Skip to Content

<

Feu d'artifice - Coulans-sur-Gée

A cache by Mytale72 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/27/2018
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Coulans-sur-Gée


C'est une commune française, peuplée de 1 660 habitants.

Le gentilé est est coulanais.


Histoire de la ville


Bien que le nom de « Coulans sur gée » n’apparaisse, pour la première fois, sur les registres de l’état civil qu’en 1936, Coulans sur Gée est né le 14 février 1932 :

« L’an mil neuf cent trente deux, le 14 février à neuf heures, le conseil municipal de Coulans s’est réuni à la mairie sous la présidence de Monsieur DAVID, maire.

Étaient présents Messieurs Turpin, Rousseau J, Lescop, Jardin, Bruon, Chanteau, Rousseau R.

Monsieur le Maire donne connaissance au conseil d’une lettre de M. le Préfet l’invitant à adjoindre un complément au nom de la commune de Coulans

Le conseil après examen de la question et délibération, est d’avis de faire suivre le nom de Coulans par le nom de la rivière la Gée qui traverse la commune soit : Coulans-sur-Gée. »

Auparavant, seul « Coulans » ou « Coullans », selon la personne qui rédigeait, figurait sur les actes. Le registre le plus ancien, archivé en mairie, date de 1673, le roi Louis XIV régnait alors.

On retrouve les premières traces du bourg de Coulans sur Gée vers le milieu du IVème siècle. Le bourg avait la forme d’un quadrilatère. La rue de l’église devait être une rampe d’accès au domaine dont le chef lieu était le presbytère (le chef-lieu étant la maison centrale d’un ordre religieux).

La rue du Thuret, très escarpée en dessous de l’église, explique l’étymologie du nom du village : COLLINO au IXème siècle, COLANTINO en 1045, deux noms dérivés du latin COLLIS signifiant : butte, hauteur qui se disait « thuret » en dialecte local.

Dans l’antiquité, Coulans sur Gée a aussi été un lieu de vie. D’après l’historien PESCHE, on a retrouvé des fragments de marbres antiques, des fûts de colonnes, des médailles romaines et gauloises, des poteries…

Des amas de scories, notamment dans les bois de Coulans sur Gée, témoignent de l’existence probable, d’anciennes forges à bras de cette période de l’histoire.


L'église Saint-Martin



(XIIe XVIe et XIXe siècles).

Elle est dédiée à Saint Martin de Tours, saint le plus populaire dans la région au Moyen Age. Elle est consacrée par l'un des premiers évêques du Mans, Saint Liboire.

L'édifice actuel, constitué d'une nef, d'un transept et d'un chœur , est fortement remanié au cours des siècles.

Au début du XVIe siècle, la nef est agrandie grâce au testament de 100 livres de Gervais Lebouleur, curé de Coulans. Elle est alors unifiée avec une tour de défense carrée, elle-même modifiée pour accueillir le clocher pyramidal en 1591. Un nouveau chœur est construit à la place du chœur roman et de la sacristie, en 1845 et 1846, avec les matériaux de la grange dîmière et divers dons. En 1855 et 1856, les vitraux du chœur réalisés par les Carmélites du Mans sont posés.


Le château de Coulans


C'est un château dont la construction date essentiellement du XVIIIème siècle.

La terre de Coulans, siège d'une ancienne baronnie dépendant du comté de la Suze, appartenait à la famille de Champagne au XVIIème siècle..

Vers 1680, Paul Gaultier, secrétaire du prince de Condé l'achète, avant de le laisser à sa nièce, Marie Renée Gaultier de Bésigny, épouse en 1729 de Denis Pasquier, conseiller au Parlement de Paris (1698-1783). Le château de Coulans est resté depuis dans leur descendance..

Le château et ses dépendances sont disposés en équerre et occupent deux des côtés d'un vaste terre-plein maçonné limité par de vastes douves en eau. Le corps de logis présente une large façade prolongée par deux ailes basses dont l'une rejoint les dépendances.

Les façades et toitures du château font l'objet d'une inscription aux Monuments Historiques depuis le 10 avril 1980..


La Gée


La Gée, longue de 32 Kms, est un affluent de la rive droite de la Sarthe.

Elle est alimentée par de nombreux fossés. Le plus important, sur le territoire de la commune, est le petit ruisseau des Gautelleries, long de 2 Kms.

Autrefois, sur le cours de la Gée, à Coulans, étaient cinq moulins à blé: les moulins de VAULAY, ROSAY, DOUCELLE, ALFRAY et GAULTIER.

Sauf pour le moulin de Gaultier, on peut retrouver l'emplacement de chacun d'eux grâce aux habitations qui demeurent : Vaulay, Rosay, Alfray et Doucelle.

On trouvait également de nombreux étangs, aujourd'hui tous asséchés.

Additional Hints (Decrypt)

Cbvag oyrh, ceèf qr y'natyr.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

57 Logged Visits

Found it 38     Didn't find it 13     Write note 1     Temporarily Disable Listing 1     Enable Listing 1     Publish Listing 1     Update Coordinates 2     

View Logbook | View the Image Gallery of 6 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.