Skip to Content

<

Z'auriez pas du feu ?

A cache by AloiseAeden Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/11/2019
Difficulty:
2 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Deux minutes pour vous détendre.

La cache n'est pas fixée, aussi, merci de la reposer à l'endroit exact où vous l'avez trouvée !

  • Minute Culture : La flambée

Le flambage est un processus de cuisson dans lequel de l'alcool est ajouté dans une poêle chaude pour se consumer en flammes. Cette technique est pratiquée dans beaucoup de cuisines du monde.

L'histoire du flambage remonte aux Maures qui pratiquaient cette technique au xive siècle. En Angleterre, le plum pudding du xve siècle était flambé au brandy. Il était alors composé de hachis de bœuf et de mouton, d'oignons et de fruits secs.

En Allemagne, le punch « aux pinces de fer » est un vin chaud épicé au-dessus duquel un pain de sucre arrosé de rhum est tenu avec des pincettes pour être enflammé. En Bohème, un morceau de sucre trempé dans l'absinthe était enflammé, caramélisé puis tombait dans l'alcool auquel était ajoutée un peu d'eau.

 Bananes flambées.

Le flambage actuel a été découvert à Monte-Carlo, en 1895, par Auguste Escoffier, qui travaillait au Café de Paris. Lors de la venue du futur Édouard VII d'Angleterre, il eut la maladresse de renverser de la liqueur qui s'enflamma sur ses crêpes et l'intelligence de les présenter au prince de Galles sous le nom de crêpe Suzette en l'honneur de sa compagne.

Cette technique fut très appréciée de la fin du xixe siècle au début du xxe. Délaissé pendant un temps, l'art du flambage réapparut dans les années 1970, avant de disparaître progressivement face à la nouvelle cuisine.

Le flambage modifie la chimie du mets. Flamber entraîne une perte d'alcool mais n’altère pas la concentration d'alcool. L'alcool bout à 78 °C, l'eau à 100 °C et le sucre caramélise à 170 °C. Flamber tous ces éléments combinés donne une réaction chimique complexe où la surface de l'alcool qui brûle dépasse 240 °C. Celui-ci est à la fois carburant et fournisseur d'arômes. Pour flamber, il doit titrer au moins 40°. Pour les arômes, le choix se porte sur un alcool en harmonie avec les mets.

Le goût étant un sens très subjectif, tout un chacun ne peut discerner un changement de saveur. Certains expliquent que le flambage ne peut affecter de manière significative la saveur du mets. Cependant, un test réalisé à partir de deux lots de pommes caramélisées (un flambé, l'autre mijoté), a permis de remarquer que le « plat flambé était pour les adultes, l'autre pour les enfants ».

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé, je ne saurais que trop vous conseiller de ne pas en consommer. Il est toujours possible de remplacer les alcools par des jus de fruits, en conservant des goûts exotiques.

Pour les Saint Jacques flambées :

  • 18 belles noix de Saint Jacques avec leur corail
  • 30 cl de crème
  • sel et poivre
  • 10 cl de pastis

Faire chauffer une poêle antiadhésive et saisir les noix de Saint Jacques sur les deux faces.

Déglacer la poêle avec le pastis et faire flamber en inclinant légèrement la poêle vers la flamme du gaz.

Dès que la flamme est terminée, ajouter la crème, un peu de sel et de poivre et laisser chauffer deux minutes.


Bon, j'arrête là, j'ai faim, je vais cuisiner. Mais... ???!!! J'ai perdu mon briquet ?

Dans sa cuisine Jean-Pierre Coffe en 2010, là entrain de confectionner une tarte et toujours avec ce sourire rieur.

Z'auriez pas du feu ?

Et bon appétit bien sûr !

Additional Hints (No hints available.)



Return to the Top of the Page

Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.