Skip to Content

<

Lébérou y es-tu ?

A cache by Terraaventura Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 12/11/2017
Difficulty:
4 out of 5
Terrain:
4 out of 5

Size: Size: regular (regular)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Laissez-vous tenter par cette expérience geocaching en Nouvelle-Aquitaine orchestrée par les Poï'z ! Partez à la rencontre de Zabeth, Zéroïk, Zilex et les autres... qui vous feront découvrir des histoires et le patrimoine du territoire. http://www.terra-aventura.fr/

Cette multi fait partie d'un ensemble de plus de 200 caches sur la Nouvelle-Aquitaine !
Infos pratiques :
Distance :  7,4 kms Durée : 3h
Ne laissez pas de TB ou geocoin dans une boîte Terra Aventura, il y a beaucoup de moldus et votre objet voyageur risque de disparaître.
Si vous voulez déclarer vos découvertes sur l'application "Terra Aventura", pensez à relever le mot mystère sur la 2ème de couverture du logbook.

1. Point de départ : Langlade, lieu du crime (N 44° 51.543' E 001° 07.735')
 
Zarthus « (agité) Ah te voilà enfin ! Cette histoire est tout simplement dingue ! J’étais tranquillement installé avec Zellé, à observer les vues environnantes, tandis qu’elle dissertait à propos des légendes périgourdines. Puis c’est le trou noir. Désormais, impossible de retrouver Zellé ! Il faut m’aider Zep’ ! »
 
Zépapeur « Tu étais encore plongé dans tes observations, et tu l’as tout simplement perdue en route. Voilà tout !  Où étiez-vous et quelle heure était-il quand tu as perdu sa trace ? »
 
Zarthus « Nous étions un peu plus loin, à observer la vallée de la Dordogne, entre chien et loup… »
 
Zépapeur « Entre chien et loup ? Tu es sûr que ça va, Zarthus ? »
 
Zarthus « À la tombée de la nuit si tu préfères ! »
 
Zépapeur « Et de quoi discutiez-vous ? »
 
Zarthus « Oh ! Tu connais Zellé. Elle n’est pas très… cartésienne. ! J’étais en train de lui présenter la vallée depuis le Château de Beynac, mais elle n’avait de cesse de répéter que les astres avaient parlé, et qu’un « loup-garou » ou un truc dans le genre finirait par nous tomber dessus ! »
 
Zépapeur « Un loup-garou ? Du Zellé tout craché... Avait-elle l’air effrayée ? Tu penses que quelque chose / quelqu’un la menaçait ? »
 
Zarthus « Difficile à dire avec Zellé. Tu la connais. Elle est toujours un peu… perchée ! »
 
Zépapeur « Un loup-garou tu dis ? Cette histoire ne me plait pas trop ! Si nous avions été face à ces stupides BadPoï’z, nous aurions su quoi faire… mais là… Regarde par ici, Zarthus ! Elle semble nous avoir laissé un message…
 
« Boucle des vitraux RDV N 44°IC.(F+2)0D' E(H-G)° 0E.E(AxB)(G-D)' »
 
Zépapeur « Plutôt maigre, comme indice ! Il va nous falloir de véritables Zexperts pour nous aider à retrouver Zellé ! »
 
Zépapeur « Votre mission, si vous l’acceptez : retrouvez Zellé en suivant les indices qu’elle nous a laissés ! »
 
 
2. Vue sur le Château de Beynac (N 44° 51.503' E 001° 07.714')
 
Zéroïk : « Bonjour à vous !  Belle vue sur la vallée n’est-ce pas ? J’adore contempler le château depuis ce point de vue. Saviez-vous qu’il a été fondé au XIIème siècle par Mainard de Beynac ? »

Zépapeur : « Bonjour Zéroïk, nous n’avons pas vraiment le temps de prendre un cours d’histoire médiévale aujourd’hui, nous sommes à la recherche de Zellé qui a disparu ! Aurais-tu vu ou entendu quelque chose ? »
 
Zéroïk : « (vexé) « Cela ne t’intéresse peut-être pas, mais nos chers amis géocacheurs aiment les châteaux, c’est bien connu. Et d’ailleurs si vous vous étiez intéressé à ce panneau d’information, vous auriez vu que Zellé y a laissé une trace de son passage ! »
 
Zépapeur : « Merci Zéroïk ! Quel indice de son passage a-t-elle bien pu nous laisser ? 
 
