Skip to Content

<

L'Amélie sur mer - La Villa condamnée

A cache by CachRaider45 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 10/02/2017
Difficulty:
1 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Cette Earthcache a été créée à l'occasion de l'International EarthCache Day du 7 au 8 Octobre 2017.

La lutte contre les flots

Sur la côte océane du nord médoc la lutte n'arrête pas contre l'érosion de l'océan qui grignote le cordon littoral, et celle du vent, plus sournoise, qui pousse les masses dunaires sableuses vers l'intérieur.

Une illustration flagrante de ce phénomène est cette Villa qui menace depuis quelques années de basculer dans le vide.

La Villa Condamnée

Périodiquement des techniques de lutte sont mises en œuvre dans ce secteur sans pouvoir stopper totalement l'érosion marine : basées essentiellement sur l'utilisation de pieux en bois enfoncés dans le sable, d'enrochements, de ré-ensablement, elles varient sur les profondeurs, hauteurs, schémas de disposition de ces matériaux (épis, linéaires, casiers,….)

Ainsi fin 2000 de vastes travaux y ont été décidés pour les prochaines années, portant sur des plages à Soulac, l'Amélie, le Gurp, Grayan, Naujac, Montalivet, les Huttes : création ou renforcement d'épis, d'enrochements, nouveaux pieux en bois disposés en zigzag, ré-ensablement, re-profilage par gros engins …mais aussi mise en oeuvre de drains (gros boyaux emplis de sable) obligeant les vagues à s'infiltrer sur place en y laissant le sable.

Ce procédé "doux" inventé par les Danois évite normalement de déplacer l'érosion vers un autre site, comme c'est le cas pour les épis, etc…

L'ensemble porte sur des montants très importants, près de 3 M€

L'érosion marine

Le recul du trait de côte est un phénomène significatif à l'échelle mondiale. Le littoral français n'échappe pas à ce phénomène. En effet, d'après les résultats du programme européen CORINNE Erosion côtière, en France 45% des rivages sont stables, 24% sont en recul et 11% en engraissement (les 20% restants étant exclus de la nomenclature ou non répertoriés).

Les causes de l'érosion

  • L'épuisement du stock sédimentaire côtier
    En fait, le stock sédimentaire côtier, s'est constitué après la dernière transgression post-glacière. La mer en s'élevant rapidement a rencontré sur la plateforme qu'elle submergeait un volume considérable de sédiments meubles. Ces sédiments, provenant de l'accumulation pendant des dizaines de milliers d'années de dépôts fluviatiles, fragmentation des roches, transports éoliens, ont été mis en mouvement, et se sont entassés près du rivage formant notre littoral. Cette période d'abondance s'est close avec le tarissement des apports sédimentaires à partir du plateau continental. Commence alors un période de restriction qui se poursuit jusqu'à nos jours ou la seule alimentation appréciable vient des fleuves et des vents. Le stock sédimentaire côtier d'aujourd'hui est pour l'essentiel hérité. Ainsi, nous connaissons une pénurie en apports "frais" de sédiments, accentuée par les éléments naturels (courants, houles, vents...),qui ne vont plus mettre en mouvement les matériaux de l'avant-plage, mais ceux de la plage elle-même.
  • Les phénomènes tectoniques(mouvement des plaques, séismes sous-marins...)
    Ils peuvent avoir des conséquences non négligeables sur l'évolution du trait de côte. Ils provoquent des mouvements tant horizontaux que verticaux. Ils peuvent par conséquent créer des déformations de quelques centimètres par siècle (~10cm par siècle), susceptibles de modifier la disposition d'un rivage et d'en augmenter l'érosion.
  • L'élévation du niveau de la mer
    Depuis un siècle environ, le niveau de la mer s'élève à la vitesse de 1.2 à 1.5 mm/an. Cette élévation est de l'ordre de 1mm/an sur les côtes occidentales européennes. L'élévation du niveau de la mer est la conséquence directe du réchauffement globale de notre planète, dû à l'augmentation de l'effet de serre, provoqué par une augmentation de la teneur en gaz carbonique dans les basses couches de l'atmosphère.
  • Les tempêtes
    Les houles et les mers de vent de tempêtes associées à des pleines mers de vives-eaux ou à des sur-côtes météorologiques, attaquent les hauts de plage, et peuvent emporter le cordon littoral et submerger l'arrière-plage.
  • L'homme
    Les barrages de retenue, l'extraction des matériaux à l'embouchure des fleuves, à partir des plages ou avant-plages et surtout des dunes, sablières et gravières exploitées dans le lit des fleuves, les aménagements de front de mer (routes littorales, boulevards front de mer, parkings, promenades, postes de secours...), etc. sont autant de causes à l'augmentation de l'érosion

Quelques solutions techniques à l'érosion

La diversité des phénomènes à l'origine de l'érosion du littoral conduit à une diversité de moyens de protection qui ne s'opposent pas forcément les uns aux autres, mais sont souvent complémentaires.

On distingue ainsi les réponses techniques basées sur:

  • Les méthodes "actives" (aménagements dynamiques) utilisant et agissant sur les matériaux naturels. Ces méthodes sont plus généralement appelées méthodes "douces". Ces techniques sont utilisés de préférence à des ouvrages massifs, car d'une part leur impacts sur l'environnement sont sans comparaison avec des ouvrages massifs et d'autre part, ils sont moins onéreux à l'investissement, mais coûtent plus chers à l'entretien.
  • Les méthodes "passives" (aménagements statiques) basées sur la construction d'ouvrages lourds en mer ou sur le rivage.Ces ouvrages demandent un investissement plus élevé que les solutions qui composent avec le milieu, mais leur coût d'entretien est plus faible.
  • Les procédés nouveaux.
    Ces procédés sont de type dynamique car ils cherchent à composer avec la mer plutôt qu'à s'y opposer. Aujourd'hui, la plupart de ces procédés sont au stade de l'expérimentation.

