Skip to Content

<

La Dordogne libournaise et ses crues

A cache by fafahakkai Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 2/7/2019
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: other (other)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


La Earthcache / The Earthcache

           ► La Dordogne

La Dordogne est un fleuve qui prend naissance au Puy de Sancy, point culminant du Massif central et conflue avec la Garonne pour former l'estuaire de la Gironde qui débouche sur l'océan Atlantique.

Comme la plupart des autres cours d'eau français de la façade atlantique, la Dordogne est un fleuve abondant, bénéficiant du climat humide et des fortes précipitations qui règnent sur la plus grande partie de son bassin.

Dans la région du Libournais, le lit mineur de la Dordogne méandre au sein de son champ d’inondation et vient alternativement butter contre les coteaux des rives gauche et droite.

           ► Les facteurs de crues dans la région du Libournais

Le bassin de la Dordogne est soumis à des risques d’inondation de caractères divers.

Dans la Libournais, nous sommes à la limite entre l'influence continentale et l'influence marine. La marée dynamique remonte jusqu’à Castillon-la-Bataille en amont du TRI de Libourne ce qui accroît les risques et l’importance de débordements à marée haute.

Les inondations sur le TRI de Libourne peuvent donc toutes être qualifiées de fluviomaritimes, bien que les facteurs continentaux soient nettement prédominants.

Les facteurs maritimes influencent le niveau de l’océan et les masses d’eau entrant depuis l’estuaire : l’importance du coefficient de marée, la puissance du vent et la pression atmosphérique qui augmente le niveau de la surcôte

Les facteurs fluviaux représentent les quantités d’eau en provenance de l’amont des cours d’eau, fortement tribulaires des conditions météorologiques (quantité des précipitations sur les bassins versants, fonte des neiges).

Selon les phénomènes et les conditions météorologiques, on distingue 3 types de crues :

• 1 – « les crues océaniques classiques »
Elles ont lieu principalement en hiver et au printemps. En effet le régime hydrologique fluvial est dicté par le régime des précipitations, avec les hautes eaux en hiver. Ces crues se caractérisent par une montée des eaux progressive. Ce sont les crues les plus importantes en termes de volume et de débit de pointe.

• 2 – « les crues orageuses »
Elles sont issues de pluies importantes. Une réponse forte des affluents peut entraîner un débordement brutal des ruisseaux, pouvant être la cause de crues violentes aux abords de la Dordogne.

• 3 – « Les inondations d’origine maritime »
L’analyse des crues historiques a montré que le territoire de Libourne, est vulnérables aux inondations d’origine estuarienne telle la marée tempête de décembre 1999.

           ► Les grandes crues dans le Libournais

Plusieurs crues majeurs ont marqué les derniers siècles la commune de Saint-Jean-de-Blaignac.

- Au XIXeme siècle, la région connait une crue centenale en janvier 1843, il s'agit d'une crue de débordement, c'est à dire une crue d'infuence fluviale continentale.

- Au XXeme siècle, c'est la crue de 1944 qui sert de référence à la crue centennale ; elle se caractérise également par une crue par débordement.

- La fin du XXeme siècle est marquée par la crue de 1999, qui cette fois prend une origine de submersion marine. Son niveau de côté a atteint à Libourne le même niveau que celle de 1944.
La région de Saint-Jean-de-Blaignac, plus en amont, a été proportionnelle moins impactée.

           ► La roche au service de l'homme

Si une des principaux moyens de régulation de la Dordogne est la mise en place en amont de barrages, ces ouvrages d'art ne protègent que pendant les crues les plus fréquentes en régulant les débits d’eau. Lors des crues centennales, ces barrages n’ont aucun effet.

Une façon de lutter contre les fortes crues est de préserver les palus, ces vastes zones humides qui servent de zones tampons pouvant limiter la propagation de l'eau et sa montée.

Enfin, de nombreux ouvrages d'arts sont mis en place (digues, rehaussement et renforcement des berges) en utilisant les ressources géologiques locales.

On peut retrouver, selon leur position au niveau du fleuve des ouvrages d'arts construits en utilisant les 3 familles de roches existantes :

           ~ Les roches sédimentaires

Les roches sédimentaires sont d'origine superficielle par dépôts et consolidation de sédiments détritiques ou organiques.
Ce sont des roches plutôt tendres, de couleur claire, rayables par une lame en métal. Elle ne présente pas de nature cristalline.
Ce sont les roches de la partie aval de la Dordogne (ex : calcaire de l'Entre Deux Mers).

