Skip to Content

<

EGLISE DE CINTRE

A cache by ManueNerja, AnthoF Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 1/6/2019
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Historique

 

Cintré est un prieuré qui appartient à l'abbaye Saint-Melaine de Rennes en 1152. L'Ecclesia de Cintreyo est cité par le pape Luce III en 1185 pour confirmer cette possession. En 1230, l'abbé de St Melaine échange l'église de Cintré et la chapelle notre dame de Mordelles au parc du Pressoir, contre l'église de Melesse que le trésorier de Rennes lui cède. Quelques résidences seigneuriales de la commune sont construites au 13ème siècle ; parmi elles, le Plessis-Cintré et Bintin, qui s'étend en partie sur Talensac. En 1245, Alain de Verrière, un seigneur de la paroisse du Rheu, épouse la fille unique de Philippe, seigneur du Plessis-Cintré ; celui-ci devient seigneur de Cintré. Les blasons des Huchet de Cintré sont gravés dans la pierre d'église et peints au niveau du chœur. Le premier des Bintin, Geoffroy, était sénéchal de Rennes en 1275. En 1371 Jean et Geoffroy de Bintin étaient écuyers dans une compagnie commandée par Du Guesclin. En 1379, Thomas et Guillaume de Bintin fondent l'Association pour la défense du duché de Bretagne à laquelle adhère Jehan du Boberil. Le domaine de Bintin acquiert le bois de Talensac par mariage ; les 2 seigneuries restent réunies jusqu'en 1589. Les moines de Saint-Melaine quittent Cintré vers 1270 et cèdent le prieuré un siècle plus tard vers 1370, avec le quart des dîmes recueillies sur la commune. Une partie de ces dîmes a été donnée à Saint Melaine par un prêtre. L'abbaye conserve peu de chose à Cintré lorsque 1e prieuré s'éteint en 1411. Les anciens manoirs du Plessis et de Bintin possèdent tous deux un droit de haute justice. Celui de Bintin, muni d'une chapelle, relève du roi. Cintré est la commune la moins peuplée du canton et le commerce y reste très peu développé.

 

Eglise St Melaine XIIème XVIème XVIIème XIXème siècle Schiste et granit

 

L'église de Cintré, la plus petite du canton, est une ancienne église prieurale dépendante de l'abbaye de Saint Melaine. Elle a subi depuis le XIIème siècle de nombreuses modifications. Seule l'abside date de l'édifice primitif. Reconstruite au XVIème siècle et agrandie de deux bas-côtés en 1641, l'église reflète différentes époques de construction, et la variété de style roman, gothique et Renaissance. Le porche ouest date du XVIIème siècle. Le dallage et la toiture sont restaurés de 1857 à 1859 sous la direction de l'architecte Aristide Tourneux. La charpente visible pouvait avoir un rôle de pigeonnier ou de colombier. Un bénitier en pierre sur soubassement de schiste est visible sous le porche.

 

La nef portait autrefois des peintures murales, recouvertes dans les années 1970. La voûte de la nef est en anse de panier recouverte de lambris de bois.

 

Dans le collatéral nord se trouve un baptistère en pierre avec un décor peint.

 

Inscription

Pierre Portail de l'église Saint Melaine

On accède à l'intérieur de l'édifice par un porche surmonté d'un toit en carène.

Au-dessus du portail figure de chaque côté l'inscription « face mieux qui pourra ! » Cette phrase semble être un défi porté par celui qui a conçu le plan de l'église. Auparavant figurait la date 1641 au centre du portail, gravée sur une pierre. En raison d'un écroulement, cette pierre a été remplacée au XXème siècle.

 

Pilier (détail) 1641 Pierre Eglise Saint Melaine

 

L'inscription « 1641 » sur ce pilier date la construction de la nef sud de l'église. Cette date se retrouvait auparavant à plusieurs endroits à l'extérieur de l'église mais les pierres ont été remplacées. Ces inscriptions prouvent que les travaux entrepris en 1641 ont été considérables. A côté de cette date figure un nom qui est probablement celui d'un donateur.

