Skip to content

<

Chapelle St-Laurent-de-Cabardel

A cache by Liodan13 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 10/25/2018
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size:   small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


LA CHAPELLE...

La chapelle St Laurent de Cabardel s'élève parmi les champs, les bois et les vignes, au sud de Pélissanne.

Elle est située en bordure d'une voie antique secondaire dont on voit nettement des traces d'ornières de charrois creusées dans le rocher lorsqu'il affleure du chemin. En effet, la grande route romaine, la Via Aurelia, qui venait de Rome par la côte pour rejoindre, au niveau du Rhône, la Via Domitia qui filait vers l’Espagne, passait quelques kilomètres au sud de Pélissanne.

Reconstruite au XIe siècle, la chapelle est de style roman provençal et présente une nef unique. A partir du XVIIe siècle, elle sert de prieuré.

Vendue comme bien national au XVIIIe siècle, un potier s’y installe et construit son four dans l’abside. Au début du XIXe siècle, une bastide est accolée à la chapelle. Ce n’est que vers 1893 qu’elle retrouve sa fonction religieuse au sein de l’ordre des pénitents blancs. Peu à peu abandonnée, elle sert de grange au début du XXe siècle.

Classée monument historique en 1983, et restaurée en 1993, la chapelle St Laurent de Cabardel est accessible à partir de la route de Saint Jean (D68) au nord.

A l'arrière, on voit nettement dans le mur et sur le sol, la trace d'une abside semi-circulaire disparue.

UN PEU D'HISTOIRE...

Des fouilles archéologiques, commencées dans les années 1970, ont permis la découverte de nombreux vestiges de la période néolithique (4000 ans avant notre ère), d'une villa gallo-romaine datant du 1er siècle avant notre ère, ainsi que les fondations d'une église du Ve siècle et de sa nécropole.

Au néolithique, l’âge de la pierre polie, les Ligures peuplent la Provence. Cette période correspond au réchauffement progressif du climat, après la dernière des ères glaciaires : les conditions doivent alors présenter des caractéristiques très proches de notre climat tempéré. L'origine de Pélissanne remonte en effet au néolithique, comme l'ont attesté les résultats des fouilles conduites par l'historien local, M. Jean Proust, près de la chapelle de St Laurent de Cabardel. En effet, dès 4000 ans avant notre ère, la plaine de Pélissanne est occupée de manière sédentaire par des Ligures, qui pratiquent déjà une véritable agriculture, avec non seulement les faucilles de silex, mais aussi les outils qui servent à les fabriquer. Le matériel retrouvé à l’occasion de ces fouilles, pourtant localisées sur une petite superficie de quelques dizaines de mètres carrés permet en effet d’assurer une continuité historique exceptionnelle de 60 siècles, jusqu’au siècle dernier ! 

Ces résultats sont la preuve que la plaine de Pélissanne, circonscrite entre les Costes au Nord, les collines de La Barben à l’Est, et les collines de Lançon au Sud, n’était pas le vaste lac dont parlent certains historiens. Qu’il y ait eu des marais est indéniable, mais l’essentiel des terres était hors d’eau, constitué de terres cultivables et de pacages, gagnées par les Ligures sur les forêts du paléolithique. D’ailleurs, ces terres devaient bien être hors d’eau pour permettre l’établissement dans la durée de ces grands axes de communication Nord/Sud et Est/Ouest, qui depuis des temps immémoriaux se croisent dans la plaine de Pélissanne. Les vestiges retrouvés à St Laurent prouvent que ce lac, s’il existait, ne pouvait qu’être situé beaucoup plus à l’Ouest, au voisinage de Grans, plus bas en altitude.

Dès l’antiquité, Pélissanne occupe une place privilégiée près du carrefour entre l’une des routes qui relient les régions côtières de la Méditerranée et de l’Etang de Berre aux peuples de la Provence, du Rhône et des Alpes, d’une part et celle qui relie la Catalogne au Nord de l’Italie, d’autre part, selon un axe Est-Ouest (route mythologique d’Héraclès). La route Nord/Sud permet entre autres de relier Pélissanne aux sites d’extraction du silex du Vaucluse (probablement près de Murs, à 60 km par Cavaillon et Coustellet) et aux “carrières” de galets de la Durance (de Cadenet à Orgon). Puis, dès le troisième millénaire avant J.C., l’élevage vient compléter l’agriculture. 

Pélissanne sort du moyen-âge partagée en deux fiefs : Cabardel, sa partie située au Sud, en rive gauche de la Touloubre dépend de l’Archevêque d’Arles, tandis que la partie Nord, en rive droite est rattachée à l’Abbaye de Montmajour. La dépendance romaine d’Arles a ainsi perduré au travers de toutes ces époques troublées. Mais la population de Pélissanne est tombée à environ 270 habitants (en 1471) !

L’administration communale est en ces temps confiée à des Consuls, élus par les notables. Dans un souci d'unité territoriale, ces consuls acquièrent le fief de St Laurent de Cabardel en 1598, acheté à crédit aux archevêques d'Arles. Les Consuls de Pélissanne, devenus enfin seigneurs de Pélissanne réunifiée, font alors graver en 1625 des armoiries (où figure un pélican), qui sont devenues le symbole de notre ville : Pélissanne !

LA CACHE...

Cette cache fait suite à une précédente cache traditionnelle de Ledeun88 publiée le 12 septembre 2011 et archivée le 31 juillet 2018, qui a bien vécu ! On espère que cette nouvelle cache, qui arrive dans la continuité, saura lui rendre le bel hommage quelle mérite !

Il s'agit d'une multicache, les coordonnées indiquées correspondent au WP1 où vous devrez répondre à la 1ère question. Nous vous conseillons un accès et un parking à proximité des lieux (cf. Waypoints).

Vous devrez vous rendre aux 4 WP d'étapes indiqués et répondre à un total de 6 questions.

Vous obtiendrez ainsi 6 réponses du type A, B, C, D, E et F.

Pour trouver les coordonnées de la cache, il faudra valider vos réponses dans le checkeur CERTITUDE ci-dessous, en entrant votre solution de la manière suivante : A-B-C-D-E-F, sous la forme de chiffres, ou de mots en minuscules et sans accents. Veillez bien à mettre un tiret du "6" entre chaque réponse, et ne laisser aucun espace.

Bonne découverte.

LES ENIGMES...

Rendez-vous aux 4 WP suivants, et répondez aux 6 questions, pour pouvoir valider votre réponse dans le checkeur :

WP1N 43° 37.531' E 5° 8.514'
A = Quel mot de 7 lettres est inscrit en haut et à droite du panneau accroché à l'arbre ?

WP2 - N 43° 37.513' E 5° 8.489'
B = Combien de tuiles sont alignées au sommet de la façade sud de la chapelle (cf. photo détail tuiles, ci-dessous) ? 

C = Combien y a t-il de meurtrières sur la façade sud de la chapelle ?

WP3N 43° 37.516' E 5° 8.494'
D = D'ici, combien de portes murées voyez-vous ?
E = A cet endroit, quelle construction maçonnée traditionnelle voyez-vous (mot de 5 lettres) ?

WP4N 43° 37.535' E 5° 8.532'
F = Combien de poutres traversantes y a t-il dans la ruine (ne pas compter le linteau de la porte) ?

REPONSE : A-B-C-D-E-F

LE CHECKEUR...


Additional Hints (Decrypt)

Qnaf yr purpxrhe

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.