Skip to Content

<

Revest au coeur d'Albion

A cache by GroVicking Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 07/22/2019
Difficulty:
2.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Avec cette petite multi, intégrée à la balade de l'étang, j'espère vous faire découvrir l'histoire du village de Revest du Bion en sillonant ses rues. Comptez environ une heure pour récolter tous les indices.

WP1 : N 44° 04.964 E 5°32.868

Eugéne MARTEL :

 Originaire du Revest-du-Bion, Eugène MARTEL dit « lou Pintre » entre à l'École des Beaux-arts de Paris en 1892, dans l'atelier de Gustave MOREAU. En 1898, il renonce à la notoriété et retourne définitivement dans son "cher" village natal. Il reste néanmoins en contact épistolaire avec ses amis peintres : MATISSE, ROUAULT, MARQUET, BREAL, MILCENDEAU, BUSSY... À partir des années 1930, il se liera d'amitié avec Jean GIONO, mais rompt avec lui en 1939 à la suite d'un conflit idéologique. Très exigeant pour ses œuvres, il peindra peu. Il sera avant tout un portraitiste et un peintre social, véritable ethnologue du milieu paysan dans lequel il vit. Parmi ses œuvres les plus remarquables (voir photos) :

Paysans au coin du feu (1896), Le café des sœurs Athanase (1904),  Les quatre sœurs Jourdan (1907),  La partie de cartes (1929); L'oncle Fortuné Martel (1922); et trois autoportraits (1920,1938,1944).

A = année du décès – année de naissance d'Eugène MARTEL (2 chiffres)

 

WP2 : N 44° 05.013 E 5°32.855

Le Lavoir et la Fontaine :

La fontaine du Revest-du-Bion a été construite vers 1870 pour abriter le lavoir qui se trouve à l'arrière. Une plaque de marbre porte l'inscription «D.O.M. QUI EDUXIT AQUAM DE PETRA» Les initiales d.o.m., "Deo Optimo Maximo" (A Dieu très bon, très grand), prennent ici une signification particulière, car elles correspondent aux initiales du maire de l'époque, qui s'appelait Désiré Onésime de Miravail, laissant ainsi une certaine ambiguïté sur la suite « qui exudit aquam de petra » (qui a tiré l'eau de la pierre)

Cette fontaine, la seule du village est alimentée par la source d'Aiguebelle, elle servait d'abreuvoir surtout pour les chevaux, quand aux moutons, ils buvaient l'eau des citernes, nombreuses dans cette région où l'eau est rare.

B = Combien d'angelots (ou Tritons) permettent à l'eau de la fontaine de s'écouler ?

 

Place du Portissol :

Le nom de cette place à 2 évocations possible. Le terme de portissol, désigne en provençal la « Porte du Soleil » , mais au Revest, elle désigne aussi la « porte des Sous » car c'est ici, assis sur le muret au dessus de la fontaine que les ouvriers agricoles attendaient le passage des propriétaires terriens qui les embauchaient à la journée.

Observez à l'est le balcon qui fait l'angle des habitations. Noter également au sol un demi-cercle en ciment laissant deviner l'emplacement d'une des 5 tours du rempart qui entourait le village au 16éme siècle.

 

WP3 : N 44° 05.036 E 5°32.837

Le Manoir de Miravail :

Faussement appelé le château, se trouve en face de vous, le manoir de la famille Testanière de Miravail, originaire de Châteauneuf de Miravail dans la vallée du Jabron et grande famille fondatrice du village. Il fait parti de l'ensemble des maisons bourgeoises bâties au milieu du 18éme siècle.

Sur votre gauche, se trouve la rue du Jardin des Moussus. Le terme « Moussus » désigne « les Messieurs de Miravail »

Observez autour de vous et vous verrez une plaque dédiée à Louis MONNIER

C = Quel fonction avait Louis MONNIER dans le village ?

Compter le nombre de lettre qui compose ce mot.

 

WP4 : N 44° 05.061 E 5°32.819

Rue de la Brèche :

A l'angle de la rue du Château et la rue de la Brèche, vous pouvez remarquer que l'angle de la maison est légèrement arrondi. Il s'agit du reste d'une des 5 tours qui composaient les remparts du village. C'est ici que les troupes protestantes de Lesdiguières ont réussi à ouvrir une brèche durant les guerres de religions en 1591.

