Skip to Content

<

La Seine et ses crues au pont de la Concorde

A cache by fafahakkai Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 11/19/2018
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


La Earthcache / The Earthcache

           ► Caractéristiques hydromorphologiques de la Seine à Paris

La Seine à Paris est un fleuve atypique quant au profil de son lit majeur.
Contrairement à d'autres endroits de son cours, son lit ne présente pas naturellement des rives basses et vastes zones marécageuses.

Cela s'explique par deux raisons :

- D'une part, contrairement à ce qu'on pourrait penser, le lit relativement étroit de la Seine n'est pas dû à un endiguement artificiel par l'Homme, mais à des contraintes géologiques de formations résistantes à l'érosion ayant entrainé le creusement d'un lit étroit entre la Montagne Sainte Geneviève et les buttes du bord de la rive droite.
La largeur globale du lit majeur, que peut occuper le fleuve lors des plus grandes crues, n'a jamais excédé 800 mètres.

- D'autre part, les couches superficielles du lit majeur sont principalement constituées de sable (et non de vase) ce qui assure un bon drainage et peu de rétention dans de vaste zones humides, à l'exception d'une plaine basse au niveau du Champ de Mars.

Par ailleurs, du fait d'une hétérogénéité des formations rocheuses sous-jacentes, les méandres de la Seine au coeur de Paris adopte un profil de lit asymétrique.

La rive gauche est une grève en pente douce et régulière depuis le bord du lit majeur jusqu'au creux du fleuve ; elle est caractéristique des zones à faibles courant facilitant le dépôt des sédiments.
La rive droite est beaucoup plus abrupte et surélevée et se présente plutôt sous la forme de berges à bords verticaux. Cela s'explique par une vitesse de courant plus élevée ayant entraîné une zone d'érosion des alluvions superficiels.

Les caractéristiques géo-morphologiques de la Seine à Paris (pas ou peu de zones marécageuses servant de tampon, étroitesse du lit majeur) provoquent de fortes fluctuations du niveau du fleuve et constituent un caractère aggravant des crues.

           ► Les Crues de Seine

Le débit de la Seine varie naturellement, selon les saisons, de quelques dizaines de mètres cubes par seconde à plus de mille cinq cents mètres cubes par seconde.
Il en résulte des variations importantes du niveau d'eau, qui peut aller de quelques décimètres à plus de huit mètres.

Quand le niveau du fleuve dépasse son niveau moyen, on parle de crues. A Paris, cela se produit quand le fleuve dépasse le niveau de 5,70 mètres.

Les crues fluviales sont souvent classées selon leur fréquence de survenue ; on parle de crues décennales (sur la Seine à Paris, il s'agit de côtes inférieures jusqu'à 5,85 mètres) ou de crues centennales.
Dans l'histoire récente de la Seine parisienne, 3 crues ont été qualifiées de centennales :
- la crue de février 1658 : il s'agit de la crue la plus importante enregistrée ; la hauteur d'eau était alors de 8,81 mètres.
- la crue de décembre 1740 : le niveau de la Seine a atteint 7,90 m.
- la crue de janvier 1910 : le fleuve est monté jusqu'à 8,42 m le 28 janvier à l’échelle de mesure du pont de la Tournelle et a inondé une grande partie du cœur de la capitale.

Les crues de la Seine sont généralement occasionnées par la conjonction de plusieurs facteurs :
- pluviométrie importante
- neige et gel
- débordement de plusieurs cours d'eau : Yonne, Loing, Grand Morin
- sous-sols saturés dans tout le bassin parisien (en forme de cuvette)

A Paris, les inondations se manifestent par des crues lentes de la Seine. Pour une crue de type 1910, il faut en moyenne 10 à 15 jours pour atteindre le seuil maximum, et encore plus pour la décrue (35 jours environ).
La période critique de survenance du risque d’inondation s’étend traditionnellement de novembre à mars, ou la pluviométrie est la plus élevée.

Pendant longtemps, la surveillance du niveau de la Loire a été dévolue à un système original d'échelle des hauteurs d'eau au niveau de l'ancien pont de la Tournelle et a servi de référence des niveaux de Seine de 1719 à 1918.
Il a donc connu les principales crues du fleuve de l'histoire moderne de la ville.

           ► Vers une meilleure maîtrise du fleuve : la roche au secours de l'Homme

Les ouvrages d'art majestueux qui bordent la Seine dans Paris conservent la forme naturelle de son lit et de ses rives, c'est à dire la grève basse sédimentaire de la riche gauche convexe et au contraire la berge abrupte de la rive droite concave érodée par le courant vif et profond des crues.

