendie...

 

Parlons du blockhaus plus spécifiquement maintenant !!...

 

Il fut réalisé de mars à juillet 1942. Les entrprises de main d'oeuvre locale ont été requises por sa construction. Les ouvriers étaient correctement traités et payés. Certains recevaient même un salaire deux à trois fois supérieur à celui d'avant-guerre, ave un système d'assurance sociale et d'une assurance vie en cas de bombardement et décès. Mais les conditions de travail étaient rudes et la surveillance étroite. Toute tentative de fragillisation volontaire du bâtiment se soldait par une exécution  par les armes dans l'heure...

Comme il s'agissait d'un blockhaus de général, il a reçu quelques améliorations: le chauffage central, 2 sanitaires et 7 lavabos.

Protégé par l'enceinte du collège, il n'a pas été exposé au vandalisme.Il repose sur un terrain stable et n'est pas sujet à la corrosion car non exposé à l'air marin. Il dispose de plus d'une excellente ventilation.

Occupé quelques temps par les Américains après le départ des Allemands, il a ensuite été fermé et plongé dans l'oubli.

Quelques chiffres:

- Dimensions extérieures : 16m x 14,50m

- Excavation : 1900 m3 de fouille

- Béton : 885 m3, soit 2277 tonnes

- Ferraillage : 45 tonnes

- Poutrelle et autres blindages : 8,7 tonnes

- Poids total estimé : 2335 tonnes

Les murs et les plafonds ont une épaisseur de 2 mètres. On y trouve une dizaine de pièces, dont 3 pièces techniques, avec une surface habitable de 100 m2.

 

 

Il dispose de 3 cannonnières de tir, dont une de flanquement qui prenait la rue Chanzy en enfilade.

Les portes blindées à double battants des accès principaux pèsent 640 kilos, les portes intérieures 185 kilos, les 2 portes coulissnates 350 kilos. Les joints en caoutchouc sont encore en parfait état !!

La pièce principale ou sallle de comandement possède encore son rare boitier de connexion téléphonique. On trouve aussi la salle radio, la salle des cartes et des plans, la salle du renseignement, la salle de filtrage et de ventilation encore équipée de ses ventilateurs en parfait état de fonctionnement, la chaufferie, le bureau du Général et sa chambre, la chambre de son aide de camp, la réserve...

Les lavabos avaient été démontés après guerre et stockés dans les caves du collège, et ont été retrouvés  70 ans après, sagement rangés sur une étagère, avant d'être remis à leur place initiale dans le blockhaus !

Autre anecdote : le drapeau nazi qui flottait sur le lycée avait été récupéré par un aumônier alors qu'il aurait dû être brûlé comme tous à la libération... Il est resté dans une armoire jusqu'à ce qu'un descendant de cet homme visite le bunker cette année et décide de le restituer. Il se trouve désormais dans la salle des plans du blockhaus !...

 

 

Maintenant l'énigme !!!!

 

- Quel est le nom du château où séjourne le Général Dollmann ? Compter le nombre de lettres, soit A la somme pour qu'il ne reste qu'un seul chiffre.

- Combien y a t-il de lavabos dans le blockhaus ? Soit B ce chiffre.

- Quelle est l'année de construction du blockhaus ? Soit C le chiffre des unités.

- Quel est le mois de décès du Général Dollmann ? Soit D le chiffre de ce mois.

- Quelle est l'épaisseur des murs en mètres ? Soit E ce chiffre.

- Quel est le jour de naissance du Général Dollmann ? Soit F ce chiffre.

 

Les coordonnées finales sont en 

N 48° 00. (A-3) (B-6) (C+4)

E 000° 12. (D-5) (E+3) (F+1)

 

Je ne mets pas de checker, c'est quand même facile !! Observez ce Blockhaus et renseignez vous pour les visites, ça en vaut vraiment la peine...!!

Petit checksum pour vérifier : N=2 et E=3

Si vous avez un moment, n'hésitez pas à descendre la rue Chanzy pour voir le blockhaus situé sous la cité administrative et qui va être restauré dès que la cité sera détruite, et celui qui se trouve plus bas dans le parc Victor Hugo au niveau de la butte à l'intérieur.

 

Comme pour toutes mes énigmes, n'hésitez pas à me contacter en cas de besoin. Moi je réponds toujours à tout message !!

Additional Hints (Decrypt)

Nvznagér

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

58 Logged Visits

Found it 52     Write note 4     Publish Listing 1     Owner Maintenance 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 21 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.