Skip to Content

<

Sur les traces de la Cie Stéphane #7 Les Domènois

A cache by papiherisson Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 9/1/2018
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Sur les traces de Cie Stéphane

Je vous propose de suivre le parcours de la compagnie Stéphane , groupe de résistance FFI, avec une série de caches qui va vous emmener sur ses théâtres d’opérations, de sa création et tout au long de sa poursuite de l’ennemi au fin fond de la Maurienne.

#7 Les Doménois

Et

Hommage à Mingat Anne-Marie Lerme dite " Mimi "

Sur les 139 volontaires de La Compagnie Stéphane, 37 sont de jeunes Doménois.

Je suis incapable de tous les nommer; mais je peux, par leur nom de guerre en citer que quelques ‘un qui me sont plus familier : "Bertrand" ; "Mars" ; "Pipo"; "Boum" ; "Charlot" ; "Marceau" ; "Ladou"

Les surnoms sont attribués par le capt Stéphane, à ceux qui ont l’honneur d’être accepté dans le compagnie. Tous n’ont pas cet honneur car Stéphane renvoie sans hésitation ceux qui ne conviennent pas. Au nouveau venu, il fait signer un engagement, lui donne le brassard à la tête de mort sur monté d’une étoile verte et lui demande, à moins qu’il ne le baptiste lui-même, de choisir un pseudonyme. Ce sera désormais la seule identité de cet homme. Un surnom qui peut avoir comme origine un prénom comme "Stéphane" ; ou un diminutif, comme "Lulu", "Gaby" ; ou trait physique comme "Longblair", "Tout-petit" , "Bigoudi" ; ou un trait de caractère, comme pour se garçon un peu candide qu’on a baptisé " simplet " ou cet autre qui se plaint souvent, et qu’on a baptisé "Ladou", abréviation de "la douleur" ; ou un souvenir militaire tels que "Torpille", "Pétoire" ou "Mitraille" ; ou une profession exercée : " Pedago ", "Toubib", "TSF "et " Figaro " ; d’autres évoquent lieu d’origine, comme "Paname", "Alsace", "Batignolles", "Mont-Cenis" ; d’autres encore on simplement repris leur totem scout et se nomment "Inca", "Sanglier" et "Buffalo" ; enfin un qui été surnommé "Louis", devient "Branleur", pour avoir répondu à "Stéphane", qui lui demandait d’aller au col du Barioz : « Oui, bien sur. De toute façon, c’est vous le chef, Nous sommes tous volontaires, ici. Alors ce col-là ou un autre, je m’en branle… »

Mingat Anne-Marie dite "Mimi"

Anne-Marie Mingat s’engage dans la résistance en juin 1940à la suite de la capitulation de Pétain Comme résistante, "Mimi participe à de nombreuses activités : elle soutient les jeunes réfractaires du STO (Service du travail obligatoire) ; elle opère comme agent de liaison pour le maquis du Grésivaudan en transmettant du matériel utile aux résistants ; elle devient un point de contact extrêmement important pour les familles juives réfugiées - notamment celles en provenance de Paris après la rafle du Vél d’Hiv en juillet 1942 ; elle utilise son travail pour confectionner et falsifier de nombreux documents. Tout au long de son service à la mairie de Domène, elle détourne discrètement une des missions bien singulière de son poste : apposer le tampon « juif » sur les papiers de toutes les personnes considérées comme telles (cartes d’identité, extraits d’acte de naissance, cartes d’alimentation, etc.).

Cette activité est particulièrement risquée pour la jeune femme qui continue malgré tout son action, sauvant ainsi la vie de nombreux membres du réseau clandestin juif de Grenoble.

Mais ses actes de résistance ne se réalisent pas seulement dans un contexte opérationnel ou administratif. Anne-Marie Mingat fait preuve également d’une grande solidarité vis-à-vis des juifs dans un cadre beaucoup plus familial et intime.

Vers la fin de l'année 1942, Zisla Przedborski, réfugiée juive de Pologne, vint faire renouveler ses coupons d'alimentation et ceux de son mari et de sa fille de douze ans, Félicia. Anne-Marie l'écouta avec tant de sympathie que Zisla, prenant son courage à deux mains, lui demanda de cacher Félicia. Malgré les réticences de son mari qui ne souhaitait pas héberger une jeune Juive, Anne-Marie Mingat, qui avait alors 24 ans, accepta, avec le soutien de sa mère Marthe Lerme. Pour détourner les soupçons des voisins, la jeune femme présenta Félicia comme une nièce de Paris venue se réfugier à la campagne. Elle munit la fillette d’une fausse carte d'identité et d’une carte d'alimentation et l'inscrivit à l'école du village. Auparavant, elle lui avait expliqué que, pour sa propre sécurité, elle devait prendre une nouvelle identité tant que les choses ne seraient pas redevenues normales. C'est la raison pour laquelle elle lui enseigna les rudiments de la liturgie catholique, lui fit porter une croix en or au cou et lui donna un missel. Toujours dans le souci de ne pas attirer l'attention, la jeune femme, qui n'était pas pratiquante et n'avait pas l'habitude d'aller à la messe, prit soin d'aller à l'église les dimanches et jours de fête pendant toute la période où elle hébergea l'enfant. Toutefois elle ne cessait de lui dire que ce n'était que temporaire et qu'elle pourrait reprendre un jour sa propre identité et sa religion. Anne-Marie et sa mère ne ménagèrent pas leurs efforts pour que la fillette se sente bien : alors qu’elle faisait à pied toutes ses courses, elle acheta une bicyclette pour Félicia. Elle avait aussi trouvé une cachette pour ses parents, une maison abandonnée qu'elle faisait discrètement surveiller par des résistants pour la sécurité de ses protégés. Mais elle n’en informa pas l'enfant, pour ne pas la mettre en danger. Les Przedborski avaient également reçu de faux papiers d'identité.

Le 18 avril 1982, l'Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Anne-Marie Mingat et Marthe Lerme le titre de Juste parmi les Nations.

A suivre : #8 Col des Mouilles.

Ouvrages de référence :

  • Ma résistance dans la compagnie Stéphane de Jacques Maréchaux dit cousin
  • « Stéphane » le capitaine à l’étoile verte de Paul Dreyfus.

Vous cherchez une micro.

Additional Hints (Decrypt)

N yn cyndhr! Yvrh geèf cnffnag ! Qvfpeégvba boyvtr !

Nggragvba qr ar cnf gebc cbhffre yn obîgr rg qr ovra yn erzrgger pbzzr gebhiér

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

46 Logged Visits

Found it 45     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 4 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.