Skip to Content

<

Stèle des 3 jeunes fusillés ✝️

A cache by Team Glandouillage family Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/05/2018
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Autres langues (by google translate) :

            

Bienvenue à Ferfay, non loin d'Auchel. Cette cache est l'occasion de vous faire découvrir une petite stèle érigée juste en bordure de la D341 Chaussée Brunehaut. Elle nous rappelle tristement les répercussions et les conséquences d'une guerre...

"Un peuple qui oublie son passé se condamne à le revivre" Sir Winston Leonard Spencer-Churchill.

La stèle :

Une petite stèle en mémoire de trois jeunes fusilés par les allemands le 1er septembre 1944 :

Lamiaux Jean  ✝️✝️✝️  Sgard José  ✝️✝️✝️  Alexandre Foucault

Voici comment le journal Nord-Matin rapporte l'inauguration de la stèle dans son édition du mercredi 20 août 1947 : 

"C'est dimanche 17 à 16 heures que s'est déroulée la manifestation pour l'inauguration du monument élevé à la mémoire de 3 jeunes garçons fusillés après avoir été blessés et battus férocement par des brutes nazies le jour de la Libération. Le cortège se forma devant la mairie de Cauchy, formé par les divers groupements de résistance de la région venus en grand nombre. En tête venaient : Camphin, député, Madame Boutin-Herman (Libération) et R. Pannequin, entourés de Grebaut, maire de Cauchy, etc. Le monument se dresse dans un bosquet sur le territoire de Ferfay à l'endroit même où furent retrouvées les trois petites victimes. Précédé par les drapeaux et les sociétés musicales, le cortège se rassembla autour du Monument. Grebaut, puis M. Théret, prirent la parole, rappelant les horreurs de l'occupation et la fin odieuse de nos jeunes concitoyens. Delamotte exalte l'esprit des FFI, Mme Boutin-Herman eu nom du groupement Libération, demanda à chacun d'oublier pour un temps son étiquette politique, rappelant le temps ou nous n'avions qu'un seul parti : la France, et un seul amour au cœur : la Liberté, elle ajouta : "quiconque parlerait ici un autre langage serait un être indigne, nous n'avons pas le droit de séparer de la tombe des frères tombés côte à côte sous les mêmes balles et pour la même cause" et demanda que chacun propage dans son parti l'esprit de la Résistance : la Fraternité.
Une brève cérémonie eut lieu ensuite devant la maison natale des frères Dellerue à Ferfay même où une plaque a été apposée. Une foule nombreuse et émue suivit les cérémonies et écouta les orateurs dans un silence recueillie."

 

Recommandations :

Cette cache étant en bordure de route, soyez très prudent si vous êtes avec des enfants. Pas de place pour des échanges d'objets. Prenez votre crayon et bonne recherche...

Qui sommes-nous ?

Couple géocacheurs depuis 2014. Découvrez nos différents liens ici et toute nos caches en cliquant ici.

Additional Hints (No hints available.)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.