Skip to Content

<

10 ans AG : Les Sorciers de Breitenbach

A cache by Lesalex et Alsace Géocaching Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 04/02/2018
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
2.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Alsace Geocaching est une association régionale qui depuis 2008 regroupe les joueurs passionnés par le  Geocaching.

L’ idée de créer une association a germé en novembre 2007 lors d’un Event ou 120 personnes sont venues partager leur passion .

Après concertation avec les joueurs, pour certains de la première heure en France, l’Association a vu le jour en avril 2008 à Strasbourg.

Son but ? Valoriser ce loisir nature à travers notre belle Alsace, initier de nouveaux joueurs et bien sûr soutenir et encourager ses membres, toujours pleins d'idées, dans l'élaboration de leurs projets.

 

Les coordonnées ne sont pas celles de la cache, pour obtenir les coordonnées finales il va falloir résoudre cette énigme ! Cependant, c'est à cet endroit que la construction du premier modèle a eu lieu et où habite M. Alex de Lesalex, fils du constructeur André !

Les checksums à trouver pour trouver les différents éléments du calcul pour obtenir les bonnes coordonnées sont à calculer selon A=1, B=2, C=3,... et à réduire à un seul chiffre.
Exemple : ENIGME=5+14+9+7+13+5=53->5+3=8


Vous connaissez sûrement des noms de constructeurs automobiles alsaciens... Bugatti, Mathis,... mais avez-vous déjà entendu parler d'un groupe d'amis originaire de Breitenbach qui avaient décidé de se lancer dans une folle aventure : fabriquer leur propre voiture de compétition ?

Au milieu des années 60, André "A" fan d’aérodynamisme et son cousin Francis "B" expert en mécanique, bricolaient dans un vieux hangar agricole à la sortie du village.

A = Checksum (réduit à un chiffre) du nom de famille d'André
B= Checksum (réduit à un chiffre) du nom de famille de Francis


Francis rêvait de fabriquer une voiture de course, mais André avait en tête de construire des avions. Plus tard, André a pu réaliser son rêve, un avion a vu le jour à Breitenbach et a pris son envol.

En 1966, ils décident de se lancer dans l'aventure avec 3 autres jeunes du village dont Hubert Denilauler, apprenti chaudronnier et pas encore 17 ans à l’époque : ils se lancent dans la fabrication de leur propre voiture de compétition. André, le cerveau, trace les plans et Francis s’occupe de la carrosserie et de la mécanique. Un soudeur et un ébéniste complètent l'équipe.

Au bout d’un an, une première maquette grandeur nature en contre-plaqué et mastic est exposée lors d’un salon artisanal et industriel à "C". On parle alors des "sorciers de Breitenbach". L’industriel Menzer, désireux d’acquérir un modèle, pousse le groupe à poursuivre.
La maquette servira de gabarit pour élaborer un moule en polyester de la carrosserie.

C= Checksum (réduit à un chiffre) du nom de la ville alsacienne

En 1967, le premier bolide, la 67-1 franchit la porte en bois de l’atelier après 11 mois de travail acharné.

Ligne fluide et effilée, éléments mécaniques empruntés à la Renault 8, pare-brise d’une Panhard CD en guise de lunette arrière, mais sans aucun confort, la nouvelle-née plaît et incite pilotes nationaux et internationaux (comme Jean-Claude Andruet) poussés par la curiosité à venir l’admirer.

Une production à plus grande échelle nécessite de meilleures conditions de travail.
L’équipe loue une usine textile désaffectée à "D". Le 1er janvier 1969 naît la SARAP (Société Alsacienne de Recherche et d’Application des "E"). Désormais, les futurs modèles seront vendus en kit. A l’acheteur de monter sa voiture selon ses goûts et ses moyens. Une vingtaine de kits trouvent preneur.

D= Checksum (réduit à un chiffre) du nom du village alsacien (composé de 3 mots)
E= checksum (réduit à un chiffre) du mot manquant (commençant par P)

Les SARAP Proto 681 et 691 sont vendues en kit : différentes motorisations sont possibles comme le Dauphine jusqu'aux 6 cyclindres Porsche. Mais les clients ont parfois des difficultés par manque de connaissance face au montage et à la mécanique pour que les véhicules soient homologués. Un acheteur parvient cependant à engager sa SARAP Proto en course de côte.

Roland Beilé, jeune pilote amateur et publiciste de talent propose de prendre en charge la promotion jusque là inexistante. 17 exemplaires de la Sarap Proto sont vendues. Mais André a déjà entamé la construction d'une nouvelle voiture la SARAP 701

Pour financer ce nouveau projet, la petite société fabrique en sous-traitance des éléments en fibre de verre : cabines téléphoniques, baignoires... et coques de buggy.

Roland Beilé, de retour des Etats-Unis a pris conscience de l'ampleur des buggy aux USA et conseille à André de prendre le châssis de la 701 et d'y mettre la coque du buggy

1970 marque la naissance du premier buggy "F". Revers de la médaille: la berlinette Sarap est remisée aux oubliettes. Des tests impitoyables sont passés avec succès, le buggy se montre d’une robustesse à toute épreuve, les essais sont flatteurs, les commentaires élogieux…les commandes affluent.

Mais ça c'est une autre histoire...

F=checksum (réduit à un chiffre) du nom de la marque


L’un des modèles Sarap 681 dort depuis quelques années dans un garage à Breitenbach, chez l’un de ses constructeurs, Francis.


Pour trouver les coordonnées de la boite :

N 48°22.[A-D-C] [F-B] [E+C]

E 007°17.[D-B] [A+C] [F-E+C]

Additional Hints (Decrypt)

Çn ebhyr !

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.