 

Blason XVIIème siècle Pierre polychrome Eglise Saint Melaine

 

Les différents blasons, gravés ou peints, présents dans l'église sont ceux des Huchet de Cintré, seuls seigneurs de la paroisse.

 

Retable de la vierge XVIIème siècle Pierre Eglise Saint Melaine

 

Le personnage sculpté à gauche semble être un seigneur de Cintré. Peut être la même seigneur dont la sépulture figure à coté de la porte sud, face à l'impasse du calvaire, côté ouest. L'autel qui date du XVIIème siècle présente des éléments de l'architecture baroque que l'on retrouve sur les autres autels : colonnes, fronton triangulaire, ornementation de guirlandes et acrotères.

 

Retable du Rosaire 1650 Bois polychrome et doré Eglise Saint Melaine

 

Le centre du retable est orné d'une huile sur bois représentant la Vierge remettant à Saint Dominique et sainte Catherine de Sienne le rosaire. Ce dernier fut institué par le pape Grégoire XIII à la suite de la victoire navale de la Sainte Ligue sur les Turcs en octobre 1571 à Lépante.

 

 

Le croisillon nord qui daterait de 1574, conserve le retable de la Vierge en pierre et un autel en bois du XVIIème siècle. La Vierge à l'Enfant est représentée au centre, Joseph à droite et une statue de saint Isidore, patron des laboureurs à gauche.

La nef est séparée du chœur par un arc triomphal. Dans l'abside est visible un maître-autel du XVIIème siècle. Au centre une toile peinte représente l'Annonciation, entourée de deux sculptures représentant à droite Saint-Jean-Baptiste et Sainte-Catherine à gauche. Un vitrail avec les armoiries des Huchets de Cintré est également visible.

Le chœur communique avec la chapelle sud par un arc surbaissé sur lequel est visible les armoiries de la famille Huchet, et dont l'un des supports présente une inscription portant la date de 1641.

La chapelle au sud du chœur présente le retable de la Piéta visible au centre, Anne et Marie enfant en partie supérieure.

Le croisillon sud daterait de 1630 et serait construit à l'emplacement d'une ancienne chapelle appelée Vielle Chapelle. Nous pouvons y voir un retable du Rosaire en bois polychrome de 1650. Au centre une toile peinte représente la Vierge à l'Enfant remettant à Sainte-Catherine de Sienne et à Saint-Dominique le Rosaire. Une pierre tombale en pierre est posée sur l'autel.

Les quatre retables présents dans l'église sont inscrits au titre des Monuments historiques.

Les armes des Huchet et de leurs alliances étaient sculptées sur plusieurs pierres et peintes sur les vitraux. On les voit encore sur l'une des fenêtres du chœur.

Les murs nord et sud de la nef conservent les écus bûchés d'une ancienne litre seigneuriale.

Les seigneurs du Plessis-Cintré possédaient un enfeu dans l'église.

A l'extérieur, au niveau l'entrée de la chapelle sud se trouve une pierre tombale en schiste portant l'inscription en caractères gothiques très effacés Yves, et décorée des armes des le Vayer.


 

Le cimetière se trouvant autour de l'église a été déplacé dans les années 1970 à l'ouest du bourg.

 

Source : Plan commune, gertrude patrimoine.bzh

le patrimoine des communes d'ille-et-vilaine editions Flohic dépôt légal mars 2000 tome II

le département d'ille-et-vilaine Paul Banéat Tome1 1973

 

Additional Hints (Decrypt)

anab zntaégvdhr. Fblrm qvfperg pne vy l n qrf sraêgerf aba ybva qr yà.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

20 Logged Visits

Found it 15     Didn't find it 3     Publish Listing 1     Owner Maintenance 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 8 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.