Skip to Content

<

Street Art Larmor-Plage #1 : Pont ar Ménez

A cache by lapin56100 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 01/20/2018
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Le Street Art


Le street art ou art urbain est un mouvement artistique contemporain qui regroupe toutes les formes d’art réalisées dans la rue, où dans des endroits publics. Il englobe diverses techniques telles que le graffiti rapide sur mur, la réclame, le pochoir, la mosaïque, le sticker, l'affichage, voire le yarn bombing (techniques utilisant du fil) ou les installations. C'est principalement un art éphémère vu par un large public. Les fresques murales sont parfois des solutions alternatives pour limiter les tags sauvages.

Le graffe est associé à la culture hip-hop, un mouvement apparu dans les années 1970 à New York, mais aussi dans le même temps à Los Angelès, à Philadelphie Le hip-hop, c’est une culture de masse, une culture populaire, un état d’esprit, des expressions artistiques rassemblées autour de trois pôles : musical (rap, ragga, …), corporel (break dance, smurf, hype, …), graphique (tag, graffe), le tout englobé dans un culture urbaine (mode de vie, langage, mode vestimentaire, état d’esprit, économie ...). Par ailleurs, le graffe (on écrit aussi graff', graf', il n’y a pas de règles établies) appartient au mouvement graffiti (du mot italien graffiti signifiant « dessin gravé », qui vient du verbe italien « graffiare » qui veut dire graver). Si à l’origine le graffiti est surtout composé de tags qui apparaissent de manière compétitive sur les véhicules de transports urbains, les artistes graffiti furent obligés de changer de cible et se tournèrent vers la peinture murale. En France, le graffiti connaît de multiples techniques picturales.

Pont ar Menez


Sous le pont qui mène au centre ville de Larmor-Plage, au lieu-dit Pont ar Ménez, il est possible de voir de part et d’autre du tablier deux fresques très différentes. L’œuvre située à l’est a été réalisée par Dino, le graffeur qui a réalisé la fresque du restaurant La Route Gourmande à Lorient. Elle évoque une nouvelle fois un univers tropical, caraïbe, un tant soit peu psychédélique à en juger par le pirate avec ses lunettes aux reflets bleus. Cette fresque, connue sous le nom de « Le trésor de Rackham », raconte l’histoire du trésor de Rackham le Rouge et de la mésaventure de ceux qui l’ont violé. A chaque extrémité des vues détaillées de vaisseaux spatiaux sont représentées.


Dino, le réalisateur de cette fresque, est un illustrateur indépendant, graphiste et muraliste lorientais qui vit et travaille à Rennes. Par ses réalisations il veut « montrer qu'avec une bombe de peinture, on peut faire autre chose que de simples tags » et qu’« on se sert des bombes comme d'un pinceau, en jouant sur la pression ». Il a commencé à graffer en 1989, vers l’âge de 15 ans. « A cette époque les bombes n’étaient pas comme maintenant le graff n’était pas médiatisé et c’était beaucoup plus dur de graffer. » Il appartient actuellement au groupe Moker crew, collectif regroupant une quinzaine de graffeurs dans la région lorientaise. Toutefois il déclare que « je ne fais pas que du graff, c’est presque impossible de gagner sa vie en ne faisant que du graff ; du coup je fais aussi des toiles ou de la sculpture. » Ses réalisations ne sont jamais exécutés de manière sauvage : « je n’ai jamais démarché pour graffer on m’a toujours appelé ». Preuve que son art est reconnu et s’intègre bien au milieu urbain. Il a réalisé des fresques « à thèmes très travaillées » à Concarneau, Brest et Rennes, seul ou en groupe.

La seconde est d’une facture différente, plus classique. On y découvre un voilier pris dans la tourmente au milieu de l’écume et des vagues et, en gros plan, une jolie sirène à la poitrine saillante que semble zieuter quelques volatiles venus d’un autre monde. On y voit une sirène en position centrale voguant devant un navire au voile rouge, elle-même précédée par un vol de cinq oiseaux. Réalisée en juin 1993 par DM et SAM, la « Sirène » est dédiée « Au fils de la vague, Dylan».


Par ailleurs, il est possible de voir, sur le mur du centre sportif tout proche une fresque évoquant « larmor plage en sport ». Cette dernière a été réalisée en 2002 par Dino, avec l'aide de Lez et Samp, ses acolytes du groupe Moker Crew. On y voit à côté d’un chrono géant, des sprinteurs au départ, une raquette de tennis, la pointe d’une danseuse, le ballon d’un basketteur, des footballeur et judoka, le tout a été réalisé à main levée.


Soyez discret !



Additional Hints (Decrypt)

Neoer à senvfrf !

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

34 Logged Visits

Found it 28     Didn't find it 1     Write note 2     Publish Listing 1     Owner Maintenance 2     

View Logbook | View the Image Gallery of 9 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.