Skip to Content

<

Supradomimontain

A cache by schilikois Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 2/3/2019
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1 out of 5

Size: Size: regular (regular)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Quel mot étrange "Supradomimontain", et pourtant il s'agit bien du nom des habitants de la commune de Oberhausbergen !!! 


Voici une petite présentation historique de la commune :

  • L'occupation des terres dans la région de Strasbourg date d'environ 600.000 ans. Au regard des éléments archéologiques et du produit des fouilles, on peut penser que les hauteurs d'Oberhausbergen ont elles aussi été, si ce n'est des lieux d'habitations, des lieux d'activités humaines comme la chasse ou la cueillette. Des éléments tangibles laissent croire à l'occupation des sols par l'homme de Néanderthal (90.000 à 40.000 avant JC). Puis vers 5.000 avant JC, des groupes humains s'installent autour de Strasbourg apportant avec eux l'agriculture et l'élevage, entrant ainsi dans l'ère néolithique. L'emplacement actuel du Valparc a été occupé par des habitations aux alentours de 725 à 450 avant JC.
     
  • Le site d'Oberhausbergen a vraisemblablement été occupé durant l'Antiquité. L'aqueduc gallo-romain allant de Kuttolsheim à Strasbourg et passant par Oberhausbergen, la Bataille d'Argentoratum vers 357, les nombreuses pièces de monnaies romaines retrouvées dans les champs sont des preuves de l'occupation du site. La chute de l'empire romain en 406, l'invasion des peuples germaniques puis des Huns n'ont laissé que peu de traces archéologiques même s'il s'agissait sans doute d'une période sombre pour l'Alsace. Cependant, quelques découvertes archéologiques laissent penser que le site était occupé également à l'époque mérovingienne.
     
  • C'est vers 763 qu'apparaît la première dénomination du village sous le nom de Hugesperg (la colline de Hugues) ancien bien des Ducs d'Alsace. Au Xème siècle le Haut et le Bas-Hugesbergen sont cédés à Saint-Thomas par l'évêque RICHWIN. 
     
  • Le 8 mars 1262, Oberhausbergen a été le théâtre d'une bataille historique entre les troupes de Walter de GEROLDSECK évêque et seigneur de Strasbourg et les Strasbourgeois qui souhaitaient se soustraire à l'autorité de l'évêque. La cavalerie de l'évêque fut vaincue par les fantassins strasbourgeois, libérant la ville du joug de son seigneur.
     
  • Après cet épisode, ce n'est que vers 1360 que l'on reparle d'Oberhausbergen en tant que bien d'Empire. Puis du début du XVè siècle jusqu'à la Révolution, Oberhausbergen sera le fief de la famille ZORN de PLOBSHEIM.
     
  • Durant la Réforme, Oberhausbergen, mais plus généralement l'Alsace, a été chahutée par des guerres entre catholiques et protestants. La commune sera incendiée en mai 1646, deux ans avant la fin de la Guerre de Trente ans, mais les circonstances de cet incendie ne sont pas précises.
     
  • Avant la Révolution Française, Oberhausbergen comptait 290 habitants. L'Alsace se prépare à cette époque à participer à ses premiers Etats Généraux et le cahier de doléances rédigé pour l'occasion à Oberhausbergen est l'un des rares conservé à ce jour pour la Basse-Alsace. On y apprend notamment que la commune est écrasée par les taxes et impôts divers. Fin 1789, l'Assemblée constituante réorganise l'administration municipale et met en place des « agents municipaux » que l'on nommera bien plus tard des maires. Le premier à tenir cette fonction à Oberhausbergen serait Michel LOBSTEIN. A la suite de cette réorganisation, Oberhausbergen devient chef-lieu de canton jusqu'en 1835.
     
  • En 1815, Oberhausbergen est le théâtre d'une bataille qui opposa les troupes autrichiennes à l'armée napoléonienne. Les troupes autrichiennes avaient dressé leur quartier général « au château » (propriété actuelle de la famille DIEBOLT). Les troupes françaises prirent par surprise les autrichiens au saut du lit, mais cela ne suffit pas à les rendre victorieux et elles durent se replier vers Strasbourg. Cet affrontement est reconnu comme étant le dernier grand combat du Premier Empire.
     