Derrière vous se trouve un panneau de signalisation vous indiquant le camping. L'actuel camping est situé à l'emplacement de l'ancien puits communal, la seule source d'eau du village avant la construction de la fontaine.

D = additionnez l'ensemble des chiffres composant la date d'ouverture et la date de fermeture du camping.

Exple : du 14.05 au 28.11 = 1+4+0+5+2+8+1+1 = 22

 

WP5 : N 44° 05.047 E 5°32.854

Rue sous le Barri :

Le Barri désigne les remparts, il s'agit donc simplement de la rue sous les remparts. Nom qui a été attribué au quartier en 1840. Une des maisons de cette placette à un nom et une décoration originale

E = Quelle plante aromatique donne son nom à cette maison ? Compter le nombre de lettre qui compose ce mot.

F = Quel animal se trouve au dessus de la porte ? Comptez le nombre de lettres qui compose ce mot.

 

WP6 : N 44° 05.047 E 5°32.854

Rue du Four :

Cette rue est ainsi nommée en souvenir de la boulangerie de Marcellin MARTEL dit « Bayaud » du nom de sa campagne natale. C'est aussi dans cette rue que se trouvait le four banal du village, dont il ne reste plus de traces aujourd'hui.

Dans la rue, repérez une grande maison bourgeoise avec une cour pavée et un escalier extérieur imposant derrière un portail de fer blanc. Sur la façade de cette maison, se trouve une niche sculptée juste au-dessus d'une fenêtre. Elle représente un demi-soleil accompagnée d'ogives

G = le nombre d'ogives représentées

 

WP7 : N 44° 05.017 E 5°32.894

Rue du Portail :

Sur votre droite, ce portail datant du 17éme siècle, était l'accès principal pour pénétrer dans le village.

 

Entre WP7 et WP8, vous allez rencontrer une plaque portant le nom d'un animal dont l'article défini (le, la, les) n'est pas adapté

H = De quel animal s'agit-il ?

Comptez le nombre de lettre qui composent ce mot.

 

WP8 : N 44° 05.040 E 5°32.892

Rue de la Poterne :

Vous voilà à un carrefour qui a son importance dans l'histoire du village. Devant vous l'hôtel du Nord qui a été l'un des plus grand commerce de village au milieu du 20éme siècle jusque dans les années 60. Le patron de l'hôtel, Mr MAUREL, était un des seuls à avoir un camion et faisait les voyages de marchandises et voyageurs entre Apt et Revest-du-Bion, alors que sa sœur gérait l'auberge qui accueuillait voyageurs, colporteurs et Eugène MARTEL qui habitait la maison à droite de l'hôtel. Il paraît même qu'Eugène MARTEL, grand habitué de l'auberge, payait ses repas en tableaux.

Sur votre droite, la Poterne, une percée dans le rempart qui permettait aux habitants du village de rentrer et sortir sans passer par la porte principale.

Rendez-vous sous la poterne et repérez la date sur le fronton de la porte en bois de droite.

I = Additionnez les chiffres qui composent cette date jusqu'à en obtenir qu'un

exple : 1875 = 1+8+7+5 = 21 => 2 + 1 = 3

 

En vous dirigeant vers le WP9 , repérez la mosaïque sur un des murs.

Cette mosaïque représente

J = 1 – une Fleur                     2 – une Rose des Vents                          3 – un Soleil

 

WP9 : N 44° 05.067 E 5°32.868

Rue de la Draille et rue de la Pectoye :

La rue de la Draille (la rue qui descend) était l'ancienne route qui rejoignait Séderon mais aussi la route qu'empruntait les troupeaux pour aller aux champs.

La Pectoye vient du lieu-dit la « Pendoïe » (lieu pentu) et désigne ainsi les habitants de cette rue.

A ce point précis, se trouvait la 3éme tour des remparts, mais il n'en reste aucune trace aujourd'hui.

 

Rejoignez le WP10.

