Skip to Content

<

Où est passée "LA PLUME"

A cache by chouzyteam Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/08/2018
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


 

 

Façade de l'ancienne imprimerie Cino del Duca ,

Cino del Duca, de son vrai nom Pacifico del Duca, est né en 1899 dans une famille modeste du centre de l'Italie. Il fut contraint d'arrêter l'école très tôt et de travailler pour aider sa famille. Engagé à gauche (adhérent au parti communiste), il fut arrêté et emprisonné sous Mussolini. Travaillant pour une maison d'édition, il lança ensuite sa propre maison d'édition avec ses deux frères en 1928. Pour échapper à la surveillance dont il fait l'objet, et pour développer ses affaires, il émigra en France et s'installa à Paris en 1932, où il poursuivit son activité d'édition dans la presse.
Dans les années 50, il diversifia ses activités, en ouvrant des librairies, en produisant des films....
Il ouvrit également quatre imprimeries pour l'impression de ses magazines La première, en 1953, à Maisons-Alfort, dans le Val de Marne, une à Blois, une autre à Biarritz et une en Italie.
Ses imprimeries étaient à la pointe et étaient alors considérées comme des fleurons.
On lui doit de nombreux titres, surtout dans les revues BD et dans la presse du coeur : Tarzan, Hurrah !, L'aventureux, Intimité, Nous deux, modes et travaux, mais aussi Télépoche, qui a révolutionné le format des programmes télé.
Il décèda en 1967. A ce moment, il était le 4e groupe de presse français.
Sa femme, Simone del Duca, poursuivit l'activité, mais avec moins d'innovations. Le groupe perdit progressivement son avance et finira par être vendu. La crise de la presse écrite lui sera fatal.
[plus d'informations : Isabelle Antonutti, Cino del Duca, de Tarzan à Nous deux, itinéraire d'un patron de presse, presses universitaires de Rennes - www.cinodelduca.jimdo.com]

Elle est l'oeuvre de l'ingénieur Tullio Patscheider et du sculpteur Carlo Ramous.

Carlo Ramous était un sculpteur et peintre italien, né le 2 juin 1926 à Milan et décédé le 16 novembre 2003. Ses deux frères étaient eux aussi dans le milieu artistique, puisque l'un était écrivain, et l'autre musicien.

Il est plus connu pour son oeuvre sculpturale que picturale. Il fit sa place dans la sculpture abstraite en Italie. Il a conçu de nombreuses réalisations (plus de 300 pièces), essentiellement en métal, et pour certaines, monumentales.

Son travail a fait l'objet de nombreuses expositions, personnelles ou collectives (plus de 350, en Italie, France, Allemagne, Pays-Bas, Egypte, Etats-Unis, Japon, Australie, Mexique,...), dont dans de nombreuses expositions internationales : biennale de Venise (1958, 1962 et 1972), triennale de Milan (1954, 1960, 1964), quadriennale de Rome (1955, 1959, 1973), biennale de Sao Paulo, au Brésil (1961), biennale d'Anvers (1965, 1973),...

Ses oeuvres sont exposées dans plusieurs musées à travers le monde (Italie, Belgique, New-York, Lima), ainsi que dans différents espaces publics à Milan, où il a vécu.

Il a également apporté sa contribution dans le domaine de l'architecture. Il a notamment collaboré avec l'architecte Mario Tedeschi pour la réalisation des bas-reliefs des églises Santa Marcellina et San Giovanni Bosco, à Milan ; ainsi qu'avec l'ingénieur Tullio Patscheider, pour les deux grands bas-reliefs de la façade d'entrée de l'imprimerie Ambrosiana à Cinisello Balsamo (Milan), en 1957, puis pour le monochrome long de 80 mètres sur la façade de l'imprimerie Cino del Duca à Blois.
Cette dernière fresque est l'une des réalisations (si ce n'est la réalisation) la plus importante par ses dimensions, de Carlo Ramous, avec environ 800m² de surface.
Pour plus d'information, son parcours et son travail sont présentés sur le site www.carloramous.it (en italien et en anglais)

 

La Société Agglopolys qui reprit le bâtiment voulait le démolir pour faire place à un nouveau projet immobilier, mais elle finit par sauver la façade avec le bas- relief monumental de Ramous, envisageant une nouvelle fusion en bronze pour réaliser une sculpture entretemps disparue.

Plus d'infos http://www.blois.me/patrimoine/imprimerie_cino_del_duca_01.html

(A l'origine, était positionnée, devant la façade, une sculpture en bronzehaute de 7m, du même artiste, mais celle-ci n'est plus là aujourd'hui. Elle aurait été volée en mars 2011.)

 

 

Additional Hints (Decrypt)

Zntaégvdhr

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.