Skip to Content

<

Attaque du pont suspendu de Chazey sur Ain

A cache by Zarnould's 62 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 06/08/2019
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: regular (regular)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Histoire du pont suspendu de Chazey sur Ain :

Un premier pont en bois semble avoir existé à l'emplacement du pont de Chazey, dès 1760. D'une solidité précaire, il est remplacé par un bac à traille jusqu'à la construction du pont suspendu, à la fin des années 1820Ce pont suspendu comprenant une seule travée pour 125 mètres de portée est l'œuvre des architectes Jules et Marc Seguin ainsi que de Joseph Chaley.

Bataille de Meximieux :

Le 30 août 1944, une avant-garde dirigée le colonel Murphy et appartenant à la 45e division d'infanterie arrive à Meximieux, ville désertée par les Allemands depuis plusieurs jours. L'objectif de cette avant-garde est de permettre à l'armée américaine, qui a débarqué en Provence quelques semaines auparavant, de bloquer la retraite allemande aux environs de Mâcon. Des tanksde la 11e Panzerdivision se positionnent alors près de Montluel et à proximité du camp de La Valbonne. Le commandement allemand décide de séparer la division en deux groupes d'attaque :

  • le premier groupe partirait de Dagneux, tenterait de prendre La Valbonne et le camp militaire avant de repartir direction Nord-Ouest sur Meximieux ;
  • le second groupe serait chargé de reprendre le village de Béligneux où une guérilla oppose les Allemands à des maquisards du camp Didier.

À Meximieux, le colonel Murphy installe un PC au petit séminaire en vue du combat contre les Allemands qui semble inéluctable. De son côté, le Lieutenant-colonel Michael S. Davison installe des chars M10 autour de Meximieux et autour de Charnoz-sur-Ain en prévision d'une bataille défensive.

Les Allemands lancent finalement trois groupes d'attaque le 31 août :

  • le Kampfgruppe Bode sur Chalamont et Versailleux ;
  • le Kampfgruppe Müller sur Béligneux et Bourg-Saint-Christophe ;
  • le Kampfgruppe Kilp sur La Valbonne.

Les affrontements entre le Kampfgruppe Kilp, d'une part, et les américains et la compagnie Giraud (du nom du Lieutenant Roger Giraud), d'autre part, des maquis de l'Ain débutent dans la nuit du 30 au 31. La journée du 31 août voit de nombreuses pertes en hommes et en matériel chez les Allemands, notamment à cause des tirs d'obus effectués par les américains depuis le pont de Port-Galland. Devant ce revers, le Kommandeur von Wietersheim qui est à la tête de la 11e Panzerdivision, décide de demander de l'aide au Major Bödicker positionné à Crépieux-la-Pape, pour obtenir des renforts. Il obtient ainsi l'aide d'un Kampfgruppe supplémentaire dont la mission est de bloquer immédiatement les accès aux deux ponts tenus par les américains, qui enjambent la rivière d'Ain : le pont de Port-Galland et le pont de Chazey. Ce Kampfgruppe se dirige vers la région de Meximieux et choisit de se camoufler dans des bois entre La Boisse et Balan pour passer la nuit.

Au petit matin du 1er septembre 1944, le Kampfgruppe attaque le pont de Chazey, le prend aux Américains et le dynamite à 6 h du matin. Cette destruction rend d'autant plus stratégique le pont de Port-Galland qui devient le seul accès entre la Dombes et la plaine de l'Ain. La colonne allemande Bödicker se dirige donc vers le lieu-dit de Port-Galland, hameau de Saint-Maurice-de-Gourdans, en longeant la rivière d'Ain. Saint-Maurice-de-Gourdans est alors le théâtre de violents combats : on déplore dans le village au moins une victime civile et de nombreux dégâts matériels.

Reconstruction du pont de Chazey sur Ain :

Jusqu'à fin 1945, seul un bateau effectue la traversée de l'Ain ; puis c'est à nouveau un bac à traille qui assure les navettes jusqu'au 12 décembre 1946 et la construction d'une passerelle provisoire.

Les travaux d'un nouveau pont (en béton précontraint) débutent le 4 septembre 1955. Il est effectivement utilisé à partir de juillet 1957. En 1971, des fragilités obligent à une rénovation d'ampleur sur le pont. Durant les travaux qui se terminent en 1977, c'est un pont de bateaux nommé Pont Bailay qui permet la traversée.

Additional Hints (Decrypt)

Nggragvba çn cvdhr

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



 

Find...

20 Logged Visits

Found it 10     Didn't find it 4     Write note 1     Temporarily Disable Listing 1     Enable Listing 1     Publish Listing 1     Owner Maintenance 1     Update Coordinates 1     

View Logbook | View the Image Gallery of 3 images

**Warning! Spoilers may be included in the descriptions or links.

Current Time:
Last Updated:
Rendered From:Unknown
Coordinates are in the WGS84 datum

Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.