Skip to content

<

Aérodrome bis

A cache by noamalo Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 09/21/2019
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size:   small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


La création officielle du terrain d'aviation d'Escoublac date du printemps 1917, en pleine Première Guerre mondiale.

Les avions militaires qui y étaient basées était destinés à surveiller et protéger les côtes alentour et les convois maritimes alliés. Des troupes américaines stationnent sur le site pendant la même période.

À la fin de Grande Guerre, l'industrie aéronautique prend son essor dans la région et Escoublac devient un terrain d'essai.

Le 8 mars 1918, les PTT décident de créer la première liaison postale régulière par avion dans le but de desservir la tête de pont des troupes américaines stationnées à Saint-Nazaire et ses environs. La reconnaissance du parcours Le Bourget-Le Mans-Escoublac est réalisée le 14 août 1918 et le retour Escoublac-Le Mans-Le Bourget le lendemain avec deux biplans Letord 4-A8 (Bi-moteurs de 220 ch et 35 mètres d'envergure). Le premier vol officiel intervient le 17 août 1918. Les vols sont assurés à partir du 8 décembre 1918 en Breguet XIV, un avion plus puissant et fiable. La liaison est réalisée 158 fois entre le 17 août 1918 et le 10 janvier 1919. Elle est interrompue à la suite du départ des soldats américains.

Le 5 août 1935, la ligne postale de nuit de la compagnie "Air Bleu" Paris Le Bourget-Le Mans-Angers-Nantes est officiellement prolongée jusqu'à La Baule (après son vol d'essai le 29 juillet. L'avion utilisé est un avion à hélice Simoun dont la vitesse de croisière est de 250 km/h. La ligne est renouvelée le 1er juillet 1936 (services temporaires d'été).

Pendant la guerre 39-45, l’aérodrome est réquisitionné par les Allemands. Après la libération de la poche de Saint-Nazaire le 11 mai 1945, l'avion qui transporte le général De Gaulle se pose sur l'aérodrome en juillet 1945.

Dans les années 1930, des lignes commerciales sont créées, notamment en 1938 vers Paris-Le Bourget par Air France. Elles prennent définitivement fin dans les années 1960, lorsque la longueur des pistes devient insuffisante pour les besoins des aéronefs de l'époque. Le trafic commercial vers Paris est alors exploité au départ de l'aéroport de Saint-Nazaire (1957) mais toujours sous l'appellation de la ligne Paris-La Baule. L'agence Air France restant toujours implantée au casino de La Baule.

Entre le 4 juillet et 15 septembre 1950, La ligne Londres-Dinard-La Baule est particulière car elle se fait en avion jusqu'à Dinard puis en bus jusqu'aux hôtels des passagers à La Baule. Le retour est identique vers Dinard mais avec un départ de la gare routière Drouin.

Entre le 15 avril 1953 et le 30 septembre 1953, c'est Jersey Airlines qui assure la ligne La Baule-Jersey.

Entre le 18 juin 1955 et le 18 septembre 1955, Air France exploite la ligne Paris/Orly-La Baule/Escoublac en DC-3, départ d'Orly à 08h10 pour une arrivée à Escoublac à 9 h 55 (vol AF 1112).Départ le soir en sens inverse (vol AF 1113) du DC-3 à 18 h 5 qui arrive à Orly à 19 h 50.

Air Ouest (créée en 1955) a utilisé un service régulier entre Nantes, La Baule, Belle-Ile et Quiberon, en utilisant une flotte de trois D.H.89 Rapide. Le service a cessé en 1960.

Dans les années 2010, l'aérodrome voit passer entre 20 000 et 22 000 aéronefs par an. 40 % du trafic concerne ce qu'on appelle le "trafic extérieur", résidents secondaires ou touristes qui utilisent avion de tourisme, avion d'affaire bimoteur à hélice, à biréacteur ou hélicoptère.

Additional Hints (Decrypt)

Nh cvrq à qebvgr qr yn cvreer

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.