 

WP10 : N 44° 5.043 E 5° 32.913

Cette tour est la 4éme des 5 tours composant l'ensemble des remparts. En haut, se trouve un pigeonnier composée de forme géométriques (cercles et triangles), mais aussi une autre forme.

K = Que représente cette forme ?

Comptez le nombre de lettre qui compose ce mot.

 

WP11 : N 44° 05.011 E 5°32.913

La rue des Remparts :

Cette rue est la seule où les vestiges des remparts et une des 5 tours sont encore visibles. On peut notamment y voir, sur la droite, les restes de ce qui servait de prison.

Traversez la rue des Aires pour rejoindre le WP12. Au passage noter le nom de cette place : la place de l'Ormeau. Sur cette place Sully (militaire protestant, compagnon d'arme du roi Henri IV) a planté un ormeau au 17éme siècle pour la fin des guerres de religion. En 1997 cet arbre a été abattu atteint par la graphiose.

 

WP12 : N 44° 04.985 E 5°32.910

L'Eglise :

En 1063, Ripert, évêque de Gap et descendant de Guillaume de Provence, est excommunié par le pape Alexandre II pour simonie (achat ou/et vente de titres ecclésiastiques, postes hiérarchiques, bien de sacrements). Le 20 janvier 1083, afin de sauver son âme, Ripert, propriétaire du plateau d'Albion par héritage, donne à l'Abbaye de Cluny « tout le territoire du Labouret et du Vorze, compris entre Barret, Ferrassière, Saint Trinit, Pierrerousse, Redortiers, la Villa Petit et la Villa Seca » ce qui correspond à l'actuel territoire de Revest du Bion. Les moines s'y installent, défrichent, endiguent un torrent, battissent une église, un hôpital, un moulin et attirent les populations.

Ancien prieuré crée par les moines de Cluny au XIéme siècle, elle fût agrandie du XVéme et au XVIIIéme siècle.

L'église primitive, sous le nom de St Clair, était en forme de croix latine. Elle comportait une nef unique (sous l'actuelle collatéral nord – dédié à St Joseph) et un court transept sur lequel s'ouvraient 3 absides.

Détruite en grande partie par les troupes de Raymond de Turenne en 1394, ce n'est qu'au 15éme siècle qu'elle fût reconstruite quasi entièrement avec une nouvelle nef au sud (nef centrale actuelle). Quand à l'actuel collatéral nord, il ne fût reconstruit qu'au 17éme siècle (date gravée sur la porte). Au 18éme siècle, face à l'augmentation de la population, une collatéral sud (chapelle Ste Vierge) fût rajoutée.

Le clocher, à 4 ouvertures et 4 cloches, fût érigé au 17éme siècle sur le choeur gothique. A chaque re-construction, les matériaux primitifs furent réemployés.

En 1651, l'église était encore une dépendance du prieuré de Cluny.

L = Combien d'oculus (fenêtres rondes) se trouvent sur la façade de l'église ?

 

WP13 : N 44° 04.950 E 5°32.951

Les Aires du haut :

Contrairement aux aires du bas qui étaient destinés aux jardins individuels et à la pâture des chèvres, les aires du haut sont réservés aux foires agricoles et artisanales qui animent le village depuis le 13éme siècle. Pour les paysans qui habitaient le village, c'était aussi le lieu de battage des moissons jusqu'au 20éme siècle. Les grains récoltés étaient moulus en face, au moulin à vent que vous voyez devant vous et qui est actuellement rénové en habitation. Faite le tour de l'habitation et regardez la tour.

M = De quel forme est la tour du Moulin ?

Ronde = 1        Carrée = 2     Hexagonale = 3

 

Lorsque vous aurez regrouper tous les indices, rendez-vous aux coordonnées suivantes.

N 44 04.xxx E 005 32.yyy

 

sachant que xxx = (A x D) + [J x (F + H)] + [(I + M) x (B + C)]

et yyy = (E x G x K x L) + [(H + J) x (I - C) x D] + (F + M)

 

Additional Hints (Decrypt)

Abhiryyr pnpur à y'bppnfvba qr yn sêgr qr yn puâgnvtar.
N znavchyre nirp ceépnhgvba !

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.