Skip to Content

<

Jean-Colois d’un jour

A cache by Terraaventura Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 12/21/2018
Difficulty:
1 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: regular (regular)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Laissez-vous tenter par cette expérience geocaching en Nouvelle-Aquitaine orchestrée par les Poï'z ! Partez à la rencontre de Zabeth, Zéroïk, Zilex et les autres... qui vous feront découvrir des histoires et le patrimoine du territoire. http://www.terra-aventura.fr/

Cette multi fait partie d'un ensemble de plus de 300 caches sur la Nouvelle-Aquitaine !
Infos pratiques :
Distance :  1 km Durée : - de 1h
Ne laissez pas de TB ou geocoin dans une boîte Terra Aventura, il y a beaucoup de moldus et votre objet voyageur risque de disparaître.
Si vous voulez déclarer vos découvertes sur l'application "Terra Aventura", pensez à relever le mot mystère sur la 2ème de couverture du logbook.
 

Zéroïk « Bienvenue à Saint-Jean-de-Côle ! L’histoire de ce village au fort accent médiéval est étroitement liée à son château ainsi qu’à son prieuré. Bâti autour de sa grande place centrale et de sa remarquable halle, Saint-Jean-de-Côle regorge de trésors d’architectures qui en font aujourd’hui un des plus beaux villages de France ! Mes amis et moi vous proposons cette petite balade très accessible à la recherche de mon antre. Let’s go comme disaient nos chers ennemis les Anglais durant la guerre de Cent ans ? »

1. Le Château de la Marthonie (N45° 25.274' E0° 50.309')

Zéroïk : « Mon beau château fort… Qu’ont-ils fait de toi ? snif snif »

Zabeth : « Roohh, tu ne vas pas recommencer avec ça ! Il est tout de même beaucoup plus confortable ainsi ! »

Zabeth : « On en reparlera quand il s’agira de le défendre ! »

Zouti : « Fenêtres à meneaux, tours défensives, mâchicoulis mais également des fenêtres à fronton : quel fascinant mélange de styles et d’époques en tout cas ! »

Zabeth : « N’est-il pas !? Zéroïk est un peu ronchon car « son vieux château » a subi de nombreuses modifications depuis ses premières constructions au XIIème siècle. La guerre de Cent ans, les guerres de religion ont eu raison de sa superbe ; il a fallu ainsi le reconstruire au XVème et XVIème siècle, ce qui explique ces différences de style dans son architecture. Au XVIIème siècle, le château est agrandi perpendiculairement d’une aile de style Renaissance, plus basse, et couverte d’un toit « à la Mansart » dans lequel viennent se loger de magnifiques fenêtres à fronton. »

Zéroïk : « Une extension, pourquoi pas, mais il aurait fallu des douves, des tours défensives, des assommoirs… la base quoi ! »

Zabeth : « Mais oui très cher, nous y penserons à la prochaine reconstruction ! Ces fenêtres à fronton sont tout de même bien plus lumineuses que vos affreuses meurtrières… »

Zouti : « Combien de fenêtres à fronton (ornement arrondi couronnant la fenêtre) pouvez-vous compter sur l’aile de style Renaissance du château ?

Comptez le nombre de fenêtres et notez le chiffre obtenu (impair) qui vaut A. A = _ 
 

2. Vue sur L’Église Saint-Jean-Baptiste (N45° 25.272' E0° 50.304')

Zéroïk : « Bâtie de la fin du XIème au début du XIIème siècle sur ordre de l’évêque de Périgueux, cette église a appartenu au Prieuré qui la jouxte jusqu’à la Révolution. La porte Sud a été rajoutée pour permettre l’accès des paroissiens au village. Admirez à l’Ouest cette muraille de plus de 12 mètres de hauteur… Une vraie forteresse ! »

Zouti : « Oui… c’est vrai ! Cette église est de style romano-byzantin, une architecture unique en Périgord ! Mais elle a donné bien du fil à retordre à ses bâtisseurs successifs : à l’origine la nef était surmontée d’une coupole aujourd’hui disparue. Cette coupole d’un diamètre originel de 12,60 mètres s’est écroulée à plusieurs reprises, et ce malgré les multiples renforts apportés aux piliers d’origine. L 'extérieur est richement orné : chapiteaux présentant différentes scènes de la Bible, modillons sculptés représentant des contorsionnistes (symbole de la conversion spirituelle), des lutteurs, des animaux, etc… On en compte… »