1 Une formule magique qui révèle le chemin à suivre lorsque l’on est perdu.
2 Des ailes de fées ont été dessinées : c’est bien sa signature.
3 La gabardine du personnage a été teintée à sa couleur, le violet : nous sommes sur le bon chemin.
Notez le numéro de la bonne réponse qui vaut A. A = _ 
 
Poursuivez votre périple en suivant le balisage de la boucle des vitraux, tel que vous l’a indiqué Zellé, notamment en N 44° 51.158' E 001° 07.977' , où vous quitterez la route pour emprunter le chemin qui monte dans la forêt.
 
3.  Un indice qui ne manque pas de piquant ! (N 44° 51.143' E 001° 07.983')
 
Zépapeur : « Regarde Zarthus, Zellé semble vouloir qu’on s’intéresse à ces petits arbustes qui jonchent les talus au-dessus du chemin !
 
Zarthus : « Il s’agit de Ruscus aculeatus, ou Fragon, un arbuste notamment utilisé en médecine, car il agit comme un puissant vasoconstricteur.
Sa fleur pousse sous les cladodes, les rameaux transformés en feuilles, de septembre à avril. Certains consomment ses jeunes pousses, il faudrait en parler à Zéfaim. D’autres s’en servent comme d’un hérisson pour ramoner ! »
 
Zépapeur : « Qui s’y frotte s’y pique en tout cas ! Cela semble être un indice sur l’identité de l’agresseur de Zellé. »
 
Zarthus : « C’est surtout la plante « des jambes légères », et quelque chose me dit que l’ascension qui nous attend ne va pas être d’une mince affaire ! Zellé semble vouloir nous faire deviner les autres noms de cet arbuste : seule une proposition est fausse, saurez-vous retrouver laquelle ?
1. « Faux houx », car son fruit est rouge l’hiver, et sa feuille persistante et piquante.
2. « Faux gui », car la pratique voulait qu’on embrasse sous une branche de Fragon son meilleur ennemi.
3. « Buis piquant », il est même utilisé localement à la fête des Rameaux, comme substitut au buis.
4. « Gringon », dans le bordelais, il servait alors à la fabrication de balais, et est à l’origine du terme « gringonner » .
 
Notez le numéro de la mauvaise réponse qui vaut B. B = _ 
 
Poursuivez sur la boucle des vitraux jusqu’au point de passage N 44° 50.830' E 001° 07.948', où vous prendrez à droite, puis tout droit en N 44° 51.085' E 001° 07.711' et enfin à gauche en N 44° 51.127' E 001° 07.554'.
 
4. Rencontre culturelle et sportive (N 44° 51.052' E 001° 07.508')
 
Zabdo : « (s’étire) « Salut les amis ! Surprenant de te voir ici Zarthus, tu t’es décidé à te mettre à la marche nordique ? »
 
Zarthus : « Bonjour Zabdo… Non, tu n’y es pas du tout, nous sommes à la recherche de Zellé qui a disparu hier soir. Elle nous a laissé des indices très étranges, et nous sommes sur sa trace. »
 
Zabdo : « Un mauvais coup d’un Lébérou, sans nul doute. »
 
Zarthus : « LÉBÉROU, c’était de ça qu’il fallait qu’on se méfie !!! Ça me revient maintenant !»
 
Zépapeur : « Comment connais-tu cette chose Zabdo ? »
 
Zabdo : « Toute personne qui vit en Périgord a entendu parler du Lébérou ! Certaines histoires sont plus noires que d’autres, mais la plus fréquente est la suivante : lLes soirs de pleine lune, toujours à proximité d’une fontaine, des personnes maudites ou ayant fauté deviennent mi-homme (ou mi-Poï’z) mi bête, en revêtant pour certains d’entre eux la peau d’un animal. Pour se libérer de ce sort, ils doivent courir la campagne et passer devant 7 clochers avant que le jour ne se lève. Et comme ces créatures n’ont pas ma condition physique, elles profitent des passants en leur sautant sur le dos, obligeant ces derniers à les porter jusqu’au matin ! Et, si par malheur l’objectif a été atteint, le Lébérou reste Lébérou, et la personne qui le porte le devient à son tour ! »
 
Zouti : « Mais, rassurez-vous le Lébérou n’est pas foncièrement mauvais. Le jour, il redevient un bon père de famille ou une belle jeune fille. C’est pourquoi, il ne faut pas lui faire de mal. La plupart des Lébérous ne se rappellent d’ailleurs pas ce qu’ils ont fait la nuit de leur transformation !»
 
