Skip to content

<

Direction la BA721

A cache by bigouden1729 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 11/06/2019
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
1.5 out of 5

Size: Size: micro (micro)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Cette géocache a été posée dans le cadre du CITO-2/2019 dans la réserve naturelle de Moëze-Oléron

La base aérienne 721 est située à 8 km au sud de Rochefort. Son emprise concerne trois communes de Charente-Maritime : Soubise, Saint-Agnant et Échillais. L’entrée principale de la base est à Échillais.Son site mesure 230 hectares dont 140 hectares de verdure et d'espaces boisés. L'architecture du site est l'œuvre de Pierre-André Dufétel, premier second grand prix de Rome en 1952.La base aérienne utilise une piste partagée avec l'aéroport de Rochefort - Charente-Maritime.

Histoire de la base aérienne

En 1931, l’École des mécaniciens de l’Armée de l’air investit initialement le site du centre de l'« aéronavale » au nord du fleuve côtier « Charente » et à l’ouest du centre-ville de Rochefort. Dès le début des années 1960, l’évolution des effectifs et des techniques donne à l’École un aspect vieillissant et désordonné.En 1964, l'École des Spécialistes des Télécommunications (ou BEST), antérieurement installée à Auxerre rejoint la base aérienne de Rochefort, intégrant l'Escadron d'Électronique Générale 1/317.Alors qu’en 1969, le ministère de la Défense annonce le départ de l’École à Évreux, les réactions d'opposition sont unanimes dans le département. Albert Bignon, député du département de la Charente-Maritime, réussit in extremis à faire annuler la décision. L’École reste donc en Charente-Maritime ; une nouvelle localisation doit être trouvée rapidement.Sans encore avoir choisi le site, l’Armée de l’air exige que soit construite une piste de 1 700 x 30 mètres sur le même site. En effet, celui de l’aéronavale comporte une seule piste en herbe utilisable de mai à octobre.Après quelques études rapides, le choix du nouveau site se porte sur un espace situé dans les communes de Saint-Agnant, d'Échillais et de Soubise.En mars 1971, Jean Morin, le nouveau maire de Rochefort, installe la structure indispensable à la réalisation de la piste d'aviation et le 29 juin 1973, le conseil municipal prend la décision de participer à la constitution du syndicat mixte pour la création et la gestion de l’aérodrome de Rochefort – Saint-Agnant. La ville doit participer à hauteur de 25 % à l’ensemble des dépenses induites par cette réalisation.Le 23 octobre 1973, sur requête du préfet de Charente-Maritime, le conseil municipal demande que la piste soit d’une longueur de 2 200 mètres, acceptant toutefois que dans un premier temps elle soit limitée à une longueur de 1 800 mètres pour 45 mètres de largeur. Il faut attendre le 4 juillet 1975 pour que le conseil municipal approuve les statuts du syndicat mixte. Ainsi, quatre années ont été nécessaires entre la pose de la première pierre de la base aérienne 721 et le lancement de la construction de la piste par Pierre Messmer[pas clair], alors Premier Ministre.La piste est mise en service le 10 octobre 1980, avec des caractéristiques différentes de celles prévues : 1 900 x 30 mètres.Le 10 octobre 1980, Yvon Bourges, ministre de la Défense, inaugure l’École, l’une des plus importantes des écoles militaires françaises.Ce grand chantier a coûté 500 millions de francs de l’époque, soit environ 300 millions d’euros d’aujourd’hui.En 1986, la base aérienne reçoit le nom de l'adjudant Pierre Gémot, ancien élève de l'école de Rochefort, mécanicien navigant1 mort en service aérien commandé en Indochine le 20 octobre 1952.En septembre 1998, l'École est rebaptisée École de formation des sous-officiers de l'Armée de l'air ou EFSOAA.De 2001 à 2002, le centre école de l'aéronautique navale de Rochefort est intégré à l'École de formation des sous-officiers de l'Armée de l'air.En 2003, l’extension de la piste est réalisée, portant ses dimensions à 2 280 mètres x 45 mètres.La piste permet l’atterrissage et le décollage d’appareils militaires, rejoignant leur plate-forme aéroportuaire située au nord du terrain ; les appareils civils peuvent aussi l'utiliser tout en roulant vers l’aérogare installée au sud. Cette dernière est gérée par le conseil général de la Charente-Maritime.

La devise de l'ecole est: " S'armer pour le futur "

Additional Hints (No hints available.)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.