Skip to Content

<

⚔️ Châteaugiron, la saga des Le Prestre⚔️

A cache by Niko Rigan Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 10/31/2019
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Châteaugiron, la saga des Le Prestre de Lézonnet

⚔️⚔️⚔️

Voyageurs et pèlerins vous qui passez en nos contrés, sortez vos mouchoires et écoutez cette triste histoire.

⚔️⚔️⚔️

L’histoire que je vais vous conter est inspirée de deux rue. La première se nomme “rue René Joseph Le Prestre de Lézonnet” (seigneur de Châteaugiron 1753-1802) et se trouve en bas de la rue au Prévôt. La seconde porte le nom de “rue du général Marceau” (général français de la Révolution 1769-1796) et se trouve à moins de 161 mètres de la cache. Mes recherches font débuter l’histoire au début du 18ième siècle avec l’arrivée à Châteaugiron de la famille Le Prestre de Lézonnet, pour la terminer au début du 19ième siècle avec en toile de fond la Révolution Française.

⚔️⚔️⚔️

Le 18ième siècle sous la bannière des Le Prestre de Lézonnet

L’histoire commence en 1701, quand la baronnie de Châteaugiron est vendue par les Cossé-Brissac à René Le Prestre de Lézonnet. Ce dernier possède des charges importantes au parlement de Bretagne, avocat général au grand conseil, sénéchal du présidial de Rennes, Président à mortier du Parlement et trésorier des Etats de Bretagne. Il remet le château au goût du jour, tout en conservant les vestiges médiévaux. A partir de cette époque, les Le Prestre signèrent "marquis de Châteaugiron". Son petit fils, René-Jacques Le Prestre achète en 1765 la châtellenie du Bois-Orcan, qui étendait sa haute justice sur 14 paroisses. En 1750, il a épousé la petite-nièce du philosophe René Descartes.
René-Joseph Le Prestre, fils de René-Jacques Le Prestre, se marie avec Agathe Carné de Trécesson en 1773. Après son mariage, il signera "comte de Châteaugiron". Très tôt, sa générosité inépuisable le fit regarder comme le bienfaiteur du pays, encore plus que ses parents et grands-parents, qui avaient fait refaire la toiture de l'église ou aménagé la fontaine de La Roche.
Du reste, les Le Prestre, tout au long du XVIIIème siècle, eurent un train de vie modeste, avec quelques domestiques et peu de grandes fêtes. L'hiver, ils résidaient à Rennes, en l'hôtel de Châteaugiron (10-12 rue Corbin) qui restera dans la famille jusqu'en 1787.

⚔️⚔️⚔️

La Révolution française, le vent du changement.

En 1789 éclate la Révolution française et les bouleversements politiques.
Trois habitants de Châteaugiron sont élus députés du Tiers-Etat lors des États généraux de 1789, et parmi eux, Jouin devint dès 1791 maire de Rennes.
Le département de l’Ille et Vilaine sera créé en 1790 en application de la loi du 22 décembre 1789.
En 1790, une municipalité est élue, et les Castelgironnais estiment que l'homme le plus apte à devenir leur maire, est celui qui remplissait déjà implicitement ce rôle, à savoir le sénéchal du marquis, Leguay. Estimé trop prudent, il est renversé par une poignée de révolutionnaires convaincus qui le remplacent par Régnier, dont le premier geste est de constituer une Garde Nationale de 248 citoyens. Le nouveau maire débaptise certaines rues de Châteaugiron pour faire disparaître les dernières traces du régime féodal. Le nom lui-même de la ville devient un temps "Mont-Giron".
Dans l’Ouest, les premiers affrontements entre les Chouans (royalistes) et les Républicains éclatèrent en 1792. Les Le Prestre de Châteaugiron, n’en seront pas affecté outre mesure, et la population, reconnaissante, se gardera de toute violence à leur encontre.