Pour canaliser les excès du fleuve et protéger la ville, les architectes des siècles passés ont mis à profit la richesse géologique de la région afin de mettre en place de hauts murs de soutènement.
C'est en effet la pierre locale, le calcaire du Lutécien, qui constitue les pans de ces parois de soutènement, ainsi que les principaux piliers du Pont de la Concorde.

Cette roche sédimentaire est un calcaire bio-détritique plus ou moins sableux (taille des grains millimétriques) et très fossilifère. Il contient un grand nombre de fossiles de cérithes (gastéropodes allongés).

Ce calcaire présente parfois des déformations particulière aux roches carbonatées.
Sous un régime compressif, des parties de la roche se dissolvent. Ces zones de dissolution resteront marquées dans la roche, sous la forme de surfaces crénelées appelées stylolithes.

           ►  Hydromorphological characteristics of the Seine in Paris

The Seine in Paris is an atypical river when the profile of its major bed.
Unlike other parts of its course, the major bed of the Seine in Paris does not naturally have low banks and vast marshy areas.

This can be explained for two reasons:

- On the one hand, contrary to what one might think, the relatively narrow bed of the Seine is not due to an artificial containment by Man, but to geological constraints of relatively hard formations having caused the digging a narrow bed between the Sainte Genevieve Mountain and the hillocks on the edge of the right bank.
The overall width of the major bed, which can occupy the river in case of the largest floods, has never exceeded 800 meters.

- On the other hand, the superficial beds of the major bed consist mainly of sand (and not of mud) which ensures good drainage and little retention large wetlands, with the exception of a low plain at the field level. Of March.

In addition, due to the heterogeneity of the underlying rock formations, the meanders of the Seine in the heart of Paris adopt an asymmetrical minor bed profile.

The left bank is a gentle and smooth slope from the edge of the channel to the bottom of the river; it is characteristic of low current areas facilitating sediment deposition. The right bank is much steeper and elevated, it is rather in the form of banks with vertical edges. This is explained by a higher current velocity, having resulted in an area of ​​erosion of superficial alluvium.

The geo-morphological characteristics of the Seine in Paris (no or few swampy areas serving as buffer, narrowness of the major bed) cause strong fluctuations in the level of the river and therefore constitute an aggravating character of the floods.

           ►  The Seine Floods

The flow of the Seine naturally varies, according to the seasons, from a few tens of cubic meters per second to more than one thousand five hundred cubic meters second. This results in significant river level variations, which can range from a few decimetres to more than eight meters.

When the level of the river exceeds its average level, we speak of floods. In Paris, this happens when the river exceeds the level of 5.70 meters.

Fluvial floods are often classified according to their frequency of occurrence; we speak of decadal floods (on the Seine in Paris, it is about less than 5.85 meters of coast) or of centennial floods.
In the recent history of the Paris Seine, 3 floods have been qualified as centennial:
- the flood of February 1658: this is the largest flood recorded; the height of water was then 8.81 meters.
- the flood of December 1740: the level of the Seine reached 7,90 m.
- the flood of January 1910: the river rose to 8.42 m on January 28 at the bridge of Tournelle and flooded much of the capital.

The floods of the Seine are generally caused by the conjunction of several factors:
- heavy rainfall
- snow and frost
- Overflow of several rivers: Yonne, Loing, Grand Morin,
- saturated basements throughout the Paris basin (bowl-shaped).

In Paris, the floods are manifested by slow floods of the Seine. For a flood type 1910, it takes on average 10 to 15 days to reach the maximum threshold, and more for the recession (35 days).
The critical period of occurrence of flood risk traditionally extends from November to March, where rainfall is highest.v

For a long time, the monitoring of the level of the Loire was devolved to an original system of water level scale at the old bridge of Tournelle and served as a reference level of the Seine levels from 1719 to 1918 He thus knew the main floods of the river of the modern history of Paris.

           ►  Towards a better control of the river: rock to the rescue of man

The majestic structures that line the Seine in Paris retain the natural shape of its bed and banks, ie the low sedimentary strike of the rich convex left and on the contrary the steep bank of the concave right bank eroded by the lively and deep current of the floods.

To channel the excesses of the river and protect the city, architects of past centuries have used the geological wealth of the region to set up high retaining walls.
It is in fact the local stone, the Lutecian limestone, which forms the sides of these retaining walls, as well as the main pillars of the Pont de la Concorde.

This sedimentary rock is a bio-detritic limestone more or less sandy (millimetric grain size) and very fossiliferous. It contains a large number of fossils of ceriths (elongated gastropods).