Zarthus : « Mais cela pourrait donc être n’importe qui ! »
 
Zépapeur : « Regardez, Zellé semble nous avoir laissé un nouvel indice … »
 
Zabdo : « Oui ! Si vous voulez poursuivre votre périple sans encombre et résister au poids  d’un Lébérou accroché à votre dos, ces exercices ne seront pas de trop ! »
 
Zabdo : « Combien d’exercices à deux, pourrez-vous réaliser afin de vous préparer physiquement à la suite de cette aventure ? »
Notez ce chiffre qui vaut C. C = _ 
 
Poursuivez sur le chemin qui borde la forêt, en direction du prochain point.
 
5. Les origines du Périgord Noir (N 44° 50.921' E 001° 07.433')
 
Zarthus : « Regarde Zépapeur ! Zellé semble nous avoir laissé un nouveau message dans ce chêne vert ! »
 
Zépapeur : « HX KDJH KDJATO GTIGDJKTG BP IGPRT XA KDJH UPJSGP IDJI S PQDGS RDBEGTCSGT DJ KDJH BTIITO ATH EXTSH. AT ETGXVDGS CDXG THI QPEIXHT PXCHX RPG
1 - AT QAPCR AT KTGI TI AT EDJGEGT TIPXTCI STYP EGXH
2 - R THI AT EPNH ST AP IGJUUT CDXGT
3 - R THI AT EPNH STH QPS EDXO
4 - HTH UDGTIH, ETJEATTH ST RWTCT KTGI PJ UTJXAAPVT ETGHXHIPCI PHHDBQGXHHTCI AT EPNHPVT TC WXKTG
ATQTGDJ.
 
Zarthus : « C’est un code. »
 
Zépapeur : « … euh merci, j’avais cru comprendre. Et je crois même le reconnaître : il s’agit du code DÉESSE »
 
Zarthus : « euh… »
 
Code
 
Zépapeur : « D = S si tu préfères, il s’agit d’un code de substitution ! »
Décryptez le code, faites attention aux idées préconçues, et trouvez la bonne réponse qui vaut D. D = _ 
 
Comptez le nombre impair de lettres qui compose le nom de son auteur.  E = _ 
 
Puis, poursuivez sur le chemin.
 
6. La Borie (N 44° 50.742' E 001° 07.402')
 
Zarthus : « Regarde Zépapeur, une borie ! »
 
Zépapeur  : « Le Lébérou s’y cache peut-être, soyons discrets ! »
 
Zarthus : « Ces constructions ne possèdent pas de charpente, mais une voûte en encorbellement, régulière à l’intérieur, et sont entièrement réalisées en pierres sèches, sans aucun liant. Celle-ci est particulièrement bien conservée ! Les bories servaient autrefois d’abris pour les bergers ou les agriculteurs. Faisons-y attention, ne touchons à rien ! »
 
Zépapeur  : « Elle est magnifique en effet ! Regarde ! Zellé nous demande de compter le nombre de niches à l’intérieur de la borie ! »
Comptez le nombre F de niches à l’intérieur de la borie. F = _ 
Indice : Attention ce sont bien les niches 
 
Revenez sur le chemin et poursuivez vos recherches en prenant à droite en N 44° 50.625' E 001° 07.441'
 
7. Le lavoir de Saint-Vincent-de-Cosse (N 44° 50.747' E 001° 07.226')
 
Zarthus :  « Bouhhh ! Elle fait froid dans le dos la légende des lavandières ! Et puis ce lavoir, il me rappelle cette histoire de fontaines à proximité desquelles le Lébérou se transforme. »
 
Zépapeur : « J’ai trouvé de nouvelles instructions ! Zellé nous demande de relever le nom des lavandières de la légende. »
Comptez le nombre G de lettres qui compose le nom – au singulier - des lavandières de la légende. G = __ 
 