           ~ Les roches magmatiques

Ces roches sont issues des profondeurs de la terre, au sein du manteau.
Ce sont des roches très dures (non rayables avec un couteau) et sans schistosité. Elles sont de nature cristalline, avec des cristaux visibles (ex : le granite) ou non (ex : le basalte).
Ces roches sont présentes dans la partie amont de la Dordogne (Massif Central).

           ~ Les roches métamorphiques

Ces roches secondaires proviennent de la transformation d'une roche primitive. Elles sont très dures, suite notamment à la "cuisson" et à la compression des roches initiales.
Elles présentent généralement un aspect feuilleté (schistosité) avec de nombreux plis.
Ces roches sont assez peu présentes dans les bassins versants de la Dordogne.

           ► The Dordogne

The Dordogne is a river that originates in Puy de Sancy, the highest point of the Massif Central and merges with the Garonne to form the Gironde estuary that leads to the Atlantic Ocean.

Like most other French rivers on the Atlantic coast, the Dordogne is an abundant river, benefiting from the humid climate and heavy rainfall prevailing over most of its basin.

In the region of Libournais, the minor bed of the Dordogne meander within its field of flood and alternately butter against the slopes of the left and right banks.

           ► Flood factors in the Libourne region

he Dordogne basin is subject to flood risks of various types.

In the Libournais, we are at the limit between the continental influence and the marine influence. The dynamic tide goes up to Castillon-la-Bataille upstream of the Libourne TRI, which increases the risks and the importance of overflows at high tide.

The floods on the Libourne IRR can therefore all be described as fluviomaritimes, although the continental factors are clearly predominant.

Maritime factors influence the level of the ocean and the water bodies entering from the estuary: the importance of the tidal coefficient, the power of the wind, and the atmospheric pressure that increases the level of the surge.

The river factors represent the quantities of water coming from the upstream of the watercourses, strongly tribular of the meteorological conditions (quantity of the precipitations on the catchment basins, melting of the snows).

Depending on the phenomena and weather conditions, there are 3 types of floods:

• 1 - "classic oceanic floods"
They take place mainly in winter and spring. Indeed, the hydrological regime fluvial is dictated by the precipitation regime, with high water in winter.
These floods are characterized by a gradual rise in water. These are the most important floods in terms of volume and peak flow.

• 2 - "stormy floods"
They come from heavy rains. A strong response from tributaries can lead to a sudden overflow of streams, which can be the cause of violent floods around the Dordogne.

• 3 - "Floods of Maritime Origin"
The analysis of historical floods has shown that the Libourne territory is vulnerable to floods of estuarine origin such as the storm tide of December 1999.

           ► The great floods in the Libournais

Several major floods marked the last centuries the municipality of Saint-Jean-de-Blaignac.

- In the 19th century, the region experienced a hundred-year flood in January 1843, it is a flood of overflow, ie a flood of continental fluvial infuence.

- In the twentieth century, it is the flood of 1944 which serves as a reference to the centennial flood; it is also characterized by an overflow flood.

- The end of the twentieth century is marked by the flood of 1999, which this time takes a source of marine submersion. Its level of side reached Libourne the same level as that of 1944.
The area of ​​Saint-Jean-de-Blaignac, more upstream, was proportional less impacted.

           ► ► Rock in the service of human

If one of the main means of regulation of the Dordogne is the installation upstream of dams, these structures protect only during the most frequent floods by regulating the flow of water. During 100-year floods, these dams have no effect.

One way to combat the high flood is to preserve the palus, these large wetlands that serve as buffer zones that can limit the spread of water and its rise.

Finally, many works of art are put in place (dikes, raising and strengthening of the banks) using local geological resources.

According to their position at the river level, works of art built using the 3 families of existing rocks can be found:

           ~ Sedimentary rocks

Sedimentary rocks are of superficial origin by deposits and consolidation of detrital or organic sediments.
They are rather tender rocks, of light color, scratched by a metal blade. It does not present a crystalline nature.
These are the rocks of the downstream part of the Dordogne (ex: limestone of Entre Deux Mers).

           ~ The magmatic rocks

These rocks come from the depths of the earth, within the mantle.
They are very hard rocks (not scratchable with a knife) and without schistosity. They are crystalline in nature, with visible crystals (eg granite) or not (eg basalt).
These rocks are present in the upstream part of the Dordogne (Massif Central).

           ~ The metamorphic rocks

Secondary rocks come from the transformation of a primitive rock. They are very hard, especially following the "cooking" and the compression of the initial rocks.
They generally have a laminated appearance (schistosity) with many folds.
These rocks are not very present in the watersheds of the Dordogne.

