Skip to Content

<

[LG17] P05 - Yersinia enterocolitica

A cache by epokepik Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 12/06/2017
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Malgré les efforts des valeureux chasseurs l'année dernière, les loups-garous sont de retour. Ils hantent les rues et les ruelles de la ville dès la nuit tombée et terrorisent les habitants.
Nous vous convions donc à une nouvelle traque afin de débarasser, si possible, le territoire de ces monstres.
Yersinia enterocolitica
Yersinia enterocolitica est un bacille à Gram négatif de 1,3 à 3,5 µm de longueur sur 0,5 à 1,0 µm de diamètre. Il fut isolé en 1939 par Schleifstein et Coleman et baptisé Bacterium enterocoliticum puis Pasteurella pseudotuberculosis rodentium ou Pasteurella X. Il est responsable des yersinioses.
Cette bactérie de découverte récente a affirmé au cours des dernières années son caractère pathogène pour l'Homme et pour diverses espèces animales. Quoique les Y. enterocolitica soient répandues chez de nombreuses espèces animales, chaque type de cette bactérie est souvent très spécifiquement lié à un hôte particulier (types du chinchilla, du lièvre, du porc, de l'Homme…). Sur le plan pathogénique, les manifestations chez l'Homme peuvent se résumer comme suit : Forme entéritique, rappelant les entérites à Salmonella, d'allure souvent traînante. Généralement bénigne, elle peut toutefois entraîner une toxicose importante. C'est la forme qui touche avec prédilection les petits enfants (quelques mois à cinq ans). Syndrome de la fosse iliaque droite : il s'agit ici d'une adénite mésentérique comme chez le bacille de Malassez et Vignal mais souvent accompagnée d'une inflammation des derniers centimètres de l'iléon, réalisant une iléite terminale aiguë, sans rapport avec la maladie de Crohn. Cette manifestation est l'apanage des adolescents et jeunes adultes. Rares formes septicémiques avec abcès hépatiques comme chez Y. pseudotuberculosis. Erythème noueux surtout chez les femmes au-delà de la quarantaine, survenant après un épisode abdominal. Arthrites (décrites surtout dans les pays scandinaves). Le pouvoir pathogène des souches virulentes est lié à la sécrétion d'entérotoxines et a leur capacité d'invasion des cellules intestinales. D'un point de vue clinique, les yersinioses se manifestent par de fortes douleurs abdominales accompagnées de diarrhées très violentes, de vomissements et d'hyperthermie. Au fil des années, les yersinioses se sont affirmées comme des maladies pouvant être transmises par les aliments. Leur émergence récente serait même liée aux modifications du comportement alimentaire : utilisation large de la réfrigération, consommation de légumes crus prêts à l'emploi et développement de la restauration collective. En effet, Y. enterocolitica peut pousser dans une large gamme de pH (pH entre 4 et 10), supporte une concentration en sel de 5 % et peut se multiplier à des températures variant de 0 à 42 °C.

Additional Hints (Decrypt)

punffr erfreiér

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.