Skip to Content

<

[HV tour #103] Nexon - l'histoire du passé

A cache by johnlimousi Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 11/29/2018
Difficulty:
3.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Cette cache fait partie du "HV tour, les 200 communes de la Haute-Vienne".

[HV tour #103] Nexon

 

                                            bandeau 

 

UNom des habitants : Nexonnais, Nexonnaise

Population : 2568 (recensement de 2015)

Superficie : 40.8 Km² 

Densité : 63 hab./km²

 

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Introduction

C'est au bord du Parc naturel régional du Périgord que l'on trouve NEXON, l'une des six villes-porte de ce dernier. Situé à 18Km au sud de Limoges, Nexon offre un cadre mêlant la proximité de la campagne Limousine, et toute les commodités d'un petit centre-bourg.

Tout comme sa voisine Jourgnac, Nexon est étroitement liée à l'histoire de la religion et notamment à son saint Patron Jean Baptiste et non Saint Ferréol comme la plupart le pense. En témoigne le nom de l'église de Nexon. 

Riche d'un partimoine culturelle et religieux non négligeable, Nexon a su traversé les siècles bien au calme malgré l'agitation, et une page noire dans l'histoire de la ville au cours de la seconde guerre mondiale.

C'est donc en plein centre de la Haute-Vienne, que je vous invite à venir découvrir ces quelques vestiges, souvenirs de mon enfance.

 

L'église de la décolation de Saint Jean-Baptiste.

On a coutume de lui attribuer pour patron Saint Ferréol, toutefois, c'est bien Jean-Baptiste, à qui fut dédié le patronage de Nexon. Toutefois, L’église, des XIIe et XVe siècles, conserve le buste reliquaire de Saint Ferréol du XIVe siècle et une châsse en cuivre émaillé du XIIIe siècle, ainsi qu’une intéressante Vierge à l’Enfant, en bois, du XVIIIe siècle. L’édifice porte des vestiges de fortifications tels que le clocher en pierre et la bretèche.

 

Le château de Nexon

Le château de Nexon, fait partie des sites incontournables, de part la richesse de son histoire et des traces laissées par son passé équestre. Construit au XVIIe siècle et restauré au XIXe siècle, il restera propriété de la famille du même nom jusqu’en 1983, date à laquelle la municipalité en fera l’acquisition. Le domaine (château, écuries et parc) s'étend sur une superficie de 40 hectares, et est le témoin de l’existence du Haras, crée dès le XVIème siècle. Ce dernier étant l'un des plus anciens de France.

Aujourd'hui, le château est le siège de la Mairie de Nexon. L'Office de Tourisme met à disposition gratuitement un livret détaillé contenant des informations historiques sur le haras, le château et le parc, ainsi que des plans du bâtiment. N'hésitez pas à passer à vous y informer.

Une cache Terra aventura vous fera parcourir le cirque, le château et son parc : GC3NH4K

 

Le jardin des sens

Implanté à l'extrémité du Parc du château, le jardin est situé entre la maison de retraite et le complexe scolaire de Nexon. De là naît l'idée de faire du Jardin des Sens, avec une dimension citoyenne puisqu'il se veut être une véritable passerelle entre les générations. Ce jardin est créé pour éveiller tous les sens comme son nom l'indique : l'ouïe avec le labyrinthe des bambous que le vent fait s'entrechoquer entre-eux. Le toucher avec le jardin des écorces composés d'une trentaine d'abres. Le goût : avec le verger. La vue avec un arc-en-ciel de plantes de 53 m environ. L'odorat avec le jardin thérapeutique où les herbes aromatiques,condimentaires et médicinales offrent leurs senteurs variées.

le Jardin des Sens a également une vocation pédagogique car les plus jeunes y apprennent à découvrir la nature, la sentir, la goûter, l'écouter, et la toucher. Il faut aussi souligner et noter que tous les jardins à thème du Jardin des Sens ont été réalisés par des bénévoles avec l’aide de professionnels pour le choix des végétaux.

Une cache de ClaMat met à l'owner ce jardin : GC3VBDD

Le Sirque

Nexon est également un pôle culturel extrêment important en ce qui concerne les arts du Cirque. En effet, Le Sirque inscrit le soutien à la création artistique comme un axe fort de son projet. Dans une logique de soutien à l’emploi artistique, il accompagne sur le plan logistique et financier des équipes dont le travail artistique et reconnu et il permet également le  repérage de nouveaux talents. Ces accompagnements font l’objet de choix artistiques affirmés. Une convention de résidence territoriale a été signée avec la compagnie Circo Aereo (Jani Nuutinen). Inscrite dans un développement local et régional, ce type de résidence combine une diffusion large et diversifiée avec des actions diverses de sensibilisation.


 

Un épisode noir : Le camp de Nexon

Le camp de Nexon "centre de séjour surveillé de Nexon", a été créé en 1940 pour l'internement des prisonniers politiques, les antifascistes, les "indésirables" français(es) et étrangers et les Juifs.

Il comprenait 13 baraques permettant d'abriter 1200 internés, mais l'effectif variait de 150 à 700 détenus maximum. Il était entouré d'un réseau de barbelés et surveillé par quatre miradors, complétés par des cheavaux de frise.

Le 26 août 1942, il y eu une raffle de juifs réfugiés en Limousin. 446 Juifs dont 68 enfants furent rassemblés au camp de Nexon, et pendant la nuit du 29 août 1942, deux convois partirent de la gare de Nexon. Ces derniers furent acheminés vers Drancy et déportés vers les camps d'extermination d'Auschwitz. La veille, les habitants des maisons donnant sur le chemin du camp à la gare furent avertis qu'ils ne devaient pas se trouver dehors, ni ouvrir leurs volets. Ils devaient rester fermés.

L'attaque du camp par les FFI  le 11 juin 1944 provoqua une coupure électrique qui sera mise à profit par 54 détenus pour s'évader. Les autres internés seront acheminés à Limoges au camp du Grand Séminaire.

Le camp fut détruit en 1945. Un monument situé à la gare de Nexon est érigé en 1993 à la mémoire des internés et déportés du camp.

En 2005, un film documentaire "le camp fantôme" a été réalisé par Tessa Racine. Il fait ressurgir du passé les traces d'un camp d'internement disparu à Nexon.

 

A la manière des FFI, j'ose espérer que vous parviendrez à votre tour à aider ces réseaux et déchiffrer leurs code.

Bonne chance !!!

Lrssacgaem  rue ed orirrtiqceac sonnanea nuento  notnqsnuuantrn cnr t  tnttteed oédqedqeeer   e oe u eu  setqss 

L nssug uncvt oseo eonrx eeiee  srn ndémt nntsn cdés edieu gued ooett insft nce 

Sources :

Mairie de nexon

L'internaute

résistance française

Office de tourisme de Nexon

 

Additional Hints (Decrypt)

snvgrf yn yhzvèer

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.