           ► Sources bibliographiques / Bibliographical sources

Les Questions / The Questions

La lecture attentive du descriptif de la cache, ainsi qu'une observation des éléments de terrain et un peu de déduction sont normalement suffisants pour répondre aux questions de cette EarthCache.
A careful reading of the description of the cache, as well as observation of terrain features and some deduction is usually sufficient to answer questions of this EarthCache.
 

Questions pour valider :"La Dordogne libournaise et ses crues"
Questions to validate: "The Libourne Dordogne and its floods"

Le point d'origine de la EarthCache est virtuelle pour ne pas chevaucher une cache traditionnelle voisine ; les point d'observatins sont les WP1 et WP2.
The point of origin of the EarthCache is virtual not to overlap a neighboring traditional cache; the observer points are WP1 and WP2.

Point 1 : N 44° 48.814' W 0° 8.348'
 
Vous voici sur la rive gauche de la Dordogne, au niveau de la cale du vieux port de Saint-Jean-de-Blaignac. Dirigez vous vers le pilier du pont portant trois repères de crues (photo WP1).
Here you are on the left bank of the Dordogne, at the level of the hold of the old port of Saint-Jean-de-Blaignac. Head towards the bridge pillar bearing three flood markers (photo WP1).
 

- Question 1 : Quelle est la crue la plus importante enregistrée à cet endroit ? En vous aidant du descriptif, dites quelle est l'origine de la crue. Cela est-il cohérent ?
- Question 1 : What is the most important flood recorded at this location? Using the description, tell us what is the origin of the flood. Is this coherent?
 
- Question 2 : Repérer le repère de la crue de 1944, évaluer sa hauteur par rapport au sol, puis diriger vous au WP2 ou se trouve une plaque de nivellement précisant la hauteur par rapport à l'étiage.
- Question 2 : Locate the 1944 flood mark, assess its height from the ground, and then head to WP2 where there is a leveling plate indicating the height relative to the low water level.
 
Point 2 : N 44° 48.813' W 0° 8.361'
 
Vous voici devant un mur de soutènement et de rehaussement des berges, avec une plaque précisant les niveaux par rapport à l'étiage et au nivellement général (photo WP2).
Here you are in front of a wall of retaining and raising banks, with a plate specifying the levels compared to the low water and the general leveling (photo WP2).
 

- Question 3 : En vous aidant de vos évaluations à la question 2 et des informations de la plaque, estimer la hauteur d'eau lors de la crue de 1944 par rapport à l'étiage de la Dordogne.
- Question 3 : Using your assessments in question 2 and information from the plate, estimate the height of water during the flood of 1944 compared to the low water of the Dordogne.
 
- Question 4 : Décrivez le bloc de roche de la zone rouge (couleur, dureté, taille des grains, présence de cristaux, présence de schistosité). Déduisez-en la nature de la roche. Est-ce que cette nature est cohérente au regard de la carte géologique régionale ?
- Question 4 : Describe the rock block of the red zone (color, hardness, grain size, presence of crystals, presence of schistosity). Deduce the nature of the rock. Is this nature consistent with the regional geological map?
 
Vous pouvez vous loguer sans attendre notre confirmation, mais vous devez nous envoyer les réponses en même temps soit par mail via notre profil (fafahakkai), soit via la messagerie geocaching.com (Message Center).
S'il y a des problèmes avec vos réponses nous vous en ferons part. Les logs enregistrés sans réponses seront supprimés.
Une photo de vous ou de votre GPS avec la Dordogne en arrière plan est la bienvenue, mais n'est pas obligatoire.
 
You can log this cache without waiting for our confirmation, but you must send us the answers at the same time, by e-mail via our profile (fafahakkai) or by the system of Message Center of geocaching.com.
If there is a problem with your answers we will notify you. The logs recorded without answers will be deleted.
A photo of you or your GPS with the Dordogne in the background is welcome, but not mandatory.
 
Rappel concernant les « Earthcaches »: Il n'y a pas de conteneur à rechercher ni de logbook à renseigner. Il suffit de se rendre sur les lieux, de répondre aux questions ci-dessus et de nous renvoyer les réponses.
 
Reminder concerning "Earthcaches": there is neither a container to look for nor a logbook to sign. One need only go to the location, answer to the differents questions and send us the answers.

Additional Hints (Decrypt)

Nggragvba nhk zneérf à sbegf pbrssvpvragf bh à yn zbagér qrf rnhk qr yn Qbeqbtar ra pnf qr pehr, yn pnpur crhg êger cnesbvf vanpprffvoyr.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

3 Logged Visits

Found it 2     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 13 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.