Skip to Content

<

La Mine de L'Herpie

A cache by Emilie38750 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 08/23/2018
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
3 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Historique
L’exploitation a débuté avant la guerre de 14. M. Borry Borret (d’Huez) avait la concession. Il allait chercher le charbon avec deux mulets. C’était une exploitation familiale. Ensuite ça s’est agrandi…un artisan a repris la concession et l'a développée


Le travail
Dans la mine de l’Herpie, le minerai se composait d’anthracite, un charbon de très bonne qualité. Au tout début de l' exploitation. Il était extrait par « les cheveux », c'est-à-dire par le haut ! (Trop cher pour étayer depuis le bas.) ce qui a provoqué des infiltrations et fragilisé le terrain. Par la suite, il a bien fallu extraire depuis le bas, avec des galeries. Il fallait étayer un maximum, et le charbon rendu friable tombait au moindre coup de pioche. Par moment le rendement était si important qu' il avait fallu se battre pour être payé. L’ingénieur Eymieux ne voulait pas payer. Barthelemy de Besse l’avait attrapé et menacé si méchamment qu' il a finalement cédé.

En ce temps là, elle fonctionnait jour et nuit, tout le temps, en 3/8 avec une trentaine d’ouvriers , Mizoën, Auris, Besse (15 en hiver) des Polonais, des Russes.

Il n’y avait pas encore de foreur, les galeries étaient creusées à la pioche. Tous les wagonnets étaient chargés à la pelle.
Le wagonnet qui arrivait était déchargé dans la benne.
Le charbon était descendu par câble en benne jusqu’à Bourg d’Oisans dans une usine qui fabriquait les boulets de charbon . C’est la benne descendante qui faisait monter l’autre.

Ils étaient bien payés. Et pour les habitants de la région c'était considéré comme un travail facile. Ils disposaient de 2 jours de congés et même avec la neige, ils en profitaient pour revenir à Besse. Ils étaient logés, nourris. L'ambiance était terrible. Ils s’engueulaient tout le temps ! Ils se tapaient. Les gens de Besse étaient assez forts à ce jeu ! Il n'y avait que dans le travail qu 'ils s' entendaient.

Ils préparaient 12 quarts de vin et à chaque coup d’horloge, dong, dong, ils buvaient un quart… C’était des paris. La table était épaisse, personne ne pouvait la soulever !

L'Avalanche
En 14, ils avaient fait un bâtiment pour les prisonniers allemands. Cette cabane n’avait jamais été démolie. Ils s’en sont servi de dortoir. L’avalanche n’était jamais venue, mais là, le 9 février 1950, elle a tout rasé. Il y a eu 12 morts. (10 de Besse) Il y a deux seulement qui s’en sont réchappé : un Arlot et le fils de la jambe de bois qui s’en étaient sortis. Un de Besse qui était coincé a sorti son couteau pour se couper le poignet mais a finalement pu s' en sortir sans ça . Après la catastrophe, ils ont bouclé. On a dit que même si l’avalanche n’était pas venue, ils allaient arrêter quand même à cause du rendement qui n'était plus rentable.

Additional Hints (Decrypt)

Fbhf har cvreer qrinag yr zhe - Zrepv qr ar cnf novzre yr zhe

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

4 Logged Visits

Found it 2     Didn't find it 1     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.