  • La guerre de 1870-71, s'achève avec la cession de l'Alsace et d'une partie de la Lorraine à l'Allemagne. Guillaume 1er décide donc de fortifier Strasbourg, capitale de ce nouveau Reichsland, en construisant 14 forts ceinturant la ville. Le site d'Oberhausbergen est très vite retenu en raison des avantages que propose la colline. La construction du fort V débutera en 1872, nécessitant 240.000 m3 de terrassement et 160.000 m3 de maçonnerie. Après avoir été expropriés, les paysans de la commune participent aux travaux de terrassement. Des milliers d'ouvriers français et étrangers participent à la construction de cet ouvrage militaire qui doit pouvoir accueillir 900 hommes en temps de guerre. Le fort Frère ne sera jamais le théâtre de bataille. Il a été tour à tour aux mains des Allemands et de Français qui l'ont réaménagé, en fonction des époques et des évolutions techniques. Le fort sera laissé à l'abandon à l'issu de la Seconde Guerre Mondiale.

  • Durant la Première Guerre Mondiale le village vit au ralenti et les témoignages sont rares. C'est entre les deux guerres mondiales que Oberhausbergen se modernise, enrichissant et diversifiant ses activités agricoles et bénéficiant de lignes de transport en commun importantes.
     
  • A partir de 1920, l'augmentation du nombre de véhicules particuliers entraine la modification des grands axes. La commune, poussée par l'augmentation du trafic entreprend des travaux de voirie et l'assèchement du centre village qui porte encore les traces (dans sa toponymie) des eaux stagnantes empêchant le développement des voies de circulation. L'arrivée progressive de l'éclairage électrique public et la construction du réservoir d'eau sur la colline, sont autant d'avancées techniques qui transforment peu à peu le village... juste avant la 2nde Guerre Mondiale.....
     
  • Après ce deuxième épisode guerrier, Oberhausbergen se reconstruit. En 1956, une nouvelle école primaire voit le jour, puis en 1967, c'est la maison Béthel qui est inaugurée, la tour hertzienne se dresse sur la colline en 1973, puis la commune se dote d'un centre sportif inauguré en 1981 et en 1991, c'est l'école maternelle Sarah Banzet qui est achevée. Plus tard en 1997, l'école primaire Josué Hoffet fait l'objet de travaux d'agrandissement.
    La physionomie d'Oberhausbergen a considérablement évoluée dès les années 80 avec la création de plusieurs lotissements et la diversification de l'habitat. La population de la commune n'a cessé de croitre jusqu'en 2014 atteignant 5 077 habitants.

Source : site officiel de la commune


La Communauté de Paroisses des Hausbergen  a été créée en 2011 sous le patronage de Sainte Odile. Elle comprend 2 lieux de culte à Oberhausbergen (chapelle Sainte Odile) et Niederhausbergen (chapelle Saint Antoine)

  • Les 3 villages Oberhausbergen, Mittelhausbergen, Niederhausbergen sont confiés au Moyen Age à trois principautés seigneuriales différentes. Au moment de la Réforme (16ème siècle), ils deviennent tous les trois protestants. Chaque village s’enrichit au fil des siècles de la construction de son lieu de culte, une église protestante.
  • Les catholiques ont de nouveau été mentionnés à la fin du 19ème siècle et les messes célébrées à partir de 1941. Ce sont des vicaires de St Florent (Cronenbourg) qui assuraient le service dominical.
  • Il a fallu attendre 1987 pour qu’une paroisse concordataire catholique soit officiellement créée par décret à Ober, avec une annexe et un lieu de culte à Nieder. Mittelhausbergen ne possède pas de lieu de culte catholique.

La chapelle Sainte-Odile fut construite en 1947, l'édifice est de forme rectangulaire, composé d'une sacristie. Le pignon est surmonté d'un clocher-mur, coiffé d'une cloche et d'une croix. Au milieu de la façade, une niche est installée au-dessus d'un auvent plat. L'intérieur renferme une statue de Sainte-Odile, accompagnée d'aveugles à ses pieds. Il est possible d'y aperçevoir une plaque remerciant la générosité de la famille Falbisaner, qui a permis la construction de cette chapelle.


La cache se situe dans le parc de la chapelle, essayez de ne pas vous faire remarquer, inutile de vous préciser que la recherche sera très difficile lors des cérémonies religieuse...

Additional Hints (Decrypt)

Nh fby rager ohvffba rg oégba, nh qéohg qr yn enzcr...

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

42 Logged Visits

Found it 37     Didn't find it 2     Write note 2     Publish Listing 1     

View Logbook

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.