Skip to Content

<

Jurassique parc ou un calcaire à Gryphées.

A cache by necrolink Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 02/03/2018
Difficulty:
4 out of 5
Terrain:
3 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Jurassique Parc ou un calcaire à Gryphées ?


 


FRANCAIS



1) Description de l'affleurement et milieu de dépôt


Suite à la transformation de la D955 en voie rapide, l'aménagement de la voie de service, parallèle à la route, a permis de rafraîchir le front de taille d'une ancienne carrière de calcaire marneux mentionnée sur la carte géologique de Metz.. Celle-ci était ouverte dans la formation des Calcaires à Gryphées datée du tout début du Jurassique (Hettangien-Sinémurien)


 

Position des Calcaires à Gryphées dans la stratigraphie locale


 

Malgré l'enherbement du front de taille, on peut récolter quelques échantillons pétrographiques et des fossiles parmi les éboulis ou les blocs disséminés le long de la pente. Les bancs calcaires correspondent à une roche initialement gris foncé mais qui, suite à l'altération météorique, acquiert une patine bistre clair. Les marnes, lorsqu'elles sont encore visibles, se débitent en feuillets gris-bleuâtres.

2) Les fossiles


Ces niveaux sont habituellement riches en macrofossiles. L'espèce dominante est la gryphée arquée (Gryphaea arcuata ) qui a donné son nom à la formation. On trouve également un grand bivalve limidé appartenant au genre Plagiostoma. Ces espèces vivaient fixées par une valve (gryphées) ou par un byssus (Plagiostoma) sur un fond marin souple. Des ammonites peuvent etre observées aussi. Même si toutes n'ont pas été observées sur ce site, d'autres espèces complètent la liste de la faune diversifiée des Calcaires à Gryphées : échinodermes, serpules, bélemnites, brachiopodes .

Les fossiles peuvent être visualisés directement de manière isolée ou par leur empreinte qu'ils ont laissé. Parfois on peut trouver des conglomerats sous la forme de lumachelles.

Les lumachelles ont deux origines possibles. La première correspond à une accumulation sur des zones d'une grande productivité biologique (delta, estuaires, lagunes, sources minéralisées) où certaines communautés d'espèces peuvent alors construire d'importants récifs (bioconstruction). À la mort des organismes, leurs coquilles ou carapaces se désagrègent et s'accumulent. La seconde possibilité est un arrêt de la sédimentation. Les coquilles et carapaces tombent toujours au même rythme au fond de l’eau mais comme les argiles ne se déposent plus, elles forment une couche.

Ici, nous retrouvons essentiellement des gryphées de type "arcuata".

Ce bivalve est extrêmement commun. Il forme des bancs contenant des milliers d'individus fossilisés. Les bivalves ont habituellement un plan de symétrie qui passe entre les deux valves, cette espèce représente une exception notable à cette règle.

C'est une huître qui vivait posée sur les fonds mous : la valve la plus importante est courbe et lui permettait de ne pas s'enfoncer dans la boue, la valve plate aussi appelée opercule permettait à l'animal d'entrebailler ses valves et de filtrer l'eau pour récupérer les nutriments.



 

Quelques ammonites sont présentes aussi sur le talus.

Les ammonites sont un groupe de mollusques préhistoriques, proches des pieuvres et des calmars qui ont disparu il y a 65 millions d'années. Contrairement à la plupart des mollusques céphalopodes actuels, les ammonites avaient une coquille enroulée, un peu comme celle des nautiles.Les ammonites étaient très abondantes dans les mers préhistoriques. Elles sont très bien connues par leurs nombreux fossiles. Il en existait des centaines d'espèces différentes.

Les Ammonites proprement dits sont un genre de mollusques céphalopodes fossiles créé par Breyn en 1732, et adopté par Bruguière en 1791 pour les coquilles enroulées, connues des anciens sous le nom de cornes d'Ammon, cornes de Bélier, serpents pétrifiés. Ce genre est devenu pour les modernes le type d'une famille, puis d'un ordre ou sous-ordre et enfin d'une sous-classe, qui comprend aujourd'hui un très grand nombre de genres et d'espèces toutes fossiles.

 



Nous pouvons observer aussi quelques Plagiostoma de tailles diverses

Plagiostoma est un genre éteint de mollusque marin à byssus de la classe des bivalves et de la famille des Limidae.

Les espèces de ce genre sont présentes depuis le Permien inférieur il y a environ 295 Ma. Elles se sont éteintes à la fin du Crétacé supérieur il y a environ 66 Ma. Leur taille peut dépasser 12 cm de long, en particulier pour l'espèce P. giganteum fréquente durant le Jurassique inférieur (Bassin parisien, Bassin aquitain, Province du Luxembourg en Belgique, Grande-Bretagne...).

 



3) Fossé de Mécleuves et contexte tectonique


La butte sur laquelle affleurent les Calcaires à Gryphées à Mécleuves est un relief conforme dû au jeu (de plus d'une trentaine de mètres) d'une faille orientée NE-SO. Elle constitue le compartiment méridonal surélevé d'un petit fossé d'effondrement au centre duquel se situe le village de Mécleuves qui lui a donné son nom. Les failles parallèles qui encadrent ce fossé sont distantes d'environ 1 km, ce qui indique la largeur moyenne du graben. En géologie, un graben (terme d'origine allemande signifiant « fossé ») est un fossé tectonique d'effondrement entre des failles normales. Le compartiment surélevé par rapport au graben est appelé « horst ».

 

Coupe géologique du fossé de Mécleuves


 


 

4) Questions


  • question 1 : Qu'est ce qu'un graben ? En quoi celui de Mecleuves est il interessant ?