La cache

Afin de pouvoir loguer cette EarthCache, vous devez répondre à ces questions :

  1. A combien s'élève le montant des divers travaux entrepris depuis 2000 pour contrer les effets de l'érosion su le littoral entre Soulac et Montalivet ?
  2. Quelles sont les principales causes de l'érosion du littoral mondial ?
  3. Quelle méthode a été utilisée sur la plage de l'Amélie pour retenir le sable ?
  4. Sur le panneau 2. Quelle est la nouvelle habitude de nettoyage des plages ? Et qu'apporte-elle à votre avis ?
  5. Optionnel : joignez une photo de vous et/ou de votre GPS, devant la Villa et joignez la à ce log.

Loguez cette EarthCache en "Found it" et envoyez-moi vos propositions de réponses soit via mon profil soit via la messagerie geocaching.com. Je vous contacterai en cas de problème. Les logs de ceux qui n'auront pas envoyé de réponse seront supprimés.

The fight against streams

On the ocean coast of the North Médoc the fight does not stop against the erosion of the ocean which nibbles at the offshore bar, and at that of the wind, at more sneaky, which pushes the sandy dune masses inward.

A blatant illustration of this situation is this Villa which threatens since a few years to fall over to the space.

The Condemned Villa

The erosion marinates

The backward movement of the line of coast is a significant worldwide phenomenon. The French coast does not escape this phenomenon. Indeed, according to the results of the European program coastal CORINNE EROSION, in France 45 % of banks are stable, 24 % are declining and 11 % in fattening (the remaining 20 % being excluded from the list or unlisted).

The causes of the erosion

  • The exhaustion of the coastal sedimentary stock
    In fact, the coastal sedimentary stock, constituted after the last transgression post-icebox. The sea quickly by rising met on the platform that it submerged a considerable volume of sediments furniture. These sediments, resulting from the accumulation during dozens of thousand years of fluviatiles deposits, fragmentation of rocks, wind transport, were put in movement, and piled up near the bank forming our coast. This period of abundance closed with the drying up of the sedimentary contributions from the continental shelf. Begin then one period of limitation who continues until our days or the only considerable supply comes from rivers and winds. The coastal sedimentary stock of today is for the inherited main part. So, we know a shortage in "fresh" contributions of sediments, stressed by the natural elements (currents, swells, winds), which are not any more going to put in movement the materials of the front-beach, but those of the beach itself.
  • The tectonic phenomena (movement of plates, submarine earthquakes)
    They can have consequences not insignificant on the evolution of the line of coast. They cause movements so horizontal as vertical. They can consequently create deformations of some centimeters by century (~10cm by century), susceptible to modify the arrangement of a bank and to increase the erosion by it.
  • The rise of the sea level
    For a century approximately, the sea level amounts at the speed of 1.2 to 1.5 mm/year. This rise is of the order of the 1mm/year on the European western coast. The rise of the sea level is the direct global consequence of the reheating of our planet, due to the increase of the greenhouse effect, caused by an increase of the content in carbon dioxide in the low layers of the atmosphere.
  • Storms.
    Swells and seas of wind of storms associated with high tides of deep waters or with one on meteorological coast, attack the tops of beach, and can take the offshore bar and submerge the back-beach.
  • The human.
    Dams, extraction of materials in the mouth of rivers, from beaches or fronts-beaches and especially dunes, sand pits and gravel pits exploited in the bed of rivers, arrangements frontally of sea (littoral roads, boulevards sea front, parking lots, walks, rescue posts ...), etc. are so many causes in the increase of the erosion

Some technical solutions to the erosion

The diversity of the phenomena at the origin of the erosion of the coast leads to a diversity of ways of protection which do not oppose necessarily some the others, but are often complementary.

We so distinguish the technical answers based on:

  • The "active" methods (dynamic arrangements) using and acting on the natural materials. These methods are called more generally "soft" methods. These techniques are rather used in massive works, because on one hand them impacts on the environment are without comparison with massive works and on the other hand, they are less expensive in the investment, but cost more expensive to maintain.
  • The "passive" methods ( static arrangements) based on the construction of heavy works at sea or on the bank. These works ask for an investment higher than the solutions which compose with the environment, but their maintenance cost is lower.
  • The new processes.
    These processes are of dynamic type because they try to compose with the sea rather than to oppose it. Today, most of these processes are at the stage of the experiment.

The Cache

To be able to log this EarthCache, you have to answer these questions:

  1. In how much rises the amount of the diverse works begun(undertaken) since 2000 to counter the effects of the erosion known the coast between Soulac and Montalivet?
  2. What are the main causes of the erosion of the world coast?
  3. What method was used for the beach(range) of Amélie and how much do you see of works?
  4. On the sign 2. What is the new habit of cleaning of beaches? And what does it bring in your opinion?
  5. Optional: join a photo of you and/or your GPS, in front of the Villa and join it to your log.

Log this EarthCache in "Found it" and send me your proposals of answers either via my profile or via the messaging geocaching.com. I shall contact you in case of problem. The logs of those who will not have sent answer will be deleted.

Additional Hints (No hints available.)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.