Skip to Content

<

Cie Stéphane #8 Col des Mouilles

A cache by papiherisson Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/02/2018
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: regular (regular)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Sur les traces de Cie Stéphane

Je vous propose de suivre le parcours de la compagnie Stéphane , groupe de résistance FFI, avec une série de caches qui va vous emmener sur ses théâtres d’opérations, de sa création et tout au long de sa poursuite de l’ennemi au fin fond de la Maurienne.

#8 Col des Mouilles

La compagnie n’a pas de base fixe : elle nomadise en permanence, sur ce qu’on appelle joliment le « balcon de Belledonne ». Toute cette corniche est leur royaume, des Seiglières jusqu’à Theys. Avec, toutefois, deux lieux de prédilection : Prabert (1000m)et le col des Mouilles (1016m).

Ils progressent toujours sous le couvert du manteau forestier, détachant des éclaireurs en avant et sur le cotés, postant des sentinelles lorsqu’ils s’arrêtent et multipliant, autour d’eux, des pièges : le plus souvent, des ficelles, dissimulées en travers des sentiers, avec, comme sonnettes d’alarme, des boîtes de conserves remplies de cailloux. Ils connaissent tous les points d’eau, qui sont nombreux. Ils ne restent jamais au même endroit plus de trois ou quatre nuits. Souvent, une seule. C’est le camp volant permanent !

A propos des mesures de protection, « Stéphane » apporte ces précisions :

Tous camp repéré, même par un bucheron ou un braconnier ami, est déplacé à au moins deux heures de marche. On devine le soin apporté au camouflage par des hommes harassés. Certains emplacements en terrasse sont si bien dissimulés, à l,’écart de tout sentier, que plus d’une recrue passe la nuit à tourner autour…

Ils n’ont aucun contact avec la population. Ils ont leurs propres agents de liaison, qui possèdent leurs informateurs. Hormis ces contacts indispensables, pas question de s’arrêter dans une ferme pour faire la causette ou boire un coup...

Ils n’ont pas de skis, pas de raquettes, pas de bottes et, souvent même, pas de chaussures de montagnes. Ils doivent se contenter de leurs vielles godasses, qui prennent l’eau, malgré la couche de graisse dont ils nourrissent soigneusement le cuir quand ils peuvent, le soir venu, se déchausser. Et ils n’ont pas non plus tous les équipements modernes que l’on connait : anoraks, duvet, couverture de survie, vêtements Thermolactyl ou polaire….

Maintenant ainsi ses hommes dans un état d’alerte permanente et de mobilité constante, « Stéphane », fait un peu figure de croquemitaine dans le Grésivaudan.

Pour la nourriture, lorsque ses hommes partent en opération, « Stéphane » leur fait emporter une boule de farine de maïs cuite. S’ils ne trouvent rien d’autre à manger, ils délayent cette farine dans de l’eau chaude pour en faire une bouillie. S’ils ne peuvent allumer du feu, ils utilisent de l’eau froide et absorbent, sans joie des papilles cette sorte de colle à tapisser… Au moins ça tient au corps ! Les Viêts ne procèderont pas autrement, le long de la piste Hô-Chi-Minh, avec leurs boules de riz, dans leur musette…

A suivre : #9 Prè de l’Arc

Ouvrages de référence :

-Ma résistance dans la compagnie Stéphane de Jacques Maréchaux dit cousin

- « Stéphane » le capitaine à l’étoile verte de Paul Dreyfus.

Vous cherchez une boite de type régular.

Additional Hints (Decrypt)

Rager ha crgvg ebpure rg ha fncva

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

19 Logged Visits

Found it 18     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 5 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.