Skip to content

<

Croix disparue et histoire de frères

A cache by lynx36 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 07/22/2019
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
2 out of 5

Size: Size:   micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Dans la région de Saint Gaultier; les maquis étaient très actifs.

En représailles, le 10 juin 1944, les allemands attaquent deux camps de maquisards, celui de l'AS (Armée secrète) situé dans le bois des Laurets, et celui des FTP (Francs Tireurs des Partisans) situé dans le bois de Charperaie.

L'A.S. subit la perte d’Edouard Dreuillaux (une stèle lui rend hommage au lieu-dit Les Laurets) et Jules Chassignet, blessé, fut fait prisonnier.

Les FTP n'eurent aucune perte, mais leurs prisonniers purent s’échapper.

Parmi les échappés, se trouvait la collaboratrice notoire Suzanne Tromelin. Comme elle se trouvait également être la femme du chef départemental de la Milice de l’Indre, Emile Guitart, elle put lui délivrer les noms des partisans de Saint-Gaultier aperçus pendant sa captivité.

Le mardi 20 juin 1944, à Saint-Gaultier, un détachement de soldats allemands, accompagné des miliciens français Paul Esteve, Pierre Fournier, Paul Gargam, Frédéric Pasquet et Pierre Sutter, procède à des interpellations en début de matinée.

Julien Diligent, Valentin Gobert, Eugene Delaruelle, Roland Nienhold, André Louis, Elie Salem et Henri Salem, Jean Pirodeau et Pierre Canals sont arrêtés.

Les Maquisards, furent embarqués dans les véhicules. Huit prisonniers furent débarqués et regroupés au domaine de Miran. Le neuvième, Valentin Gobert est amené à Châteauroux.

Sept sont massacrés, leurs portefeuilles seront brûlés pour qu'on ne puisse les identifier. Un seul parviendra à s'échapper mais sera blessé, Jean Pirodeau.

L'acharnement sur les victimes est révélé par quelques 500 douilles retrouvées sur les lieux. On relèvera 52 balles sur une victime.

Les sept victimes sont transportées dans l'église de La Pérouille en attendant l'enterrement qui aura lieu à Saint Gaultier.

L'Amicale de la Résistance de St Gaultier a érigé à Miran un monument à la mémoire des sept morts. Le monument a été inauguré le 24 Juin 1945 par le nouveau conseiller général du canton (SFIO de 1945 à 1949).

La session du Conseil municipal du 19 Juillet 1946 décida de donner à des rues de St Gaultier le nom des victimes des Allemands en 1944:

- Rue Julien Diligent, - Rue Pierre Canals, - Rue Edouard Dreuillaux (tué au maquis des Laurets)

Les trois nouvelles rues ont été ouvertes le 20 Juin 1947 par le préfet l'Indre.

La session du Conseil municipal du 25 Octobre 1947 décide l'ouverture de la Rue des Frères Salem.

En souvenir de ces événements, retrouvez la cache :

  • Combien de frères SALEM ?  = A   (oui, je sais c’est facile !!)
  • Combien de victimes massacrées ? = B

Vous n’avez plus qu’à calculer :

46° 38.(518+A)   1° 25.(231-B)

 

Additional Hints (Decrypt)

Cvyr bh snpr ?

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.