Skip to content

<

Le sentier des bières belges #2 - Les ingrédients

A cache by Jym63 Send Message to Owner Message this owner
Hidden : 02/09/2020
Difficulty:
1.5 out of 5
Terrain:
2.5 out of 5

Size: Size:   small (small)

Join now to view geocache location details. It's free!

Watch

How Geocaching Works

Please note Use of geocaching.com services is subject to the terms and conditions in our disclaimer.

Geocache Description:


Le sentier des bières belges.

Cette balade a pour objectif de vous faire découvrir une partie importante du patrimoine belge.

En effet, fin 2016, La Belgique a obtenu que la culture de la bière en Belgique rentre au patrimoine culturel immatériel de l’humanité.

Au Moyen-âge, l’eau était souvent contaminée. Les moines ont donc commencé à utiliser leurs connaissances en agriculture pour produire du vin. Le climat belge étant peu propice à la culture du raisin, les moines du plat pays, se sont naturellement orientés vers la production de bière.

Aujourd’hui, les bières belges demeurent reconnues dans le monde entier pour leur diversité impressionnante: fortes, fines, typiques, d’abbaye, trappistes, aromatisées, lagers… On a presque du mal à s’y retrouver ! Pas très étonnant lorsque l’on sait que le Belgique compte près de 1100 marques de bières pour environ 160 brasseries !

Mais s’il y a une chose importante à retenir c’est que la Belgique demeure le pays où la tradition des bières monastiques s’est perpétuée à travers les siècles. Il existe d’ailleurs différentes sortes de bières monastiques : les plus connues sont les bières d’abbaye et les bières trappistes.

 

Bière trappiste et bière d’Abbaye mais quelle est la différence ?

Les bières d’Abbaye

Les bières d’Abbaye sont des bières ayant un lien avec une Abbaye existante ou ayant existé. Grimbergen, par exemple, est une bière d’Abbaye. Elle est développée en collaboration avec les pères Prémontrés. Ces derniers vivent toujours dans l’Abbaye de Grimbergen située dans une petite ville des Flandres en Belgique. 

Les bières trappistes

Les bières trappistes sont des bières d’abbaye spécifiques. Ces dernières sont en effet brassées au sein des abbayes dites « trappistes » (c’est-à-dire appartenant à l’ordre cistercien de la stricte observance) par ou sous le contrôle des moines trappistes. Cette appellation est très contrôlée et seules 10 brasseries dans le monde (dont 6 belges) peuvent produire de la bière trappiste. Pour découvrir davantage ces bières d’exception, partez sur la piste des bières trappistes.

 

Les ingrédients suite

 

Le houblon est une plante appartenant à la famille des cannabinacées. En brassage, le houblon confère à la bière son arôme, son amertume, et il intervient également dans la conservation de certains styles de bière comme les lambics.

Le houblon utilisé par les brasseurs belges provient principalement d’Allemagne, de République Tchèque, d’Angleterre et des Etats-Unis, où la plante fait l’objet de cultures importantes, et ce qui permet d’employer des variétés différentes. En Belgique, la production de houblon est plus confidentielle mais la région de Poperinge, en Flandre occidentale, est reconnue pour ses cultures de qualité. Une excursion dans ce coin du pays, à la découverte des différentes houblonnières, demeure un agréable et impressionnant moment.

En effet, le houblon est une plante grimpante évoluant sur des tuteurs, et elle atteint généralement une hauteur d’environ huit mètres.
 
Pour fabriquer de la bière, les brasseurs utilisent les cônes de houblon, uniquement des fleurs femelles, dont la récolte a lieu d'août à septembre. Pour un brassin unique, les brasseurs peuvent faire intervenir plusieurs variétés de houblon. Celui-ci peut être employé sous sa forme complète, c’est-à-dire en cône, ainsi qu’en granulés, ou bien sous forme d’extraits liquides.

Levure

Les levures sont des ferments microscopiques appartenant au règne des mycètes.  Elles interviennent au stade de la fermentation de la bière, en permettant la transformation des sucres en alcool et en gaz carbonique.

Les  Saccharomyces Carlsbergensis permettent la fermentation des bières de fermentation basse comme les pils, et les Saccharomyces Cerevisae enclenchent la fermentation des bières de fermentation haute.

La Belgique présente la spécificité exclusive d’abriter une région contenant des levures sauvages dans son air ambiant. Présentes au sud-ouest de Bruxelles, dans les campagnes du Pajottenland, les Brettanomyces Lambicus et les Brettanomyces Bruxelliensis interviennent dans la fabrication des bières de fermentation spontanée, telles que les lambics et les gueuzes.

Afin de garantir une stabilité optimale à leurs produits, les brasseries disposent généralement de la cellule-mère de leur levure. Celle-ci est stockée dans les départements de brasserie et fermentation des universités de Gand, Leuven et Louvain-la-Neuve.

En avant la créativité!

L’eau, le malt, le houblon et la levure sont les quatre éléments principaux intervenant dans la fabrication d’une bière. Désireux de développer leur créativité et de faire évoluer leurs produits, les brasseurs ont également recours à d’autres ingrédients tels que des céréales (froment, avoine,…), des épices (coriandre,…), des herbes (aspérule,…), etc.

La liste est longue, et les recettes évoluent selon la créativité des brasseurs.

http://www.bierebel.com/pages/ingredients-de-la-biere

Additional Hints (Decrypt)

Srezragngvba ra shg qr puêar.

Decryption Key

A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M
-------------------------
N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z

(letter above equals below, and vice versa)



Reviewer notes

Use this space to describe your geocache location, container, and how it's hidden to your reviewer. If you've made changes, tell the reviewer what changes you made. The more they know, the easier it is for them to publish your geocache. This note will not be visible to the public when your geocache is published.