Skip to Content

<

NOZAY - La croix

A cache by saranague Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/08/2018
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


 

 

Nozay est une commune de l'Ouest de la France, dans le département de la Loire-Atlantique, en région Pays de la Loire. Avant la Révolution, elle faisait partie de la Bretagne historique et de la circonscription ecclésiastique et civile dite archidiaconé de la Mée.

 

Territoire rural de 5 770 hectares, Nozay a longtemps vu son économie s'articuler autour de l'agriculture : commerce de bétail et de blé, fabrication artisanale de textile. Au début du xxe siècle, grâce au chemin de fer, l'extraction de pierre de schiste et de minerais de fer et de cassitérite va dynamiser la commune. De nos jours, les sphères d'influence économique de Nantes et de Rennes animent le commerce et l'artisanat local.


 

Histoire

L'occupation du territoire nozéen est attestée dès la préhistoire par la découverte de plusieurs haches en pierre polie, et par l'érection du menhir de Couëbrac10.

À l'époque romaine on a fabriqué de 6 000 à 9 000 tonnes de bronze, près des mines et des exploitations anciennes de cassitérite d'Abbaretz et Nozay. Vers -1200, -725, des hommes avaient déjà exploité ce sol pour la fabrication du bronze et vers -150, les Vénètes, venus par les côtes atlantiques proches faisaient du commerce avec les Grecs et les Carthaginois.

La découverte au xixe siècle d'un torque en or et de monnaies romaines affirment l'activité des celtes et gallo-romains à l'époque antique, notamment celle de petits ateliers d'extraction et de travail de minerai d'étain et de fer11.

À la suite de l'évangélisation du pays nantais au début du Moyen Âge, une communauté chrétienne se fixe sur un site qui deviendra le bourg de Nozay (nommé de nos jours le Vieux-Bourg), et où les sépultures d'un cimetière mérovingien ont été découvertes au xixe siècle12.

Nozay apparait la première fois en 1123, sous le nom de Noziacum. La paroisse fait alors partie des biens des évêques de Nantes depuis au moins 98613. Elle est donnée par la suite, parmi de nombreuses autres terres, à des nobles du pays nantais, afin de gagner leur appui dans les luttes entre évêques et comtes de Nantes.

Au Moyen Âge, la plus grande partie de la paroisse de Nozay appartient à plusieurs petites seigneuries (dont la Croix-Merhan, Rozabonnet, Peret, la Touche, etc.), toutes vassales du seigneur de Nozay. Du xiie au xive siècle, les seigneurs de Nozay sont les membres de la famille Le Bœuf, puis du xive au xve siècle de la famille de Rieux. En ville, prospère une communauté de bourgeois et de marchands, qui se fait bâtir de nombreux hôtels en pierre de taille14, alors que l'église Saint-Pierre-aux-Liens du Vieux-Bourg s'agrandit successivement, au rythme de l'accroissement de la population.

À l'époque moderne, Nozay est marquée par le développement de la seigneurie de la Touche, qui sous l'influence première de Pierre Piraud, secrétaire du baron de Châteaubriant, rachète au xvie siècle de nombreuses petites seigneuries nozéennes, et se constitue un domaine rassemblant une grande partie de la paroisse. Il reste cependant toujours vassal de la seigneurie de Nozay, qui elle, passe en 1532 aux mains des familles de Montmorency, puis de Bourbon-Condé en 1632, toutes deux barons de Châteaubriant15. Économiquement, à la fin du xviie siècle, Nozay est réputée pour ses tanneries, ses fabriques d'étoffes, et ses foires.

À partir de 1830, l'histoire locale est fortement marquée par l'agronome alsacien Jules Rieffel, fondateur de l'école nationale d'agriculture de Grand-Jouan.

En 1882, Louis Davy redécouvre la cassitérite (oxyde d'étain) dans la région d'Abbaretz et Nozay. Mais ce n'est qu'en 1920 que la Société nantaise des minerais(SNMO) ouvre un puits qu'elle referme en 1926, puis rouvre en 1952 et referme en 1957. Elle emploiera jusqu'à 350 mineurs.

Après 1900, Nozay est connue pour ses carrières d'où l'on extrait du schiste appelé « pierre bleue », et du minerai de fer et d'étain. En raison des deux guerres mondiales et de la désertification des campagnes, la population nozéenne va progressivement décliner, puis repartir à la hausse à partir de 1990 jusqu'à atteindre de nos jours les 4 000 habitants.


Patrimoine civil

La commune compte trois monuments historiques :

  • le menhir de Couëbrac ou de Coisbrac, datant du Néolithique, classé par arrêté du 20 octobre 1928
  • le château de la Touche, situé au Vieux-Bourg, dont les communs sont inscrits par arrêté du 13 octobre 1988
  • l'église Saint-Pierre-aux-Liens du Vieux-Bourg, ancienne église paroissiale de Nozay édifiée entre le xiie siècle et le xvie siècle, et classée par arrêté du 26 janvier 1989

 

Patrimoine religieux 

Outre l'église Saint-Pierre-aux-Liens, réalisée par l'architecte Bougoin au xixe siècle, Nozay porte un petit patrimoine religieux d'intérêt tels de nombreux calvaires, chapelles (Limerdin, Guerry), ou tombeaux et caveaux sculptés du cimetière local.

Additional Hints (Decrypt)

Nffrlrm ibhf cbhe ibhf erphrvyyve

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

47 Logged Visits

Found it 41     Didn't find it 2     Temporarily Disable Listing 1     Enable Listing 1     Publish Listing 1     Update Coordinates 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 5 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.