  • Question 2 : Quelle est la période geologique mise en evidence ici ?

  • Question 3 : Au WP1 ou au WP2 A l'aide d'un marteau, fendez une bloc de calcaire ou observez un bloc deja fendu, que constatez vous ? Expliquez ce phenomène. Concernant les marnes comment se débitent elles ?

  • Question 4 : Dans le talus au niveau des roches, expliquez ce que vous voyez. En observant les champs situés sous le talus, observez vous des fossiles ? Expliquez pourquoi.

  • Question 5 : Pour vous rendre au WP2, suivez le chemin vers vers le haut, vous passerez entre des champs. Les sols sont ils riches en fossiles ? Lesquels sont visibles le plus souvent ? Expliquez leur présence.

  • Question 6 : Au WP2, qu'observez vous au coin de la haie ?


 

Logguez cette cache en found it et envoyez moi vos reponses via le centre de messagerie ou par mon adresse mail. En cas de soucis je vous contacterai.


 

ANGLAIS


 

  1. Description of outcrop and deposit medium
    Following the transformation of the D955 into a motorway, the construction of the service road, parallel to the road, has refreshed the front of a former marly limestone quarry mentioned on the geological map of Metz. This one was open in the formation of Gryphées limestones dated from the very beginning of the Jurassic (Hettangien-Sinémurien)


    Position of Gryphee Limestones in local stratigraphy

    Despite the weeding of the face, some petrographic samples and fossils can be collected from scree or boulders scattered along the slope. The calcareous beds correspond to a rock initially dark gray but which, following the meteoric alteration, acquires a clear bistre patina. Marls, when still visible, are bluish gray.

     

  2. Fossils
    These levels are usually rich in macrofossils. The dominant species is the arctic gryphea (Gryphaea arcuata), which gave the name its name. There is also a large clamspot belonging to the genus Plagiostoma. These species lived fixed by a valve (gryphées) or a byssus (Plagiostoma) on a soft seabed. Ammonites can be observed too. Although not all of them have been observed on this site, other species complete the list of the diversified Fauna of Gryphea Limestones: echinoderms, serpulae, belemnites, brachiopods.
    Fossils can be visualized directly in isolation or by their imprint they have left. Sometimes one can find conglomerates in the form of lumachelles.
    Lumachelles have two possible origins. The first corresponds to an accumulation on areas of high biological productivity (delta, estuaries, lagoons, mineralized sources) where certain species communities can then build important reefs (bioconstruction). When organisms die, their shells or shells break up and accumulate. The second possibility is stopping sedimentation. The shells and shells always fall at the same rate at the bottom of the water but as the clays are no longer deposited, they form a layer.
    Here, we find mainly gryphea type "arcuata".
    This bivalve is extremely common. It forms banks containing thousands of fossilized individuals. The bivalves usually have a plane of symmetry that passes between the two valves, this species represents a notable exception to this rule.
    It is an oyster that lived on the soft bottoms: the largest valve is curved and allowed him not to sink into the mud, the flat valve also called operculum allowed the animal to open its valves and to filter the water to recover the nutrients.


    Some ammonites are also present on the slope.
    Ammonites are a group of prehistoric molluscs, close to octopus and squid that disappeared 65 million years ago. Unlike most modern cephalopod molluscs, ammonites had a coiled shell, much like that of nautiluses. Ammonites were very abundant in prehistoric seas. They are very well known by their many fossils. There were hundreds of different species.
     The Ammonites proper are a kind of fossil cephalopod molluscs created by Breyn in 1732, and adopted by Bruguière in 1791 for coiled shells, known to the ancients as Ammon horns, Aries horns, petrified snakes. This genre has become for the moderns the type of a family, then of an order or suborder and finally of a subclass, which today includes a very large number of genera and species all fossils.


    We can also observe some Plagiostoma of various sizes
    Plagiostoma is an extinct genus of byssus marine mollusc of the class Bivalves and the family Limidae.
    Species of this genus have been present since the Early Permian about 295 Ma ago. They died at the end of the Late Cretaceous about 66 Ma ago. Their size may exceed 12 cm in length, especially for the species. P. giganteum frequent during the Lower Jurassic (Paris Basin, Aquitaine Basin, Province of Luxembourg in Belgium, Great Britain ...).

     

    3) Mécleuves Ditch and Tectonic Context
     The hillock on which Gryphées limestones outcrops in Mécleuves is a conformal relief due to the play (more than thirty meters) of a NE-SW fault. It is the raised meridonal compartment of a small ditch of collapse in the center of which is the village of Mécleuves which gave it its name. The parallel faults flanking this ditch are about 1 km apart, indicating the average width of the graben. In geology, a graben (a term of German origin meaning "ditch") is a tectonic ditch gap between normal faults. The raised compartment with respect to the graben is called "horst".

     

     Geological section of the Mécleuves ditch


    4) Questions
    question 1: What is a graben? In what way is that of Mecleuves interesting?
    Question 2: What is the geological period highlighted here?
    Question 3: To WP1 or WP2 Using a hammer, split a block of limestone or observe a block already split, what do you see? Explain this phenomenon. Regarding the marl how are they ?
    Question 4: In the rock slope, explain what you see. By observing the fields below the slope, do you observe fossils? Explain why.
    Question 5: To get to WP2, follow the path to the top, you will pass between fields. Are soils rich in fossils? Which are visible most often? Explain their presence.
    Question 6: At WP2, what do you observe at the corner of the hedge?

    Log this cache in found it and send me your answers via the message center or by my email address. In case of trouble I will contact you.





     


 

Additional Hints (No hints available.)



 

Find...

17 Logged Visits

Found it 15     Write note 1     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 8 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.