8. La source pétrifiée (N 44° 50.958' E 001° 07.153')
 
Zektonic :  « Bonjour Zarthus, salut Zép’ ! Qu’est-ce qui vous amène par ici ? »
 
Zépapeur :  « Nous sommes à la recherche de Zellé qui semble avoir été kidnappée par un Lébérou. Nous suivons sa trace depuis Langlade, elle nous a amené jusqu'au lavoir puis ici. »
 
Zarthus :  « Elle est étrange cette cascade, la nature semble y être… pétrifiée ! Encore un coup du Lébérou ??? »
 
Zektonic :  « Non pas vraiment ! L’eau est très calcaire dans le secteur, si bien que lorsque la source s’écoule, une couche de calcite se dépose et forme des excroissances de pierre. »
 
Zépapeur :  « Encore une pseudo fontaine… l’étau se resserre Lébérou ! »
 
Zarthus  : « Zellé semble vouloir que nous nous intéressions au bâtiment situé un peu plus loin sur le chemin, N 44° 50.971' E 001° 07.116'. De quel type de bâtiment s’agit-il ?
 
1. Un pigeonnier
2. Une grange
3. Un moulin
Comptez le nombre de lettres H qui compose le nom de ce bâtiment. H = __ 
 
Faites demi-tour et repartez sur la boucle des vitraux en direction de Langlade sur 2,4 km, en prenant soin de prendre à droite en N 44° 51.528' E 001° 07.134', tout droit en N 44° 51.692' E 001° 07.318' et à droite en N 44° 51.668' E 001° 07.365'
 
9. Le clocher muret (N 44° 51.576' E 001° 07.447')
 
Zépapeur  : « Pfffiou ! Quelle ascension ! Attention Zarthus, tu as un Lébérou sur le dos ! »
 
Zarthus  : « Arrggg ! Au secours ! Mais… Je ne vois rien… je présume que c’était une blague ! C’est ça ? »
 
Zépapeur : « Quelle perspicacité ! Regarde devant toi, un clocher ! Ca ne te rappelle rien ? »
 
Zarthus  : « C’est un clocher-mur à deux ouvertures… Je reconnais une toiture typique du Périgord, faite en lauzes, une sorte de pierre. Zouti me disait récemment que ce bâti très lourd pèse entre 500 et 800 kilos au mètre carré. »
 
Zépapeur  : « Zarthus… Clocher… Lébérou… »
 
Zépapeur : « Bingo ! Les 7 clochers ! Nous touchons au but c’est ça !? »
 
Zépapeur : « Zellé nous a laissé un dernier indice ! Il faut que nous trouvions une sculpture sur le pignon à chevron pointu à l’EST de l’église. De quelle sculpture animale s’agit-il ?
 
1. Une colombe
2. Un chien
3. Un coq
Comptez le nombre de lettres I qui compose le nom de cet animal. I = _ 
 
10. La cache !
 
Zépapeur  : « Nous avons désormais tout ce qu’il nous faut pour retrouver Zellé ! Allons-y ! 
Coordonnées de la cache : N 44°IC.(F+2)0D' E(H-G)° 0E.E(AxB)(G-D)'  
 
Epilogue
Zellé :  « (à Zépapeur) Grand merci de m’avoir délivré Zep’ ! J’ai pris peur lorsqu’un Lébérou est brusquement apparu hier soir, je me suis enfuit pour finalement me retrouver perdue, avec ce Lébérou sur mes traces… J’ai tout d’abord cru qu’il allait tenter de monter sur mon dos, mais au final il avait l’air tout aussi perdu que moi ! J’avais repéré cette cachette, quelques temps auparavant, j’ai donc décidé d’y retourner, en prenant soin de vous laisser des indices sur cet endroit !
 
Zépapeur  : « Plus de peur que de mal ! Pas de traces du Lébérou…»
 
Zellé  : « Mais, tu ne devineras jamais le plus étrange… Ce Lébérou ressemblait à … Zarthus avec une peau de mouton sur la tête ! »
Fin
 

Additional Hints (No hints available.)



 

Find...

39 Logged Visits

Found it 38     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.