Skip to content

<

8 Parc de l'Arbois

A cache by Equipe Rabatau Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 01/26/2019
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Nous vous proposons une randonnée de 10 kilomètres environ sans grande difficultés. Certaines boites sont des "regular" pensez donc à apporter quelques petits objets.

Ce domaine de 800 hectares est situé au cœur des 4 500 hectares du plateau de l’Arbois, au sud-ouest d’Aix en Provence. C’est un espace varié, alternant la pinède autour de l’Europôle à une végétation typiquement méditerranéenne sur le reste du plateau.
Ce site est traversé par quelques ruisseaux temporaires mais surtout il est marqué par une forte présence minérale, une faune et une flore remarquable qui lui donnent un cachet unique.
Si vous avez de la chance vous pourrez apercevoir sur ce site un couple d’aigles de Bonelli. L’Arbois est l’un des rares sites des Bouches-du-Rhône qui accueille ces oiseaux à la fois si rares et protégés.

Le Circaète Jean-le-blanc

Le Circaète Jean-le-blanc est une espèce des zones tempérées chaudes de l’Europe du Sud, du Nord de l’Afrique, du Moyen-Orient, de l’Asie centrale et du sous-continent Indien. En Europe, l’aire de distribution s’étend entre le Nord de l’Estonie, le détroit de Gibraltar et le Nord de la Caspienne,  l’essentiel des populations étant établi dans les pays méditerranéens et en Russie du Sud.

En France, le Circaète Jean-le-blanc occupe essentiellement le quart Sud-Est, région à la fois riche en reptiles, base de son alimentation, et en milieux boisés, indispensables à sa nidification. L’espèce est  migratrice. Les premiers retours sont observés dès le début du mois de mars et les oiseaux s’installent aussitôt sur leur site de reproduction, en principe celui de l’année précédente. Le nid est installé dans une zone de grande tranquillité, généralement au coeur d'un massif boisé. Le couple défend un grand territoire de 25 à 75 km2 et n'élève qu’un seul jeune par an, dans une aire très discrète cachée au sommet d’un grand arbre.

Cette faible fécondité, ainsi qu’un statut précaire en France (environ 2 600 couples) confèrent à l’espèce une valeur patrimoniale de premier ordre.
Le Circaète Jean-le-blanc présente la particularité de se nourrir presque exclusivement de reptiles. Il les capture de préférence dans les milieux très ouverts. Ces dernières années, il y a eu des observations fréquentes de circaète en chasse au-dessus des zones favorables du Plateau, en particulier
les zones de garrigues ouvertes riches en reptiles (Magenta, Collets rouges).

 

Additional Hints (Decrypt)

n pbgr qh ebpure

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.