⚔️⚔️⚔️

Le grand amour du général Marceau

Né le 1er mars 1769 à Chartres, c’est en 1785, que François Séverin Marceau s'engage à 16 ans dans l'infanterie. À la Révolution il entre dans la garde nationale parisienne le 14 juillet 1789. Il sert à la guerre de Vendée en 1793. Marceau fut nommé commandant en chef provisoire de l’armée de l’Ouest en intérim le 28 novembre de la même année.
René-Joseph Le Prestre de Lézonnet et Agathe Carné de Trécesson eurent trois enfants : Sophie née en 1776, Hippolyte né en 1774 et Agathe-Charlotte née vers 1775.
Hippolyte, qui sert dans l'armée de la république en tant que capitaine de cavalerie, sera encerclé par les chouans lors de la bataille du Mans en décembre 1793. Il n'aura la vie sauve que grâce à l'intervention du général Marceau et de ses hussards, dont il deviendra l’aide de camp par la suite.
Quelque temps après, le marquis René-Joseph Le Prestre de Lézonnet, reconnaissant, accueillera en convalescence le général Marceau. Celui-ci tombera amoureux d'Agathe-Charlotte. Le père qui n'apprécie pas ce comportement, refuse le mariage avec sa fille.
Cela créera un conflit au sein de la famille. La marquise accompagnée de ses deux filles partira alors pour la ville d'Argenteuil située à proximité de Paris. Arrêtées, par les républicains, elles n'échapperont à la prison et à la guillotine que grâce à un certain La Bussière qui parviendra à détruire les dossiers des trois suspectes. Suite à ces événements, la famille se réconciliera.
Le général Marceau rejoint l’armée des Ardennes au mois d’avril 1794. En 1795, l’armée Française est forcée de lever le blocus de Mayence. Le général Marceau est chargé de couvrir la retraite de l’armée. Il repousse l’archiduc Charles qui a battu Jourdan le 19 août 1796, tandis que pour donner le temps à l’armée de passer le défilé d’Altenkirchen le 19 septembre 1796, il arrête la marche du corps ennemi commandé par le général Hotze. Ce même jour, il reçoit d’un chasseur tyrolien un coup mortel dans la forêt d’Höchstenbach, qui le laisse entre les mains des autrichiens. L’archiduc Charles, qui tenait le général Marceau en grand estime, lui fait en vain prodiguer des secours. Marceau succombe le 21 septembre, quelques jours avant son mariage avec Agathe-Charlotte.
Un courrier traversera toute la France pour annoncer à Agathe-Charlotte la terrible nouvelle et lui remettre le médaillon où figurait son portrait, et que le général avait toujours porté au cou.

⚔️⚔️⚔️

La fin des Le Prestre de Lézonnet

Pour quelles raisons les Le Prestre décidèrent de quitter la Bretagne définitivement ?
Les faits sont là, le 12 août 1794, les Le Prestre, offrirent le donjon et la tour de l'Horloge à la municipalité, puis ils quittèrent définitivement Châteaugiron le 24 mars 1795, après avoir vendu toutes leurs possessions pour s'installer au château du Marais à Argenteuil. Agathe Charlotte se mariera, après la mort de son bien aimé, avec un secrétaire d'ambassade avec qui elle aura un fils. Elle décédera en 1811. Sa sœur cadette, Sophie, épousa le général Freyre, d’origine portugaise, ils eurent un fils et une fille. Hippolyte, eut une brillante carrière militaire et diplomatique à travers l'Europe. Il fut premier secrétaire de légation en Russie puis consul de France à Nice. Il mourut le 6 juin 1848 sans descendance.

René Joseph Le Prestre, décédera le 29 juillet 1802, à l'âge de 49 ans. Ainsi s'éteint le dernier seigneur de Châteaugiron.


⚔️⚔️⚔️

J’espère que vous avez aimé cette histoire. Prenez le temps d’essuyer vos larmes avant de chercher la cache.

Notes :

Le poseur a pris plaisir à concevoir cette cache. Pensez-y !

Ce n’est pas une cache premium pour permettre au plus grand nombre de prendre plaisir à trouver de chouettes boîtes. Alors, s’il vous plaît, prenez en soin, et n’hésitez pas à m’envoyer un message en cas problème.

Additional Hints (Decrypt)

Yr yvreer dhv rafreer, rg yr tevyyntr dhv rasrezr,
Har cnhier âzr dhv purepur yn greer srezr.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.