Skip to Content

<

Le Hague-Dick

A cache by Johnny28 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/03/2018
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Le Hague-Dick

Cette cache est une modeste contribution pour mettre en valeur un vestige très ancien et relativement méconnu.

Il s'agit aussi d'une cache que nous plaçons dans un endroit "de coeur" où nous venons très régulièrement. Nous remercions tous les geocacheurs normands propriétaires de caches pour leur travail qui nous permet de découvrir des lieux magnifiques à chaque venue.

Le Hague-Dick, parfois aussi écrit Hague-Dicke, Haguedick et même Hague-Dike, est un site préhistorique de la Manche, remontant à la fin de l'Age du Bronze (entre 1000 av. J.-C. et 800 av. J.-C.).

Il s'agit d'une levée de terre servant de rempart, qui, à l'origine, coupait la Hague en deux pour permettre de s'y retrancher en toute sécurité .

Carte de Mariette de la Pagerie, 1689

Étymologie

Toponyme médiéval précoce, constitué du nom de la Hague suivi de l'ancien appellatif toponymique normand d'origine scandinave dic « talus; endiguement dans les marais », soit « le talus de la Hague ».

Il existe aussi une possibilité pour que cette formation représente en fait la combinaison des étymons scandinaves de ces deux éléments, soit hagi « prairie ; enclos, clôture » et díki « marais ; fossé ; talus », variante dík « barrage ». Dans ce cas, cette appellation pourrait remonter au début du Xe siècle, voire un peu plus tôt.

Carte de Cassini, 1750

Histoire et archéologie

Les opinions divergent encore sur l'origine du Hague-Dick.

Pour certains, cette protection militaire remonte aux premières invasions normandes. Les Vikings l'auraient construite pour pouvoir s'y abriter derrière, une fois leurs forfaits accomplis ce que corroborerait la constitution semblable aux techniques Vikings « avec fossé, glacis raide et deux plates-formes séparées par une palissade ».

Pour d'autres, le Hague-Dick aurait été élevé en l'an 54 avant J.-C. par les Unelles pour se protéger des Romains.

Carte d'état major, milieu XVIIIe siècle

Mais, comme c'est souvent le cas, l'archéologie balayera les croyances populaires héritées, pour la plupart, du moyen-âge...

En effet, entre 1951 et 1953, H. Arbman, Michel de Bouärd et T. de Ramskou procèdent à six coupes. Les charbons de bois extraits des fouilles révèlent une datation au carbone 14 située entre - 900 et -800. De nouveaux prélèvements lors de fouilles en 1983-1984 et en 2004, datés entre -918 et -802 avant J.-C, et entre -1206 et -925, ainsi que la découverte de silex et de tessons lors des fouilles de 1983 et 1984, confirment que le talus remonte à l'âge du bronze.

Les fouilles de 1983 et 1984, initiées à l'occasion de l'élargissement de la D901, ont également mis au jour l'existence d'habitations le long du Hague-Dick, aux XIIIe et XIVe siècles.

Suite à ces recherches, le retranchement est inscrit à l'Inventaire des monuments historiques le 10 mai 1988 !

D'autres retranchements ont été découverts dans la Hague, tel l'éperon de Vauville, qu'il est difficile de dater, même si les archéologues locaux les rapprochent du Hague-Dick, et donc d'une possible origine entre la fin de l'âge du bronze et le premier âge du fer.

Situation géographique

Le Hague-Dick coupait, à l'origine, la Hague en deux. Il reliait la vallée de la Sabine et la vallée du Houguet et allait, en gros, d'Éculleville jusqu'à l'anse de Vauville, en passant par Beaumont-Hague. Il englobait trois ports : Goury, Omonville-la-Rogue et l'anse Saint-Martin.

Carte IGN actuelle, tracé du Hague-Dick

Dimensions

Les dimensions de cette levée de terre divergent selon les auteurs.
Selon Jules Lucas, « ce retranchement, en y comprenant le prolongement que lui donnaient les escarpements naturels qui le terminaient, avait 5 700 m de long et couvrait 3 500 hectares renfermant aujourd'hui huit paroisses. »

François Emanuelli en fait, lui, une levée de terre « d'environ deux kilomètres de long, qui, prolongée de chaque côté par des escarpements naturels, forme une ligne de six kilomètres s'étendant d'une mer à l'autre »

Au XVIe siècle, les dimensions du Hague-Dick devaient encore être importantes puisque le duc de Joyeuse, gouverneur de Normandie, fit raser « quelques parties de ses lignes ».

Les Guides Bleus lui attribuent une hauteur variant de 80 centimètres à 7 mètres de haut.
Jules Lucas affirme, lui, qu'en 1821, le Hague-Dick avait encore « de 15 à 20 mètres de large sur 10 mètres de haut.

Pour Guy Le Marois, il s'agit d'un « ouvrage remarquable qui a pu atteindre 30 mètres à la base et 10 mètres de hauteur dans sa partie ouest ».

Photo avec vue sur le Hague-Dick

Ce qu'il en reste

Il s'agit aujourd'hui d'un talus boisé, plus ou moins haut, qui s'intègre largement dans les haies environnantes. On peut en avoir une idée d'un point situé « à un kilomètre de Beaumont, sur la gauche de la route D. 245 qui va vers le village de Digulleville », près du hameau Yvelin.

Photo avec vue sur le Hague-Dick

 

Sources

Wikimanche

 

Additional Hints (Decrypt)

Qnaf yr ireg...[merci de replacer la cache au même endroit et du bon côté : côté camouflé vers l'extérieur]

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.