This limestone sometimes presents particular deformations to carbonate rocks. Under a compressive regime, parts of the rock dissolve; these dissolving surfaces will remain marked in the rock, in the form of crenellated surfaces called styloliths.

           ► Sources bibliographiques / Bibliographical sources

 

Les Questions / The Questions

La lecture attentive du descriptif de la cache, ainsi qu'une observation des éléments de terrain et un peu de déduction sont normalement suffisants pour répondre aux questions de cette EarthCache.
A careful reading of the description of the cache, as well as observation of terrain features and some deduction is usually sufficient to answer questions of this EarthCache.
 

Questions pour valider :"La Seine et ses crues au pont de la Concorde"
Questions to validate: "The Seine and its floods at the Pont de la Concorde"

Point 1 : N 48° 51.847 E 002° 19.179
 
Vous voici sur les quais du Port des Champs Elysées, à quelques mètres du pied du début du pont de la Concorde.
Here you are on the quays of the Port des Champs Elysées, a few meters from the foot of the beginning of the bridge of the Concorde.
 
- Question 1 : Sur quelle rive de la Seine vous trouvez-vous ? Evaluer la largeur du quai à l'endroit ou vous vous trouvez et sur la rive opposée. Est-ce cohérent par rapport à la morphologie du cours du fleuve ?
- Question 1 : On which bank of the Seine are you? Evaluate the width of the dock at the location where you are and on the opposite bank. Is it consistent with the morphology of the river?
 
- Question 2 : Vous voici devant un panneau présentant la Seine naturelle, ses étiages anciens et ses crues. Quel est le niveau du fleuve (et son débit) dans le cadre d'une grande crue ordinaire ? A partir de quelle hauteur parle t-on de crues exceptionnelles ?
- Question 2 : Here you are in front of a panel presenting the natural Seine, its low water levels and its floods. What is the level of the river (and its flow) as part of a large regular flood? From what height are we talking about exceptional floods?
 
- Question 3 : Observer la roche formant les murs de soutènement dans la zone à gauche du panneau présentant le port des Champs Elysées vers 1.50 mètres de hauteur. Décrivez-vous ce que vous y voyez et déduisez en la nature de cette roche.
- Question 3 : Observe the rock forming the retaining walls in the area to the left of the panel presenting the port of the Champs Elysees to 1.50 meters in height. Describe what you see there and deduce in nature from this rock.
 
Point 2 : N 48° 51.844 E 002° 19.187
 
Décaler vous de quelques mètres sur la droite et approchez-vous du premier pilier du pont de la Concorde, se trouvant sur le quai.
Shift a few meters to the right and approach the first pillar of the bridge of the Concorde, lying on the dock.
 
- Question 4 : Observer le pilier du pont devant vous (pilier de forme arrondie). Vous pouvez noter de nombreuses stigmates sur ce pilier.
Sont-ils dus à la force du courant des crues qui se sont succédé depuis la mise en place du pont en 1787 ?
- Question 4 : Observe the bridge pillar in front of you (rounded pillar). You can note many stigmas on this pillar.
Are they due to the strength of the current of floods that have followed since the installation of the bridge in 1787?
 
Vous pouvez vous loguer sans attendre notre confirmation, mais vous devez nous envoyer les réponses en même temps soit par mail via notre profil (fafahakkai), soit via la messagerie geocaching.com (Message Center).
S'il y a des problèmes avec vos réponses nous vous en ferons part. Les logs enregistrés sans réponses seront supprimés.
Une photo de vous ou de votre GPS avec la Seine et le pont de la Concorde en arrière plan est la bienvenue, mais n'est pas obligatoire.
 
You can log this cache without waiting for our confirmation, but you must send us the answers at the same time, by e-mail via our profile (fafahakkai) or by the system of Message Center of geocaching.com.
If there is a problem with your answers we will notify you. The logs recorded without answers will be deleted.
A photo of you or your GPS with the Seine and the Pont de la Concorde in the background is welcome, but is not mandatory.
 
Rappel concernant les « Earthcaches »: Il n'y a pas de conteneur à rechercher ni de logbook à renseigner. Il suffit de se rendre sur les lieux, de répondre aux questions ci-dessus et de nous renvoyer les réponses.
 
Reminder concerning "Earthcaches": there is neither a container to look for nor a logbook to sign. One need only go to the location, answer to the differents questions and send us the answers.

Additional Hints (No hints available.)



 

Find...

44 Logged Visits

Found it 43     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 35 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.