Skip to Content

<

Eglise Saint-Sulpice de Bailly

A cache by Karadoc123 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 03/31/2018
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


A découvrir

La partie orientale de l’église, constituée d’un chœur et de deux chapelles latérales gothiques, a été Edifiée au XIIIe siècle sur les fondations d’un sanctuaire primitif datant du Xe siècle.

Des voutes lui ont été ajoutées au XVe siècle. D’ailleurs, la clef de voute de la partie gothique porte l’écusson qui servira à établir les armes de la ville de Bailly.

Vers 1600, l’église fut agrandie à l’ouest par une nef très sobre, au plafond assez bas, si bien que le clocher se trouve maintenant au milieu de l’édifice.

Sur le haut de la porte à double-battant, vous remarquerez qu’est gravée la date de 1610.

L’église abrite encore aujourd’hui deux sculptures classées Monuments Historiques : « L’éducation de la Vierge », datant du XVIe siècle, et « L’Allégorie de la Charité », datant de 1660.

Grâce à la générosité des souverains comme de celle des notables locaux, l’édifice religieux bénéficia d’améliorations. Ainsi, sa nef et son clocher furent remaniés au XVIIe siècle. Les boiseries, le claustra, la copie des « Pèlerins d’Emmaüs » du Titien et la statue de la Vierge allaitant Jésus lui furent offerts et peuvent encore y être admirés de nos jours.

En 1756, Louis XV lui conféra le titre d’église « Paroissiale et Royale ».

Son clocher quant à lui fut reconstruit entre 1774 et 1775. Il a abrité trois cloches dont deux ont été fondues pendant la Révolution.

 

Anecdote

Jadis, au creux du val entre Bailly et Noisy, se dressait l’oratoire de Notre-Dame de Bon Repos, un lieu de pèlerinage ancestral de toute la région.

A la Révolution, de nombreux biens du clergé furent vendus et l’oratoire n’échappa pas à ce sort.

Le 4 octobre 1791, jour de la vente, l’acquéreur versaillais manifesta son intention de le détruire. Mais les Baillacois et les Noiséens supportèrent mal l’idée de voir partir Notre-Dame. Ils chargèrent la statue sur un char attelé et se dirigèrent vers la route de Maule.

Les choses se compliquèrent alors car les Noiséens souhaitaient mettre la statue à Saint-Lubin dont le curé fut souvent chapelain de l’oratoire tandis que les Baillacois voulaient l’installer à Saint-Sulpice qui pouvait accueillir plus de pèlerins. Ils finirent par en venir aux mains, chacun voulant hériter de la sainte statue.

Soudain au plus fort de la dispute quelqu’un cria au miracle. L’attelage, lassé d’attendre, s’était tourné vers Bailly et avait commencé à gravir la côte.

C’est ainsi que, selon la légende, Notre-Dame de Bon Repos avait choisi son nouvel asile.

Apportez votre propre stylo car la boîte n'en contient pas.

Cette boîte m'a été offerte par BCN78. Merci à lui.

Additional Hints (Decrypt)

N pvadhnagr pragvzrgerf qh fby raiveba

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.