Skip to Content

<

#creative# l'écurie hantée et le cheval fantome

A cache by p'tit cailloux Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 10/24/2018
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Le château de favreuse est le seul château de Vauhallan que l’on sait être hanté… En réalité, c’est même le seul !

Il règne, mystérieux, sur son éperon rocheux, dominant ainsi la jonction des entre la vallée des vents et la plaine du grand hurepoix. Ce château, toujours habité, possède en bas du village une écurie étonnante car elle est bati sur deux niveaux !  la légende de préciser que seul un homme, sans trop d’embonpoint, pourrait se faufiler dans cette chambre. Rien de plus gros ne pourrait s’en échapper. La maçonnerie est grossière, le travail a été réalisé à la hâte, la peur a été un mauvais maître d’œuvre. Cette piece bas de plafond porte le nom de “cave du Diable”.

Il trépigne, écumant, fou, puissant, piaffant d’impatience, frappant le sol de ses sabots au dessus de vos têtes

Tout est dit, semble-t-il. Mais amis lecteurs et géocacheurs n’en croyez rien, il ne s’agit pas ici du Diable… On murmure même que les habitants du village ne tenteraient jamais de rentrer dans cette pièce. Pas un curieux, pas un téméraire et pour cause, cette pièce est hantée. Non pas d’un petit gnome ou d’une dame blanche, mais d’un cheval fantôme, à qui il est arrivé une histoire bien tragique et qui est désormais condamné à hanter ces lieux, éternel prisonnier de cette stale abandonnée.

C’est à la nuit tombée que la bête écumante devient folle. Elle se meurt d’impatience de sortir de cette prison. Ceux qui ont assisté à cette scène stupéfiante disent que le cheval ne hennit plus, il rugit de rage de rester ainsi cloîtré. La légende raconterait que ce cheval puissant est tout caparaçonné : il porterait son armure, ainsi prêt pour la guerre. Il trépigne, écumant, fou, puissant, piaffant d’impatience, frappant le sol de ses sabots. Le spectacle est saisissant, à mourir de peur. Seul le dernier coup de minuit met un terme à ses agitations nocturnes.

Les villageois enfermèrent alors la bête, pour se protéger d’elle

Son maître, le seigneur de Favreuse, se serait rendu coupable d’un bien vilain forfait : il aurait tenté d’épouser la femme du seigneur de Vilgénis, parti pour la guerre en Terre Sainte. Sa femme se prénommait Simone. L’a-t-elle rendu fou d’amour par son insolente beauté ? S’est-il entiché d’une femme inatteignable ? La légende nous dit alors ce qui suit : la belle décida d’offrir ses faveurs au vainqueur d’un tournoi. Qui étaient les deux concurrents ? Le seigneur de Favreuse et celui de Vilgénis bien sûr !

Et Favreuse perdit… Épris de vengeance, ce dernier saisit la première opportunité se présentant à lui pour enlever Simone et la ramener chez lui. Mais au moment de franchir le pont-levis, avec Simone sur son cheval, le chapelain du château -ayant vu la scène et voulant protéger sa châtelaine- se campa devant son oratoire et excommunia le traître. La nature se déchaîna alors sur l’équipée sauvage : le ciel se chargea, le tonnerre gronda, le vent tempêta et un orage d’une rare force éclata.

L’Histoire est toujours un peu facétieuse. En effet, il existe deux fins à cette légende bien malheureuse.

La première dit que deux vallées, ruisseaux et rigoles gonflés des eaux de cet orage, débordèrent brutalement et vinrent emporter avec fracas l’homme et la monture. Le cheval, pas vraiment coupable de ce qui était arrivé, se vit offrir une écurie du château, pour se reposer des tourments qu’il venait de vivre. Mais il n’en sortit jamais… Qu’advint-il de Simone, nul ne le sait. Elle regagna probablement son château, saine et sauve.

L’autre version raconte que le cheval, saisi de peur, partit au triple galop, emportant le chevalier et la dame. Le tonnerre l’effraya encore plus, l’animal se cabra et piétina ses deux passagers, dont les habitants retrouvèrent les corps le lendemain. Les villageois emmurèrent alors la bête, pour se protéger d’elle et ne laissèrent qu'un minuscule passage pour passer le palefrenier du chateau, qui vient la nourrir et le brosser quotidiennement. A la mort du palfrenier, les artisans du village scellèrent définitivement l'écurie pour enfin reposer les esprits.

Seul la cave est accessible, mais aux heures sombres de la nuit, on entendrai les sabots claquer au dessus de nos têtes...Si d’aventure vous passiez près de l'écurie de Favreuse, n’oubliez pas de vous munir d’une pomme ou d’un sucre, c’est peut-être là la clé d’une promenade sereine…

Additional Hints (Decrypt)

yvfrm ovra...qrf vaqvprf fbag qnaf yr grkgrnggragvba ovra gbhg , wr qvf ovra gbhg erzrgger ra cynpr ninag qr cnegve, yr wrh a'ra fren dhr cyhf rssenlnag

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

19 Logged Visits

Found it 16     Write note 2     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.