Trouvez le nombre de modillons sculptés qui arborent les corniches de l’église. Il vous sera difficile de tous les compter, aussi soyez curieux : lisez les panneaux ! Notez le nombre obtenu qui vaut B. B = __ 

Zéroïk : « Oui, c’est vrai aussi ! Mais quand même…. Tu as vu la taille de cette muraille ?? »

Zouti : « Oui oui… Autre élément remarquable dans l’architecture du site : la halle du village est accolée à l’église, et sa charpente s’appuie même sur un des piliers de l’édifice religieux ! Cette configuration, totalement atypique, est sans doute la résultante d’un conflit entre l’église et l’administration municipale. »
 

3. Les pierres d’attente (N45° 25.286' E0° 50.280')

Zouti « C’est vrai qu’ils sont hauts ces murs ! Tu as vu ces pierres qui dépassent du mur ? »

Zéroïk « Si je connaissais le maçon qui a monté ce pignon ! »

Zouti « Tout doux l’ami ! C’est volontaire ! Sauras-tu deviner pourquoi d’ailleurs ? »

  1. Les pierres d’attente sont des pierres saillantes laissées volontairement sur un parement de mur de façon à pouvoir relier solidement la nouvelle construction à à l'ancienne. Il peut également s’agir de vestiges d’un ancien rempart aujourd’hui disparu
  2. Les pierres d’attente permettaient aux couvreurs de monter aisément sur le toit pour remplacer ou replacer un élément de la couverture. Ces pierres jouent le rôle d’échelle
  3. Les pierres d’attente permettaient de fixer les échafaudages de bois lors de la construction de l’édifice.

Trouvez la bonne réponses parmi les trois propositions ci-dessus, et le notez le numéro de la bonne réponse qui vaut C. C = _ 

 

4. Le Vieux Pont (N45° 25.315' E0° 50.218')

Zéroïk « Un pont comme on ne saurait plus en faire aujourd’hui ! Il date du XVème siècle, et il n’a pas bougé d’un iota ! La route qui permettait de rallier Nontron à Thiviers empruntait ce pont, et Saint-Jean disposait alors d’un relais de poste : un lieu où étaient tenus prêts des chevaux frais pour les cavaliers en charge de la livraison du courrier. »

Zouti « (pour lui-même) Le comble pour un pont à dos d’âne hi hi ! »

Zéroïk « non à cheval ! »

Zouti « Oui oui Zéroïk ! Il s’agit d’un pont à dos d’âne et avant becs qui permet encore aujourd’hui de franchir la rivière, la Côle. Ces avant becs, en forme d’éperon, permettaient de protéger la structure du pont à l’amont. Les débris charriés par la rivière en période de crue étaient ainsi déviés du pont. »

Zéroïk « Dos d’âne et avant bec ?! Qu’est-ce donc que cette diablerie ?! »

Zouti : « Il s’agit juste d’une technique de construction qui consiste à utiliser deux pentes inclinées de part et d’autre du tablier du pont. Cela permettait notamment de réaliser une voûte semi-circulaire et de bénéficier d’une plus grande hauteur entre le lit de la rivière et le tablier du pont. »

Zouti « En parlant d’avant becs, combien en comptez-vous ? »

Observez le pont par l’amont, et comptez le nombre d’avant becs qui le protègent. Notez le chiffre D obtenu. D = _ 

Franchissez le point et prenez le chemin à droite

 

5. Vue sur le Prieuré (N45° 25.350' E0° 50.237')

Zouti : « Vous pouvez à présent observer le prieuré de Saint-Jean-de-Cole. Au premier plan, vous pouvez apercevoir la Côle dont un bras a été aménagé artificiellement en bief qui alimentait autrefois le moulin du Prieuré. »

Zéroïk : « C’est Raynaud de Thiviers, alors évêque de Périgueux, qui est à l’initiative de la création du Prieuré, avant de partir en croisade en 1101. Il s’agit d’un monastère placé sous l’autorité d’un prieur, qui abritait 16 moines qui jouaient un rôle important dans la région en matière d’économie et de notariat notamment. Comme le château de la Marthonie, le prieuré fut incendié par les anglais pendant la guerre de Cent ans, puis pillé par les protestants durant la guerre de religion. Le Prieuré disposait d’une bibliothèque dont le contenu fut brûlé à la Révolution. L’expression « Mener une vie de moine » prends tout son sens ici… Pas simple ! »

