Skip to Content

<

Bouligneux - L'église Saint Marcel

A cache by Bilgert Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 05/31/2019
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


L'édifice actuel pourrait être du XIème/XIIème siècle, mais a subi plusieurs modifications notamment au XIXème siècle.
Actuellement l'intérieur est l'objet de travaux de restauration.
Le clocher en partie détruit pendant la Révolution a été reconstruit peu après.
Au bâtiment primitif ont été rajoutées deux chapelles et une sacristie.

La chapelle nord, dite "Chapelle des seigneurs", a été fondée par Pierre de La Palud, seigneur de Bouligneux, en 1406 (plaque de fondation toujours existante, ISMH). Elle comporte également :
Une pierre tumulaire (ISMH), à l'origine polychrome, gravée au trait, représentant Pierre de La Palud en armure, avec par-dessus un vêtement à manches courtes et large d'hermine. A son côté, Marguerite de Montchenu son épouse, revêtue d'une robe à collet montant dont les manches pendantes sont à bords dentelés ; un lion et un chien respectivement à leur pieds. La bande d'hermine et les bords dentelés des manches, sont là pour rappeler leurs armes respectives : de gueules à la croix d'hermine pour les La Palud ; de gueule à la bande d'or, vivrée, pour les Montchenu.

Le caveau des La Palud existe probablement sous la pierre tombale, plusieurs épitaphes se trouvant par ailleurs dans la chapelle ainsi qu'un litre funéraire seigneuriale armoriée.
Un remarquable retable/calvaire (ISMH) en pierre polychrome composé de trois croix (XVème/XVIème siècle) représentant le Christ crucifié, la Vierge et Saint Jean éplorés à ses pieds et de chaque côté le bon et le mauvais larron. Les statues des fondateurs agenouillés se faisant face se trouvaient également dans l'accolade du retable (Elles ont malheureusement disparu depuis quelques années seulement).

Eclairée par deux baies gothiques, la voûte est en croisée d'ogives dont les branches reposent sur quatre culs-de-lampe historiées. Ceux-ci, en pierre polychrome, représentant le symbole des quatre évangélistes (tétramorphe), porteurs chacun d'un phylactère, sont d'une facture exceptionnelle.

La sacristie et la chapelle sud sont de la première moitié du XVIIème siècle. dans cette dernière se trouve un bel autel "tombeau" du XVIIIème siècle, en pierre rose, surmonté d'un tabernacle en bois doré. Celui-ci était en fait le maître-autel dont l'emmarchement subsiste dans le choeur.
Deux campagnes de restauration (1860 et 1888) ont profondément modifié l'aspect intérieur de la nef et du choeur. l'extérieur également, a reçu l'ajout de contreforts et un crépissage de l'ensemble.

La nef était entièrement lambrissée de bois jusqu'en 1888, date à laquelle on entreprit de voûter complètement l'église. Dans le même temps les baies furent agrandies. Près de la porte un grand bénitier de pierre (ISMH) a perdu sa croix centrale (XIIème siècle ?) et possède un piétinement important de facture primitive.
Le choeur, comporte encore quelques éléments romans : deux chapiteaux soutenant deux des quatre branches de la voûte en croisée d'ogives, une base de colonne et un entablement courant sur les trois faces. Il a été aménagé au XIXème, avec la création d'un ensemble de niches de statues et la mise en place du mobilier actuel.
Celui-ci, est un exemple rare et conservé de cette époque. Il est à ce titre protégé (ISMH). On peut remarquer d'une part, les bannières de procession, notamment celle de Saint Marcel patron de l'église, d'autre part, en métal moulé de style néogothique : le maître-autel surmonté de la croix, du tabernacle et des chandeliers, l'autel de la chapelle nord, la chaire à prêcher, et la table de communion (ancrée sur trois anciennes tables d'autel réemployées).

Cependant, une campagne de sondage réalisée au cours de l'été 2005 a permis de mettre à jour des peintures extrêmement intéressantes. Côté sud du choeur, découverte d'un décor peint monumental (fin XIIIème/début XIVème siècle ?). Trois représentations ont été ainsi dégagées :
- en haut à droite, un homme (Saint Mathieu ?), à gauche, un aigle de profil (Saint Jean ?), qui pourraient être les deux premiers éléments d'un tétramorphe ;
- en bas à droite, la tête nimbée et le début du buste d'un homme imberbe, la main posé sur un livre.

La façade, restaurée en 1860, comporte un élégant portail roman (ISMH) dont les colonnes sont surmontées de chapiteaux à feuillage, de style corinthien et supportant une archivolte ornée de palmettes. On voit également, de chaque côté de l'entrée, deux plaques funéraires (ISMH), l'un datée de 1230, l'autre de 1272.
Au haut des murs extérieurs de la nef, court une corniche reposant sur ses modillons, inscrivant l'édifice dans l'époque romane.

ISMH : Inventaire Supplémentaire des Monuments Historiques



Association des Géocacheurs du Nord Isère et d'Ailleurs

Infos, actualités, astuces, aide à l'organisation d'events, ...

Cliquez sur le logo pour consulter le blog.


Additional Hints (Decrypt)

Fnhs unaqvpncéf.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

9 Logged Visits

Found it 8     Publish Listing 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 6 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.