Skip to Content

<

100 ans nous séparent

A cache by Turzunell35 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : Sunday, November 11, 2018
Difficulty:
1 out of 5
Terrain:
1 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


L’armistice du 11 novembre 1918 a pris effet à la onzième heure du onzième jour du onzième mois de la quatrième année de la première guerre mondiale. Très exactement quatre ans, trois mois et neuf jours de combats terriblement meurtriers. Il avait été signé six heures plus tôt, un peu après 5 heures du matin, par les représentants alliés et allemands dans le wagon d’état-major aménagé du général Foch, dans la clairière de Rethondes en forêt de Compiègne. Il marquait la victoire des armées alliées et la capitulation de l’Allemagne.

Armistice du 11 novembre 1918 | historyweb armistice du 11 novembre 1918 L&rsquo;armistice du 11 novembre 1918 armistice 11 novembre la depeche

Vers l’armistice du 11 novembre 1918

Malgré le traité de Brest-Litovsk, signé le 3 mars 1918, qui avait amené à la reddition de la Russie et permis à l’Armée allemande de se concentrer sur le front de l’Ouest, la situation était mauvaise pour les troupes du Kaiser. En juillet 1918, les armées alliées étaient solidement renforcées par quarante-deux divisions américaines. Après avoir subi une ultime offensive pendant les premiers mois de l’année, elles avaient finalement contenu avec succès des divisions allemandes à bout de souffle lors de la seconde bataille de la Marne, et était parvenu à lancer une série de contre-offensives qui les avaient largement repoussées vers le Rhin. Depuis août, les forces allemandes reculaient en bon ordre, mais avec de lourdes pertes, avec des carences terribles de renforts, de soins et de ravitaillement, sur l’ensemble du front franco-belge.

Au cours des semaines précédentes, le haut commandement allemand avait enfin compris qu’il ne pourrait plus gagner la guerre. La flotte s’était mutinée à Kiel et la révolution menaçait dans les rues. A la veille de la signature de l’armistice, le Kaiser lui-même s’était enfui aux Pays-Bas. On lui avait conseillé d’abdiquer. Le Reichstag avait proclamé la république. Les alliés de l’Allemagne – l’Autriche-Hongrie, la Bulgarie et la Turquie – s’étaient retirés du conflit. Aussi, dès le 5 octobre, l’Allemagne avait entamé des négociations avec les Alliés.

La signature de l’armistice du 11 novembre 1918

Le 5 novembre 1918, à 6 heures du matin, le caporal Maurice Hacot, en service au centre radio-télégraphique de la tour Eiffel, reçoit un message en morse émis depuis Spa en Belgique. Il s’agit de la demande d’armistice de l’état-major allemand. Le message est très rapidement transmis au haut état-major français qui informe immédiatement Georges Clémenceau. Deux jours plus tard, le 7 novembre, un représentant du gouvernement allemand, Matthias Erzberger, arrive dans les lignes françaises accompagné d’une petite délégation de plénipotentiaires. Ils sont d’abord escortés jusqu’au village de La Capelle avant d’être convoyés par voitures jusqu’à la clairière de Rethondes. Ce lieu discret était aménagé avec deux voies ferrées parallèles servant à déplacer les pièces d’artillerie lourde. Deux trains y ont été spécialement stationnés. Celui du maréchal Foch, et un pour recevoir les délégués allemands.

Les discussions s’engagent. En réalité, les allemands se rendent très vite compte que leur marge de négociation est quasi nulle. Les alliés leur soumettent un texte énonçant toutes leurs conditions, auquel Foch avait fini par apposer sa signature finale en usant de son autorité de chef suprême des armées alliées après un mois de tergiversations stériles entre les différents dirigeants des puissances alliés. Les clauses arrêtées par le texte sont très strictes. Sous quinze jours après la signature par les parties, l’Allemagne doit évacuer tous les pays qu’elle a envahi, l’Alsace-Lorraine, la rive gauche du Rhin et une bande de dix kilomètres sur la rive droite. Sous trente jours, elle doit abandonner les têtes de pont de Mayence, Coblence et Cologne. Tous ses soldats stationnés dans des pays alliés de l’Allemagne doivent réintégrer leurs frontières. Elle a en outre l’obligation de livrer un impressionnant matériel de guerre, entre autres 5000 canons, 1700 avions, tous ses sous-marins, 5000 camions, 5000 locomotives et 150 000 wagons. Les alliés se montrent inflexibles. Foch en particulier qui est sur la même ligne dure défendue par Clémenceau. D’autant plus que le 9 novembre, la situation se dégrade brutalement en Allemagne.  Le Kaiser abdique et s’exile au Pays-Bas. Pour les délégués allemands réunis à Rethondes, le coup est rude et anéantit définitivement leurs maigres espoirs d’obtenir quelques concessions favorables de la part des alliés. Dès le 10, le nouveau gouvernement de Berlin, qui craint par dessus tout de se faire déborder par les mouvements révolutionnaires d’extrême gauche, leur fait parvenir des messages pressants pour signer l’armistice au plus vite, sans plus chercher à discuter.

L’armistice est donc finalement signé très tôt le lendemain, au petit matin du 11 novembre 1918. Foch réunit dans son wagon son chef d’état-major, le général Weygand, ainsi que les amiraux britanniques Wemyss et Hope. Ils sont bientôt rejoints par les deux représentants du gouvernement allemand, Matthias Erzberger et le Comte von Oberndorff, accompagnés de deux officiers allemands .Peu après 5h, les délégations assises face à face dans le wagon signent officiellement l’armistice. Il entre en vigueur sur le front le même jour à 11 heures pour une durée de 36 jours.  Il sera renouvelée trois fois, à chaque fois dans le même  wagon, mais à Trèves : le 12 décembre pour un mois, le 16 janvier 1919 pour un mois supplémentaire, puis le 16 février 1919 pour une durée illimitée. À la suite de cet armistice est signé le traité de Versailles, le 28 juin 1919.

Signature de l’armistice du 11 novembre

 

Je donne un RDV aux joueurs le 11 Novembre 2018 soit 100 ans après le fin de la 1ère guerre mondiale

Dalc'homp Sonj ! Souvenons-nous

l'event débutera à 13h30 et prendra fin à 14h00

au programme :

-échanges d'objets voyageurs

- photo de groupe

-signature du logbook

et visite du monument aux morts

au cours de l'event il sera fait locution de quelques fait historiques.

Passionés d'Histoire ou pas, je vous attend nombreux

Additional Hints (No hints available.)



 

Find...

30 Logged Visits

Write note 6     Will Attend 12     Attended 11     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.