Skip to Content

<

La Cie Stéphane #5 Bois des Combes

A cache by papiherisson Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 08/28/2018
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size: regular (regular)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Sur les traces de Cie Stéphane

Je vous propose de suivre le parcours de la compagnie Stéphane , groupe de résistance FFI, avec une série de caches qui va vous emmener sur ses théâtres d’opérations, de sa création et tout au long de sa poursuite de l’ennemi au fin fond de la Maurienne.

#5 Bois des Combes

Les Stéphanes quittent à pied le « Maquis Palace » le 7 février 1944 vers 20 heures, direction Belledonne. En cet hiver 44, la neige est abondante rendant la marche difficile d’autant qu’ils sont considérablement chargés en vivres, matériel divers, armes, sans oublier les munitions. La progression dans la neige épaisse et dans la nuit noire, sans raquette, ni ski est difficile. Contournant tous les lieux d’habitation, ils atteignent les pentes du col du coq tard dans la nuit. Ils s’égarent dans le blizzard, et errent sur les flancs de Chamechaude le reste de la nuit. A l’aube ils sont recueillis par un paysan et repartent le lendemain à 16h et atteignent le col du Coq après une marche épuisante dans une neige de plus en plus épaisse. Continuant d’éviter les habitations, la petite troupe descend dans la vallée et traverse l’Isère à Brignoud. Le groupe attaque les pentes de Belledonne mené par Stéphane pour atteindre non sans mal le hameau du Poutaz sur le territoire de la commune des Adrets. A 3 heures du matin, après douze heures de marche, Stéphane retrouve devant la ferme du maire Louis Avons-Bariot. Les deux hommes se connaissent, mais méfiant le maire demande à Stéphane de s’identifier avant d’ouvrir sa porte à la petite troupe harassée. Après les avoir restaurés, le maire les met sur le chemin du bois des Combes. A 4 heures, et selon leur habitude, Stéphane et ses hommes s’approchent silencieusement du chalet que le maire leur destine. Bien que la bâtisse soit occupée par quelques maquisards, ces derniers n’ont posté aucune sentinelle. Au signal de Stéphane, Karl et Frantz se ruent dans le chalet en hurlant « Ergeben sie sich ! »(Rendez-vous !). Reconnaissant Stéphane qui les avait commandés quelques mois auparavant et qu’ils trouvaient trop dur, les maquisards sont furieux de cette plaisanterie. « Calmez- vous, leur conseille le lieutenant. Mais reconnaissez que vous avez commis une faute, en ne prenant pas les précautions nécessaires. » Aussitôt, il leur met le marché en main : « Ou vous vous joignez à nous, ou vous rentrez chez vous. » Tous optent sans hésitation : ils resteront.

A cette époque, le massif de Belledonne n’a pas encore perdu son caractère sauvage. Prapoutel n’existe pas. Chamrousse ne compte qu’un seul chalet et la construction de son téléphérique ne commencera que sept années plus tard.
Tout de suite, Stéphane à compris l’intérêt de cette chaîne de montagne. Une fois sa troupe reposée il lance des opérations de repérage sur la chaîne de Belledonne (Pré de l’Arc, Pas de la coche, etc.). L’entraînement reprend : longues marches dans la neige pour le repérage, maniement et entretien des armes (démontage, nettoyage, remontage), et séances de tir dans les vallons reculés. Sans oublier les éternelles « alertes aux armes ou départ » (voir : #4 Maquis Palace).

Les missions de ravitaillement en nourriture et en munitions sont aussi l’occasion de longues marches d’entraînement. Il faut descendre à pied dans la vallée et remonter lourdement chargé. Une logistique est assurée grâce aux responsables de la résistance du secteur, et aux membres de l’armée secrète, souvent des habitants locaux. Comme Célestin Rajat et sa famille, qui joueront un rôle important dans l’action de la Cie Stéphane servant de boite aux lettres et d’agents de liaisons ; leur ferme servant souvent de lieu de réunions avec les responsables de secteurs.

La troupe avec l’arrivée de nouveaux volontaires est contrainte de se diviser en 2 groupes et d’investir le chalet de Plan Chabou.
Le lieutenant Stéphane commence à entrevoir l’avenir d’une troupe mobile de plus d’une centaine d’hommes… A suivre: #6 Sous la tente.

Ouvrages de référence :

  • Ma résistance dans la compagnie Stéphane de Jacques Maréchaux dit cousin
  • « Stéphane » le capitaine à l’étoile verte de Paul Dreyfus.
Vous cherchez une boite de type régular.

Additional Hints (Decrypt)

Nh cvrq q'ha tenaq fncva ra obeqher qh purzva.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

9 Logged Visits

Found it 8     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 7 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.