Zouti : « Pièce maîtresse du prieuré ou d’une abbaye, je suis une galerie couverte et fermée en quadrilatère entourant un jardin intérieur. Je dessers l’ensemble des lieux communautaires tels que l’église, la bibliothèque, le réfectoire. Je suis ici incomplèt(e) du fait des conflits qui marquèrent l’histoire de Saint-Jean-de-Côle : Que suis-je ? »

  1. Une cellule
  2. Une chapelle
  3. Un cloître
  4. Un couvent

Trouvez la bonne réponses parmi les trois propositions ci-dessus, et le notez le numéro de la bonne réponse qui vaut E. E = _ 

Repartez en direction du cœur de village en empruntant à nouveau le pont, arrêtez-vous sur la place du vieux pont.

 

6. La place du Vieux Pont (N45° 25.293' E0° 50.244')

 Zouti : « La place du vieux pont est entourée de maisons à l’architecture remarquable, et notamment plusieurs maison à galeries. Au n°4 se trouve une maison dont l’ouverture en forme d’ogive au rez-de-chaussée témoigne de la présence d’une échoppe au moyen-âge. La diversité architecturale des fenêtres est également étonnante ! Saurez-vous retrouver la bonne combinaison ? »

  1. Deux fenêtres à meneau simple, 1 fenêtre à meneaux croisés, 1 fenêtre à linteau sculpté­, 2 fenêtres de type œil-de-bœuf
  2. Une fenêtre à meneau simple, 1 fenêtre à meneaux croisés, 1 fenêtre à linteau sculpté­, 1 fenêtre de type œil-de-bœuf
  3. Une fenêtre à meneau simple, 2 fenêtre à meneaux croisés, 1 fenêtre à linteau sculpté­, 1 fenêtre de type œil-de-bœuf
  4. Une fenêtre à meneau simple, 2 fenêtre à meneaux croisés, 1 fenêtre à linteau sculpté­, 2 fenêtres de type œil-de-bœuf

Trouvez la bonne réponses parmi les quatre propositions ci-dessus, et le notez le numéro de la bonne réponse qui vaut F. F = _ 

Quittez la place en empruntant le canton des balsamines en N45° 25.285' E0° 50.257' que vous suivrez jusqu’en N45° 25.256' E0° 50.271' où vous emprunterez alors le canton des templiers jusqu’à la rue du Fond du Bourg que vous emprunterez par la droite.

 

7. La rue du Fond du Bourg (N45° 25.198' E0° 50.268')

Zéroïk : « La rue du Fond du Bourg est une des plus anciennes rue du village. Ses maisons à colombages ont été reconstruites au XIVème siècle et XVème siècle. Certaines maisons disposent d’un encorbellement, une avancée au premier étage, qui évitait aux propriétaires de payer trop d’impôts dans la mesure où seule la superficie au sol était sujette à l’impôt ! »

Zouti « Cette technique de construction permettait également de protéger la façade de l’eau : chaque étage qui avance au-dessus de l’autre le protège du ruissellement. »

Zouti : « Observez à présent les dessous de toit : Certaines maisons étaient équipées de poulies qui permettait de monter des charges par l’extérieur de la maison. Les escaliers exigus réalisés à l’époque ne permettaient pas le transport de marchandises encombrantes. Savez-vous dans quelle matière étaient fabriquées ces poulies ? »

Compte le nombre de lettres qui composent le nom de cette matière, et notez le chiffre obtenu qui vaut G. G = _ 

i : Vous touchez au but ! Pour accéder à l’antre de Zéroïk, il vous faudra poursuivre votre avancée rue du Fond du Faubourg. Arrivé au « vieux puits » en N45° 25.173' E0° 50.254', vous prendrez la rue du même nom à gauche puis à nouveau à gauche en N45° 25.178' E0° 50.279' afin d’emprunter le passage du fond du bourg. Bonne quête !

8. La cache !

Equation finale : N(B-A*D*E)° (B/E).(C)(B)’ E0°(B/E*D).(E)(F+E)(G)’

Bravo, vous venez de terminer le parcours !

A bientôt pour de nouvelles aventures avec les Poï’z !

 

 

 

Additional Hints (No hints available.)



 

Find...

32 Logged Visits

Found it 31     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.