Skip to Content

<

Welcome to... Montsurs

A cache by kangxi Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 06/22/2018
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


 

 

 

 

Welcome to... 

Cette série a pour but que chaque ville et village possède sa cache de bienvenue, ces caches sont relativement simples, faisables en vélo comme en voiture.

N'hésitez pas à en poser par chez vous...


Montsûrs est situé au coeur des Coëvrons et du Pays d'Art et d'Histoire "Coëvrons-Mayenne". Notre ville est le point de départ de nombreuses routes terrestres menant à Jublains, Laval, Mayenne ou Ste-Suzanne.Notre ville est bien desservie grâce au  passage du TGV (ligne Paris-Brest) et la proximité de l'autoroute A81.

La commune se développe le long de la Jouanne, dans une vallée dominée par les collines de St Martin, du château et de St Nicolas. Montsûrs est dominée par le site du "Mons Securus" (Mont où l'on se sent en sécurité), qui a donné son nom à la ville au XIVes.

Montsûrs est connu pour son dynamisme commercial depuis longtemps (jadis, de grandes foires renommées s'y déroulaient), mais aussi pour son activité industrielle (dans le passé, l'exploitation de la ligne de chemin de fer, aujourd'hui, les entreprises Elytra, Rossignol, Cartonnage Roc, la fromagerie bio de réputation nationale).

Cette commune compte aujourd'hui 2 018 habitants, que l'on nomme les"Montsûrais"

Ville associative dynamique, Montsûrs veut être une ville festive tournée vers l'avenir.

 

La formation du village

La physionomie actuelle du village est le résultat de la jonction de trois pôles de développement, progressivement constitués au cours des siècles :

Le bourg primitif : l'ancienne église paroissiale Saint-Martin.     

Un bourg se forma d'abord  au Xes autour de l'église Saint-Martin qui fût abandonnée en 1855 (aujourd'hui, il n'en reste que le choeur, qui renferme un retable en bois de1722, réalisé par le Bourdais).

Le deuxième pôle du bourg : le château et son enceinte, propriété des seigneurs de Laval

Ce pôle  présentait sur 3 faces des escarpements naturels renforcés par de profondes douves alimentées par la Jouanne et le Vesnard. Il était protégé au nord-est par une motte surmontée d'une tour en bois. A ses pieds, le quartier du Marchis accueillait les marchés et les foires. Des remparts maçonnés remplacèrent l'enceinte primitive de bois. Le château fut partiellement détruit pendant la guerre de Cent Ans. Au début du XIXe siècle les vestiges de cinq de ces tours ainsi que ceux du château (une chapelle et la grande salle d'honneur) étaient encore visibles. De nos jours subsistent seulement la tour de la Fuie transformée en habitation et la Tour Renaise. Le reste fut totalement détruit entre1833 et 1855 pour la construction de la nouvelle église paroissiale.

La troisième partie du village : le faubourg de Crotigné.    

Ce  faubourg éloigné se trouve sur la rive droite de la Jouanne. Tout comme la paroisse Saint-Martin, ce fief appartenait aux seigneurs de la Chapelle-Rainsouin. Au XV siècle, une aumônerie destinée à accueillir les pauvres et les pélerins était située dans ce faubourg.      

:

Un peu d'histoire :

 

C'est par cette route que les soldats américains entrent dans la ville à la libération, d'ou le nom de la voirie.

“Les Américains arrivent, les Américains arrivent !” Une rumeur monte :Vers 16 heures, le dimanche 6 août, Claude Chassaing et ses camarades, rassemblés à la «carrière» lieu de baignade de tous les jeunes garçons et filles de Montsûrs à l'époque, entendent quelqu'un crier : les Américains arrivent !Tous vont voir en courant au carrefour des la Chauvinerie qui se trouve tout près de la carrière. «Nous sommes en maillots de bains mouillés, pieds nus et nous découvrons qu'une jeep à gauche venant de Mayenne était stationnée en retrait à l'angle de la maison donnant à la fois sur la route de Mayenne et la route de saint-Ouen : à bord, quatre militaires dont un noir au volant, vraisemblablement, il s'agissait d'un véhicule de reconnaissance. Les adolescents que nous étions (14 à 18 ans) s'approchent. L'un des militaires était debout près de la jeep, les deux autres se sont légèrement avancés et inquiétés des positions allemandes dans la ville, le chauffeur restant à son poste. La conservation eut lieu en anglais, lycéen à Ernée, je possédais tout juste quatre à cinq ans de vocabulaire «académique» mais cela me permit de répondre». Ils sont partis, mais il doit y en avoir une dizaine au château du Haut Méral et quatre à cinq à la gare en uniforme des chemins de fer allemand (bleu marine). «Où est le château me demandent-ils alors ? Traversant la route nous les avons conduits à la grille de la conciergerie qui se trouvait à 30 mètres de la route de Saint-Ouen. Nous sommes restés cachés derrière les piliers de granit de l'entrée de l'allée, et les deux Américains se sont engagés à couvert de part et d'autre de l'allée. Nous n'avons rien entendu, pas de coups de feu, mais nous avons risqué un œil : onze soldats allemands adossés à la façade principale du château attendaient visiblement les Américains, leur paquetage devant eux surmonté du fusil. C'était la reddition». Les Américains les ont fait sortir du château les mains sur la nuque et leur ont ordonné de se mettre à plat ventre devant le terre plein de la pompe municipale après une fouille (cet endroit est aujourd'hui occupé par une statut de la Vierge). Un attroupement s'est aussitôt fait. Cette intervention a peut-être duré quarante à cinquante minutes tout au plus précise Caude Chassaing.D'autres éléments avancés de l'armée US (la 3e du Général Patton) sont arrivés en grand nombre toute la soirée, plusieurs véhicules blindés ont alors stationné et investi la place Crottigné. Les troupes américaines ont traversé Montsûrs en rasant les murs des maisons, tout le monde offrait des fleurs, donnait à boire, «les soldats distribuaient des cigarettes, du chewing-gum, des gâteaux», ajoute M. Chassaing à la veille de ses dix-huit ans à l'époque.«En fin d'après-midi les cinq occupants Allemands de la gare, déjà d'un certain âge, ont voulu se défendre. Les Américains les ont poursuivis, ils se sont dispersés le long de la voie ferrée, l'un d'eux escaladant le talus a été tiré à l'entrée du pont de chemin de fer, côté Montsûrs. Grièvement blessé il fut laissé pour mort sur place, je le vis encore le lendemain».Après un défilé ininterrompu de GMC, de chars, d'engins blindés, les troupes s'installèrent en repos tout autour de Montsûrs, à la Chauvinerie, route de Brée face aux Ets Rossignol, etc. Pendant ce temps-là deux Allemands se sont présentés au carrefour de la route de Saint-Céneré, l'un d'eux a volé une bicyclette à hauteur du café Prieul, il s'est enfoui route de La Chapelle-Rainsouin. Dans les mêmes temps une voiture style Simca 8, repeinte en Kaki, fut prise en chasse jusqu'à la Croix Bouchée par un engin blindé muni d'un puissant canon. Elle était visée et tirée dès qu'elle apparaissait en haut des côtes en direction de la Chapelle, résultat : un obus a traversé le premier étage de la maison située route de Montsûrs à l'entrée du bourg de la Chapelle.

 

 

Additional Hints (Decrypt)

Wr fhvf yr cerzvre q'har ybathr yvtaér.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.